Parcours Pop MTL scène locale : Le tour du proprio
indie

Parcours Pop MTL scène locale : Le tour du proprio

La 12e édition de Pop Montréal se dévoile et la scène locale s’y déploiera avec vigueur.

Encore une fois généreuse dans sa programmation locale, l’organisation de Pop Montréal permet aux mélomanes, adeptes de nouvelles sonorités, de se faire entendre et de nouveaux visages d’émerger de l’anonymat, pour se retrouver à l’avant-scène, prêts à conquérir de nouveaux publics.

Le choix (et l’utilisation obligatoire du vélo pour passer d’une salle à l’autre) s’impose malgré tout. Il faudra passer de la décadence de ¡FLIST! (28 septembre à 22h au Cabaret Playhouse) au rock un brin Kinks de Expwy (25 sept à 23h45 à la Brasserie Beaubien). Il y aura Foxtrott (26 septembre à 14h au parc de la Petite-Italie et 28 septembre entre 22h et 3h au Belmont) qui envoûtera à nouveau le public avec son électro-pop toute de basses ficelées, alors que How Sad présentera les pièces de son nouvel album, un brin estival, surtout jovial et tout à fait «électro cute» (26 septembre, 20h au Corona et 27 septembre, 18h au Divan Orange).

Big Brave et ses sonorités ambiantes à l’imagerie western seront à découvrir, de même que Maica Mia, qu’on peut aussi entendre sur le plus récent album de Big Brave et qui poursuit son opération séduction, avec un slowcore ambiant et expérimental, des airs de Cat Power et PJ Harvey. Dans les deux cas, c’est le 27 septembre à l’Église St. John the Evangelist que ça se passe, respectivement à 21h et 23h.

De la soul électro, ça vous branche? AKUA est là pour vous (28 septembre à 23h30 au Divan Orange). Vous penchez plutôt vers le punk-rock franco? C’est le 27 septembre à 21h30 aux Katacombes qu’il faut vous trouver pour y entendre Amantani, deux fois deux frères qui ont la musique et le rock dans le sang. Le duo pop psychédélique AroarA, composé du couple Andrew Whiteman et Ariel Engle, voguera sur In the Pines, son premier album paru à la fin août qui frappe de plein fouet. À ne pas manquer le 27 septembre à 23h à la Casa del Popolo ou le 29 septembre à 20h au Théâtre Rialto.

Belle découverte aussi que Black Atlass (Alex Fleming) qui jumellera adroitement sa voix apaisante et envoûtante à une électro conçue autour de mélodies pianistiques fluides et ornées de basses (28 septembre entre 22h et 3h au Belmont). Le même soir, au même endroit, s’affairera le beatmaker connu de la scène montréalaise pour ses remix «chopped and screwed», Tommy Kruise.

PyPy réunit trois des membres de Duchess Says et Roy Vucino (Sexareenos, Red Mass) pour créer un mélange de psy-punk aux tendances garage rock. Avec l’énergique Annie-Claude Deschênes à la voix, on déchirera notre chemise en gang le 28 septembre à 23h au Club Lambi. L’électro-funk-punk de Pyongyang pourra aussi plaire aux fanas de nouveaux sons (27 septembre à 22h au Cabaret du Mile-End), tandis que la pop atmosphérique de Secret Sun (Anne-Marie Campbell et Simon Landry) accrochera à la première écoute (28 septembre à 18h à la terrasse sur le toit d’Ubisoft). Du même coup, impossible de passer à côté de Seoul et sa pop ambiante qui fait des ravages dès l’écoute de la pièce Stay With Us (27 septembre à 20h au Métropolis et 28 sept à 22h au Rodos en haut). Enfin, on s’en voudrait de négliger le rap de ST x LIAM le 26 septembre à 1h du mat’ au Royal Phoenix.

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!