Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesDans le garage

Le Québec dans l’Hexagone, prise 256 : Joëlle Saint-Pierre à Tabarnakoustic et la 2e édition d’Aurores Montréal

peterpeter2_credits_john_londono

Refrain connu : plusieurs artistes québécois se distinguent en Europe, tout particulièrement en France. Voici deux nouvelles pièces à ajouter au dossier…

Tout d’abord, Joëlle Saint-Pierre moussait récemment une captation vidéo d’une de ses pièces qui m’a mis un peu, beaucoup en pétard…

Bien que la prestation est sympathique et l’artiste – elle – toujours aussi précise, l’ambiance cacophonique du café choisi par l’équipe de prod’ nuit non seulement à la capsule (qui fait cruellement amateur par la bande) mais à la pièce (à moins que Saint-Pierre, dans un choix artistique discutable, inclurait maintenant des bruits de café dans son oeuvre).

Mais ce qui m’a surtout fait bondir, c’est surtout le nom de la série de capsules : Tabarnakoustic, un volet multimédia accompagnant Tabarnak, une émission de radio de Liège se consacrant à la musique québécoise.

En 2014! Tabarnakoustic! Alors que bon nombre de Québécois et de Français circulent non-stop l’espace aérien. Tabarnakoustic! Des années alors que les mêmes les pires humoristes de nos deux pays délaissent finalement les clichés entourant les «osti d’Français» et «les Québécois et leurs caribous». Tabarnakoustic!

Bien sûr, l’objectif est noble – mousser la culture québécoise en Europe, faire découvrir de nouveaux talents, etc. – mais Tabarnak et Tabarnkoustic? Imaginez le tollé si, genre, CHYZ ou CIBL diffusait Putain d’sa mère! ou Wesh, la musique, l’émission «top fun» se consacrant aux hits de la musique française actuelle. Ce genre de clins d’oeil plus paresseux qu’amusant nous ramène 20 ans en arrière… ou je fais ici mon coming out de vieux con hypersensible.  J’sais pas. À voir.

Bannière-FB-AM

Dans un registre plus « politiquement correct », la seconde édition du festival Aurores Montréal se tiendra à Paris du 18 au 25 mai. Événement tout jeune, mais chapeauté par Monique Giroux depuis sa création, Aurores Montréal offrira une place de choix cette année à des artistes locaux éclatés, allant des sensations d’aujourd’hui (Peter Peter se distingue actuellement en France) à celles de demain (pensons à Marcie, par exemple). Aussi de la délégation québécoise cette année : Dramatik, Keith Kouna et Caracol notamment. On y soulignera également le 100e de Félix Leclerc lors d’un atelier ou Jipé Dalpé, Albin de la Simone et plusieurs autres se prêteront le micro.

Détails ici : auroresmontreal.com