Ne manquez rien avec l’infolettre.
Entrails : Pochette d'outre-tombe
BloguesChanceux comme un Quêteux

Entrails : Pochette d’outre-tombe

Ne jamais juger un album par sa pochette! Surtout si elle est affreuse! Non, jamais. Sinon, vous passerez à côté cet album qui contient un death metal sulfureux. Entrails nous vient de Suède et propose encore et toujours, un death metal dégoulinant à souhait!

Ce groupe ne m’a jamais déçu musicalement mais je dois avouer que pour la couverture de Rise of the Reaper, je reste sur ma faim. La formation nous a habitués à des standards plus élevés. J’ai comme l’impression que le groupe désirait offrir une image de la vieille école en y allant avec l’équivalent d’un dessin fait à la pastel par un élève de l’option arts plastiques, en secondaire 3.

Laissant le visuel de côté, je me plonge dans la direction musicale proposée par Entrails. Avec ce sixième album, les Suédois poursuivent dans la même lignée que les précédents. Un death metal décharné, qui capitalise grandement sur la sonorité d’antan, est offert sur Rise of the Reaper.

La touche stockholmoise est perceptible sur toutes les pièces qui composent cette collection death métallique. Véritable voyage vers l’effroi, l’album commence avec une introduction digne de l’ambiance d’un film d’horreur des années ’80. Par la suite, c’est l’orgie de distorsion et de chants caverneux.

Subtilité? Inexistante!

Le feu te consume jusqu’à la fin, alors que la pièce The End se fond lentement vers le silence absolu alors que la guitare acoustique se perd dans le silence…

Ta dose de cholestérol death métallique pour le mois de l’Halloween est donc, servie!

Disponible dès le 11 octobre, sur Metal Blade!

www.facebook.com/Entrails666