BaladosJe vous aime beaucoup

Théodore Pellerin : Thor, le pain frais et Salinger

« Quand j’aime le texte, la personne avec qui je travaille et les gens avec qui je joue, […] quand il y a cette liberté qui embarque, cet espèce de souffle, on touche un peu à un moment de grâce. »

Un court métrage, puis des films. Des yeux, une voix, il ne m’en fallait pas plus. Je voulais parler de clan, de famille, de vie.

Un doux merci à Théodore Pellerin.

– Antonine Salina

pour en voir plus

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!