Côte-Nord & Charlevoix
Roadtrip (f)estival 2016

Côte-Nord & Charlevoix

En remontant la rive nord du fleuve, où les paysages de Charlevoix vous coupent le souffle, vous aurez envie d’aller plus loin. Toujours plus loin! Osez donc un peu! Roulez plus loin que Tadoussac, pour une fois! Vous redoutez l’aller-retour? Vous avez tort. Le truc, c’est de prendre son temps et de ne pas s’arrêter aux mêmes endroits en revenant sur vos pas. Parce que c’est beau partout, la Côte-Nord. Une beauté rude et tranquille. N’hésitez plus! Allez vous faire fouetter par le vent marin qui souffle au nord du 50e parallèle!

01
Le Festif!
par Catherine Genest

Une vague humaine déferle sur petite ville champêtre de Baie-Saint-Paul, jardin d’Éden du peintre paysagiste un peu vieillissant en temps normal. Du 21 au 24 juillet, la rue Saint-Jean-Baptiste se fait belle pour accueillir les musiciens inscrits à l’affiche et les mélomanes qui, fait rarissime, trinquent (ensemble) sur les mêmes terrasses. Le genre de trucs qui ne peut arriver qu’au Festif!, un événement à échelle humaine inclusif et familial. D’ailleurs, que les mères et pères coolio se rassurent d’emblée: les poussettes sont plus que bienvenues à l’abord des scènes.

Fondé en 2009 par un type ultra motivé répondant au nom de Clément Turgeon, Le Festif! gagne en notoriété à une vitesse folle. Après avoir accueilli des artistes de la trempe d’Alpha Blondy, le carnaval charlevoisien parvient à hameçonner Cat Empire pour une seconde fois en trois étés. Le genre de prise qui, forcément, doit faire pâlir leurs compétiteurs d’envie. Notez-le à l’agenda tout de suite: les membres du groupe australien, mélangeurs habiles de musiques latines, de ska et de reggae, feront cadeau de leurs chansons au jour 1 de l’événement, soit le jeudi 21 juillet à 21h30.

Les artistes de la Belle Province ne sont pas en reste, qu’ils soient en démarrage d’une prometteuse carrière ou au sommet de leur célébrité. Pensons, dans l’ordre, à l’attachante Safia Nolin et à Plume Latraverse, poids lourd indémodable enclin à un retour triomphant ces mois-ci. S’il fallait associer Le Festif! à un genre musical, on opterait sans hésiter pour le folk, à la crème de ce qui fait dans cette branche et ses dérivés bluegrass ou country au Québec. En rafale et pour vous convaincre, une liste d’invités tout sauf piquée des vers: Canailles (démarreurs de partys par excellence), la harpiste et chanteuse Basia Bulat, les poètes terre-à-terre d’Avec Pas d’Casque ainsi que les supervedettes montréalaises Half Moon Run. Un mince échantillon, il va sans dire.

On tend à l’oublier, mais la foire de BSP fait aussi une belle place aux troupes circassiennes et autres amuseurs publics, comme en écho aux balbutiements du Cirque du Soleil, mythique compagnie fondée en ces lieux (précisément: au regretté Balcon Vert) il y a une trentaine d’années. Cette année, on aura droit aux tours de piste de la polyvalente formation clownesque The Brostreets et du duo Christophe et Bruno – des gars de Québec.

La fiesta se poursuit après le couvre-feu, la nuit bien installée, sur le terrain de camping officiel en bordure du parc du Gouffre. Le choix d’hébergement optimal pour vivre l’expérience totalement, au rythme des petits concerts improvisés et autres shows qui se dévoileront à brûle-pourpoint via l’application ou simple par le bouche-à-oreille.

lefestif.ca


02
Boire & manger

La Route des Saveurs de la région de Charlevoix a été la première route gourmande créée au Québec, il y a 20 ans. C’est qu’il y a de quoi découvrir au rayon gastronomie! Envie de restos? On s’arrête d’abord au Mouton Noir, à Baie-Saint-Paul. À ses débuts, le bistro était une boîte à chansons gérée par des hippies. Au fil du temps, la vocation culturelle a laissé plus de place à la cuisine et aux produits locaux – mais des soirées musicales y sont encore organisées.

La star de Charlevoix, c’est définitivement le veau. Osso buco, onglet, côtelettes… Sous l’appellation «Veau Charlevoix», créé il y a 35 ans, le veau est élevé dans un réseau de fermes familiales de la région et selon un cahier des charges rigoureux. Les Viandes Biologiques de Charlevoix ont aussi la cote. Ce label, qui prône l’élevage naturel de proximité, propose du porcs, du poulet et des charcuteries.

À Tadoussac, on passe Chez Mathilde. D’emblée, en entrant, on est charmés par les Pierre Bouchard accrochés aux murs et imprimés sur les t-shirts des cuisiniers. Ici, le menu est aussi chouette que le décor et on y mange même à fort bon prix. À l’ardoise: des plats raffinés sur l’heure du souper (le risotto au homard est hallucinant) et des classiques «upgradés» du casse-croûte traditionnel québécois le midi. Le groupe de jazz en résidence, trio follement efficace, vous séduira aussi une fois la nuit tombée.

Sur la Côte-Nord, on s’arrête à la Maison de la Chicoutai pour goûter à ce petit fruit du terroir, un incontournable de la route des saveurs de la région. On mange ce fruit orangé dans des desserts, gâteaux ou yogourts, en confitures ou gelées, ou on fait infuser ses feuilles. Il existe aussi une liqueur québécoise à base de ce fruit, la Chicoutai. Pour découvrir d’aitres produits de la région, rien de tel que de faire un tour des marchés publics de la Table Bioalimentaire de la Côte-Nord, qu’on trouve notamment à Tadoussac, Baie-Comeau, Sept-Îles et Longue-Pointe-de-Mingan.

