Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Gaahls WYRD : Le metal noirci, différemment…
BloguesChanceux comme un Quêteux

Gaahls WYRD : Le metal noirci, différemment…

Oui, j’ai pris mon temps avant de pondre cette chronique sur le nouvel album de Gaahl. Les mots me manquaient, je ne savais pas trop comment expliquer cette mixture sonore qui n’a rien d’un album de black metal selon la recette disons, traditionnelle.

Il fallait s’y attendre car avec God Seed, nous n’avions pas un Gorgoroth Inc. et ce n’était pas The New Gorgoroth non plus. God Seed plaçait de nouvelles cartes dans le jeu de Gaahl. Quelque chose de plus riche, de plus onctueux, musicalement parlant.

Avec ce nouveau projet qui porte presque son nom, Gaahl pousse encore plus loin et nous propose des sonorités encore plus intéressantes. On sent que les influences vont loin. Nous pouvons ressentir des portions plus épiques comme sur la chanson From the Spear Gaahl utilise sa voix plus nasillarde. 

Sur la suivante, Ghosts Invited, Gaahl produit un effet fantomatique, très goth rock des années ’80, avec ses incantations. Musicalement, même si certaines portions demeurent plus apaisantes, on retrouve des mélodies plus implosives sur cette pièce.

Le même phénomène se produit avec la lourdaude Carving the Voices. L’écho produit par Gaahl te rentre au niveau des vertèbres et te glace le sang. Essayez cette chanson avec des écouteurs, c’est la pétoche assurée!

Le reste de l’album se veut plus impétueux sauf pour ce qui est de la dernière chanson Within the Voice of Existence. Pièce plus expérimentale, elle permet à l’album de se terminer en toute beauté… angoissée!

L’album Ghosts Invited possède ce gros potentiel de se retrouver dans des Tops de fin d’année et ce, en très forte position!

www.facebook.com/gaahlswyrd/