Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.

indie

Indie… indie… Et quoi encore? C’est devenu une tradition montréalaise. Chaque année, lors de l’événement Pop Montréal, c’est l’occasion de célébrer la scène musicale indépendante qui s’impose depuis plusieurs années comme incontournable. Musique indie? D’accord… Mais il ne s’agit pas que d’un son ou d’une école esthétique. C’est aussi un modèle économique, une méthode de mise en marché. Si, chez nos voisins du Sud, on peut distinguer les majors des indépendants, l’exercice est beaucoup plus complexe du côté de notre frontière, car la vaste majorité des artistes locaux sont représentés par des maisons de disque indépendantes des grandes multinationales! C’est là une spécificité québécoise, si on peut dire! Mais encore… Qu’est-ce que l’indie? Peut-on penser ce concept au théâtre ou au cinéma? Qui sont ceux qui choisissent cette voie? Comment réfléchir à l’indépendance esthétique et économique dans ces domaines de création? Allons-y voir. Voyage au pays des créateurs entêtés.