Ne manquez rien avec l’infolettre.

Hannibal Lecteur


Un site utilisant Voir

Voici donc, pour mon propre plaisir personnel, la liste exhaustive de tous les livres qu’il m’est arrivé de lire. Si vous pouvez cliquer sur un titre, c’est parce que ça mène à une critique, une entrevue, une impression ou bien juste une photo instagam du livre quand j’étais en train de le lire.

Dernier morceau dans ma quête vers les 500 livres lus: Cahier d’un retour au pays natal, d’Aimé Césaire, recommandé par Julie Ledoux.

Dans le cadre de ma quête vers les 500 livres lus, Toula Drimonis me conseille On Writing de Stephen King. Une perle.

Dans ma quête littéraire vers les 500 livres lus, Véronique Grenier m’a conseillé le sublime et intemporel Picture of Dorian Gray, d’Oscar Wilde.

Dans ma quête vers les 500 livres lus, Normand Baillargeon m’a dirigé vers une poésie lucide et militante, amoureuse et charnelle, et surtout, tendre: Paroles, de Prévert.

Dans ma quête vers les 500 livres lus, Chantal Guy m’a proposé Mars, de Fritz Zorn: un récilt merveilleusement ficelé sur la misère cancéreuse d’un Zurichois malheureux.

Réflexion personnelle autour de la montée de l’islamophobie au Québec, sa forme actuelle et ses conséquences potentielles.

Voici donc, chers cinéphiles, un guide pratique pour le téléspectateur prompt au spoilers. Montre-lui ceci et profite de conversations autour d’une œuvre filmée en toute quiétude.

Dans ma quête vers les 500 livres lus, Kim Thúy, auteur de Ru et Mãn, me conseille L’accordeur de silences, de Mia Couto.

Ça me frappe, et c’est possiblement évident, mais ces philosophies, celle d’un néo-libéralisme à l’heure de l’austérité et celle d’un environnementalisme à l’heure du non-retour, ce sont deux appels au ralentissement.