Côté houblon, on vous suggère de vous arrêter à la microbrasserie St-Pancrace, à Baie-Comeau, à la microbrasserie Tadoussac (censée ouvrir bientôt…) et, surtout, à la Microbrasserie de Charlevoix. Avec une réputation qui n’est absolument plus à faire, elle est un incontournable de la région. Produisant depuis 1998 de nombreuses bières primées par les fanatiques brassicoles, elle est l’une des plus connues du Québec. La Dominus Vobiscum, dans toutes ses déclinaisons, est un élixir à la belge qui ne laisse personne indifférent.

Et quoi de mieux pour accompagner sa pinte qu’un bon gros morceau de fromage? Là, le choix est vite fait: le Migneron de Charlevoix. C’est l’un des produits qui a assurément lancé l’industrie fromagère québécoise dans les années 1990. Crémeux et aromatique, le Migneron est notamment parfait pour cuisiner, à faire fondre sur un plat. Un emblème de la région…


03
Quoi faire

Festival de la chanson de Tadoussac
Du 9 au 12 juin

En 33 ans, le Festival de la chanson de Tadoussac en a fait du chemin. Ce qui était jusqu’en 1992 un événement somme toute confidentiel est devenu, avec les années, un incontournable du circuit des festivaliers québécois. La programmation mélange encore une fois révélations (Rosie Valland, Caroline Savoie, Safia Nolin, Ponteix, Pandaléon, Caltâr-Bateau) et artistes établis (Thomas Fersen, Dumas, Isabelle Boulay, Les sœurs Boulay, Galaxie, Poirier).

La Otra Orilla
Domaine Forget, Saint-Irénée – 7 juillet

La salle Françoys-Bernier accueille Myriam Allard, spécialiste incontestée du flamenco contemporain et Andalouse de cœur. Elle nous présente Moi & Les Autres, solo rythmé par la présence de trois musiciens. Un spectacle qui s’inscrit dans le cadre du Festival international du Domaine Forget, avec une riche programmation majoritairement musicale étalée sur tout l’été.

Festival Innu Nikamu
Mani-Utenam – Du 4 au 7 août

Situé à une quinzaine de kilomètres de Sept-Îles, le village de Florent Vollant se fait hôte d’un des plus importants festivals de musiques autochtones du continent. Une 32e édition pour ce pow-wow nouveau genre et inclusif qui regroupera des artistes du Québec, du Labrador et des Amériques. Une occasion unique, et un cadre naturel enchanteur, pour découvrir la culture des Premières Nations.

Festival du conte et de la légende de l’Innucadie
Natashquan – Du 5 au 15 août

Que les admirateurs de Fred Pellerin se le tiennent pour dit: le conte se dépoussière bien au-delà des frontières de Saint-Élie-de-Caxton! À Natashquan, les amants de la tradition orale s’inspirent du voisinage entre Innus et Acadiens. Une démarche intrigante, originale et nécessaire.


04
Sur la route

L’image de l’archipel de Mingan étant devenue l’icône de la Côte-Nord, plusieurs semblent avoir l’impression qu’il faudrait s’y rendre à toute vitesse et en revenir. C’est un mauvais plan. Vous devez d’abord remonter lentement la rive nord du Saint-Laurent pour prendre le temps de bien goûter Charlevoix et ses nombreux attraits. Là, il faut s’arrêter partout: Petite-Rivière-Saint-François, Baie-Saint-Paul, Île aux Coudres… la liste est longue. Ne manquez surtout pas le détour par Port-au-Persil dans le coin de Saint-Siméon et Cap-aux-Oies, entre Les Éboulements et Saint-Irénée.

Ensuite, comme tout le monde, vous voudrez prendre une pause à Tadoussac. Bonne idée, mais vous n’êtes pas seuls à y avoir pensé… Allez donc voir du côté de Grande-Bergeronne et Les Escoumins, juste un peu plus loin, où une promenade sur les caps rocheux – beaucoup plus tranquille – et une visite du Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Désir s’imposent.

Aucun doute, c’est sur la Côte-Nord qu’on trouve les plus belles plages qui bordent le Saint-Laurent. Prévoyez impérativement un arrêt à Saint-Paul-du-Nord et à Portneuf-sur-Mer pour vous en rendre compte. Vous trouverez aussi des kilomètres de sable autour de Sept-Îles. La plage de Val-Marguerite à l’ouest et les plages Monaghan, Ferguson, Routhier et Lévesque à l’est. Il serait dommage de ne pas prévoir une balade pieds nus.

Reste qu’à partir de Sept-Îles, il n’y a qu’un seul chemin pour circuler d’est en ouest sur la rive nord du Saint-Laurent et que la voie principale, la route 138, détermine inévitablement votre itinéraire. Vous serez certainement récompensés pour tous ces kilomètres en passant beaucoup de temps dans le parc national de l’Archipel-de-Mingan, où il vous faut absolument vous rendre sur les îles. On ne vous a pas menti dans les publicités, c’est magnifique et dépaysant. Tentez donc le kayak de mer.

Ensuite, vous avez le choix… Aller au bout de la route et revenir sur vos pas, ou partir encore à l’aventure vers la Basse-Côte-Nord par la mer jusqu’à Blanc-Sablon! De là, vous pourrez choisir de revenir à Baie-Comeau par le Labrador (1710 km!) ou encore traverser à Terre-Neuve pour revenir par les provinces maritimes… Bon voyage!

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!