Chromatic : Vue surélevée
Arts visuels

Chromatic : Vue surélevée

Avec cinq jours de musique, installations numériques, visuelles et sonores, photographie, danse et bien plus, le festival Chromatic prend d’assaut le chalet du Mont-Royal, avec plus d’une centaine de créateurs dont le talent n’a d’égal que l’ingéniosité.

C’est autour du thème «élévation» que se déroulera cette nouvelle édition de Chromatic. Outre la présentation d’oeuvres graphiques et de collages, de photographies et de vidéo, on pourra aussi admirer quelques installations numériques dont Ozone, du collectif d’artistes en art interactif Out of Sight. L’installation interactive et multimédia explore le concept de tension, qu’elle soit physique ou métaphorique, et cherchera à établir une relation constante et consciente avec le public, à l’aide  d’un textile flexible et tendu dans l’espace qui, au toucher, activera sons et lumières, et transformera le rôle du spectateur en celui d’un acteur, maître de l’oeuvre. Dans le cadre de l’exposition Chromatic, au lounge du chalet du Mont-Royal. Entrée libre, tous les jours du festival. bigtreestudios.org

Toujours dans l’exposition Chromatic, côté installations visuelles et sonores, deux projets retiennent particulièrement l’attention, dont celui de la récipiendaire du Prix Phyllis Lambert Design Montréal 2014, Émilie F. Grenier. Cette dernière présentera, dans le cadre de Chromatic, Post-Luxurian Artifacts, où la post-luxure est explorée, en remettant en question les inégalités économiques et sociales. commedesmachines.com

Le collectif parisien Akatre sera aussi de la partie, avec son installation Dégradé, où des parallélogrammes en poutres de sapin soutiennent des dégradés peints sur du verre, et où le spectateur aura la vision troublée par des jeux de transparence et de perspective. www.akatre.com

En peinture, notons entre autres la participation d’Antonietta Grassi, avec deux oeuvres, All Jammed Up et Freeze, toutes deux tirées de la série Twitch, créée lors d’une résidence au Vermont, l’an dernier. Cette série expose fils et circuits, en dénudant des structures architecturales, tout en révélant les dessous de surfaces d’apparence stable et inoffensive. antoniettagrassi.com

Lors de cette nouvelle édition de Chromatic, on retrouvera sur place un seul spectacle de danse, offert par Jean-Sébastien Lourdais, intitulé Retournement intérieur. À quelques jours de la création de sa nouvelle œuvre La chambre anéchoïque au Festival TransAmériques (2 au 4 juin 2015 à l’Usine C), le danseur propose Retournement intérieur, une performance axée sur la présence, la matière et le son dans un territoire trop peu fréquenté par la danse contemporaine, le belvédère du mont Royal. Dans le cadre de la Nuit Chromatic, le 22 mai.

La Nuit Chromatic sera aussi l’occasion de découvrir des musiques fort prometteuses, dont les sons de The Posterz, trio rap montréalais énergique qui demande à exploser sur la scène internationale.

En plus des prestations de The Posterz, Ryan Playground, Technical Kidman et Blue Hawaii en DJ Set, la Nuit Chromatic offrira de la peinture en direct, un lounge vidéo, et des projections visuelles. De 20h à 1h, au Chalet du Mont-Royal.

Une dernière soirée est prévue pour l’ode au Mois du Mont-Royal, la série Biergarten Chromatic, installée depuis le 10 mai, sur le toit de la ville. C’est le 27 mai que se conclura cette expérience de terrasses éphémères, avec la fin de la résidence d’architecture Bellastock et la troisième version du mobilier urbain que nous concocte le collectif, entourée d’un party célébrant la créativité. De 16h à 20h, le 26 mai, et de 18h à 22h, le 27 mai, au Belvédère Kondiaronk, avec camions de rue, bonnes bières et musiques inspirantes.

Au même belvédère, on aura droit à une présentation gratuite du Piknic Electronik, ce samedi 23 mai, de 15h à 21h, après une séance de yoga tout aussi gratuite, de 14h à 15h. Le Piknic accueillera DJ Kobal et Relish House Mafia.

Les familles ne sont pas en reste puisque Chromatic a prévu deux activités consacrées aux petits et grands, ce dimanche 24 mai. Avec Chromatic Junior et le Ciné-Famille, Chromatic invite les familles à profiter de l’exposition et les plus petits à laisser aller leur créativité, dans le cadre d’ateliers prévus de 12h à 18h. De 18h à 23h, place au cinéma en famille et en pyjama!

Les plus vieux auront aussi droit à leur ciné-parc, présenté par les RIDM (Rencontres internationales du documentaire de Montréal), le mardi 26 mai, dans le cadre du dévernissage de l’exposition. Cinq films documentaires y seront offerts, dont Île et aile, et Magnetic Reconnection. De 18h à 23h, sur le belvédère.

Hors site et hors festival, un Block Party est aussi présenté par Chromatic, le samedi 30 mai, dans l’entrepôt MASSIVart. Présenté par Coaton Club, l’événement regroupera musique, BBQ et art de rue, avec la présence musicale de Lexis, VXNYL, La Rue, Babylon Shards, J.O The Corrupted et CJ Flemings. Côté street art, les artistes Chris Dyer, MC Baldassari, Bonar, Opire, Waxhead, Produkt, WIA et Scanner seront sur place pour la fête. De 15h à 22h, au 5550, rue Saint-Hubert.

Du 22 au 26 mai

Au chalet du Mont-Royal et sur le belvédère

Block party hors site le 30 mai au 5550 Saint-Hubert

Programmation complète au festivalchromatic.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!