Ne manquez rien avec l’infolettre.
Musique

Boogat : Nouvelle quête

Comblé par le succès de son premier album en espagnol, qui lui a valu deux Félix, le rappeur montréalais Boogat remet ça avec Neo-Reconquista, une quête identitaire davantage personnelle qui mélange les genres.

Sans complètement évacuer les dimensions festives et entraînantes auxquelles Boogat nous a habitués depuis ses premières mixtapes en espagnol avec Poirier (qui, cette fois, a uniquement agi à titre de consultant et de designeur sonore), ce deuxième effort a quelque chose de plus intimiste dans l’ensemble, de moins frivole au niveau des thèmes.

Lors de sa précédente tournée, le rappeur natif de Québec a profité d’un arrêt de quelques dates à Mexico pour s’offrir une retraite fermée d’écriture. «J’ai pris mon temps pour réfléchir à c’que j’voulais dire», se rappelle-t-il. «Le plus important, c’tait de ne pas être influencé par trop de choses. J’ai donc arrêté de lire les médias, arrêté de suivre Facebook… Ça a été un processus assez introspectif.»

Paradoxalement, Neo-Reconquista aborde plusieurs enjeux sociaux criants d’actualité, comme les relations nord-sud, l’indépendance du Québec, la corruption des leaders politiques et la gentrification des quartiers ouvriers – comme Verdun, là où il réside.

Le collectif rejoint le personnel

Loin de faire dans la chronique d’opinion lourde, Boogat privilégie un point de vue ouvert sur le monde qui fait réfléchir. Londres, par exemple, s’intéresse aux impacts de l’uniformisation de la culture mondiale sur le Québec notamment. «Depuis la conquête anglaise, on nous répète sans cesse que la préservation de notre culture va se faire à travers notre langue, mais, dans le fond, peut-être que non…» réfléchit-il. «Peut-être qu’à force d’être obsédés par les questions linguistiques, on en est venus à ne pas voir qu’on était en train de se faire assimiler par le capitalisme.»

Boogat se livre également à différents récits personnels. Touchante conclusion, Los Amigos De Mis Padres raconte le destin à la fois tragique et lumineux de plusieurs personnes qu’il a côtoyées à travers la communauté latine de Québec étant plus jeune. «Beaucoup d’amis de mes parents étaient des réfugiés politiques qui se sont fait torturer», confie-t-il. «Je voulais mettre leur récit en relation avec ceux de leurs enfants nés ici, qui n’ont jamais connu la souffrance.»

«La game du top franco ne m’intéresse pas»

Pour appuyer ces sujets pas toujours faciles d’approche, l’artiste mise sur le contraste, en privilégiant des rythmes dansants et des mélodies chaleureuses, autant empruntés à la cumbia et au hip-hop qu’au latin funk, au reggae et à la salsa. «En jouant avec beaucoup de bands live, j’ai davantage compris les mécaniques, les progressions d’accords, les changements de tonalités… J’ai décidé de baser mon album là-dessus plutôt que sur un genre en particulier», explique celui qui a composé toutes les musiques de l’album, en collaboration avec le réalisateur notoire Jean Massicotte, derrière certains albums de Lhasa et Pierre Lapointe.

Peu enclin au compromis, Boogat ne fait aucun effort pour percer le marché des radios commerciales – avec un single francophone, par exemple. «La game du top franco ne m’intéresse pas», dit-il, sans détour. «Moi, mes affaires se sont, au contraire, mises à aller mieux quand j’ai arrêté de rapper en français.»

Malgré le succès inattendu de son précédent El Dorado Sunset et un public fidèle qui augmente, le rappeur sait que rien n’est gagné d’avance. «Plus je vieillis, plus je constate qu’il n’y en a pas, de passe de magie pour devenir populaire», indique-t-il.

«De toute façon, la popularité, ça dure un moment, rien de plus. C’est pour ça que je me concentre sur la musique que je veux faire plutôt que là-dessus. Après ça, c’est au public de décider s’il veut embarquer ou non.»

***

Sortie de l’album Neo-Reconquista via Maisonnette le 5 mai

Lancement montréalais le même jour au Théâtre Fairmount // Spectacle le 22 mai à Ottawa (CNA) // Au Festival d’été de Québec le 13 juillet (Scène Hydro-Québec Place d’Youville)

boogat.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie