Ne manquez rien avec l’infolettre.
L'évolution du métal québécois No Speed Limit (1964-1989)
Livres

L’évolution du métal québécois No Speed Limit (1964-1989)

Sans Ian Campbell, L’évolution du métal québécois (EMQ) n’existerait probablement pas. Au cours des dix dernières années, le concepteur du projet a proposé à plusieurs personnes de s’atteler à la rédaction de l’EMQ, dont Louise Girard du Sang Frais, Sylvain «Tower» Latour et moi-même. Sans sa persévérance, le projet serait peut-être tombé dans l’oubli. Mais surtout, il a eu la bonne idée d’approcher Félix B. Desfossés, un journaliste amoureux de la musique et un grand collectionneur, qui a fait un travail colossal pour faire le lien entre les courants musicaux (yéyé, rock, progressif) ayant mené à la naissance du métal. L’EMQ est une encyclopédie de par sa méthodologie et un livre d’histoire grâce aux anecdotes récoltées auprès des musiciens et autres acteurs importants de l’époque. Fascinant et essentiel. Seul bémol: le format table à café du livre (difficile à transporter partout), toutefois nécessaire pour la reproduction des images d’archives. 

» À lire aussi: entrevue avec l’auteur du livre

L'évolution du métal québécois No Speed Limit (1964-1989)
L’évolution du métal québécois No Speed Limit (1964-1989)
Félix B. Desfossés, Ian Campbell
Éditions du Quartz