Rap local : Illa J, Rednext Level, Paris louis et Trinisha Browne
Rap local

Rap local : Illa J, Rednext Level, Paris louis et Trinisha Browne

Chaque semaine, cette chronique vise à mettre en lumière les prochains shows et les plus récentes sorties des scènes rap et hip-hop instrumental québécoises.

Illa J, comme à la maison //

Actuellement en tournée en Europe, le rappeur montréalais d’origine détroitienne Illa J livre Home, un troisième album solo où il laisse davantage de place à ses habiletés vocales.

«Actuellement, je suis à Berlin», nous écrit le rappeur dans le cadre d’une entrevue réalisée par courriel. «Jusqu’à maintenant, les spectacles sont vraiment amusants. C’est plutôt excitant de jouer mon nouveau matériel, surtout qu’il y a beaucoup plus de chant que précédemment. J’ai toujours voulu chanter davantage sur scène.»

Traversé par une trame chaleureuse et brute du producteur Calvin Valentine, Home est né d’un désir de proposer une œuvre plus spontanée, empreinte d’échantillons soul et de rythmes hip-hop primitifs. Enregistré en six jours au studio de Valentine, à North Hollywood, l’album contient plusieurs textes personnels, notamment celui de la pièce titre, qui raconte l’état de plénitude que procure l’idée de trouver son chez soi, au-delà de toutes marques géographiques. «Home se rapporte autant à la famille qu’à n’importe quoi qui peut nous rendre heureux», explique-t-il. «C’est cette idée de trouver la paix intérieure»

Initié à la musique dès l’enfance grâce au groupe jazz a capella de ses parents,  Illa J rend un hommage bien senti à sa mère (une chanteuse d’opéra) sur Maureen, alors qu’il témoigne du métier insoupçonné de son père (un écrivain fantôme pour l’étiquette Motown) sur Sam Cook. Quant à son frère, le légendaire et regretté producteur J Dilla, le rappeur de 30 ans lui fait un beau clin d’œil sur Turn It Up en invitant Dank : «J’ai eu cette idée de l’inviter, car en plus d’avoir travaillé avec mon frère et d’avoir été l’un de ses meilleurs amis, j’aime beaucoup sa voix. C’était la meilleure façon de donner le ton à l’album.»

Installé à Montréal depuis 2014, Illa J connait actuellement l’une de ses périodes créatives les plus fastes. Après tout, Home arrive moins de deux ans après le précédent album homonyme, ce qui a de quoi surprendre considérant l’écart entre ce dernier et Yancey Boys, paru en 2008. «Après mon premier album, j’ai continué d’enregistrer beaucoup de musique, mais je n’étais pas certain de la direction que je voulais emprunter à ce moment. J’étais aussi membre de Slum Village, donc ça m’a un peu empêché de me concentrer sur ma carrière solo», dit-il, à propos de son court passage dans ce groupe hip-hop de Detroit,  qui a permis l’éclosion de la carrière de son frère dans les années 1990. «Dès que j’ai sorti mon précédent album, ça m’a donné envie de mener ma propre carrière. Je voulais pouvoir rebondir rapidement afin que les gens sachent que je fais encore de la musique et que je n’ai pas l’intention de m’arrêter.»

Maintenant bien installé dans la métropole québécoise, J dit aimer tout particulièrement l’ambiance la scène hip-hop d’ici : «J’aime beaucoup la vibe ici. Je crois qu’il y a beaucoup de talentueux artistes à Montréal sur la scène hip-hop. La preuve : j’ai appris à adopter cette scène, même en étant originaire de Detroit.»

Nouveautés d’envergure //

DJ Tiestostérone alias Phil Sparkz rehausse les standards de la mixtape avec ce fourre-tout complexe et déphasé de Rednext Level.

Fans de rap champ gauche complètement décalé, vous serez servis avec cette nouvelle offrande de wht rice.

Notre producteur étoile Lunice présente un deuxième aperçu de son album CCCLX, prévu pour le 8 septembre prochain sous LuckyMe.

Les camarades Mido et 4Say préparent la sortie de leur mixtape commune A.D.N. 

Membre du collectif COB65, Paris louis fait équipe avec le talentueux Gxlden Child sur ce nouveau single.

Le Montréalais KGoon se dévoile sur Tables Turn, un premier projet complet qui suit les tendances trap.

Bénéficiant d’un succès enviable sur la toile, MTLord poursuit son ascension avec ce nouveau clip.

YB montre l’étendue de son talent et de sa chevelure sur Go Get It.

Allié de Sans Pression, qui l’accompagne tout au long de ce clip, SHK est à l’aise sur cette production trap.

Le Montréalo-Parisien Simia opte pour un flow posé et ferme sur Bill Murray, produite par le prodige QuietMike.

À quelques jours de la sortie de son deuxième album Pre_Zay, FouKi lance l’extrait Gayé aux teintes folk reggae.

La rappeuse Trinisha Browne mélange chant et rap avec fluidité sur ce nouvel EP.

Né la même année que Michael Jackson, le producteur Pro-V rend hommage au roi de la pop avec une mixtape très inspirée.

Entièrement concocté dans un sous-sol de la rue Clark, Cool Kids fait figure de premier EP sympathique pour Clark’s Bowling Club.

Dans un style boom bap à l’énergie incisive typique des années 1990, Slik Jak s’impose avec une nouvelle mixtape.

La nouvelle mouture de Bad Nylon présente la version studio de Girl Gang.

Les acolytes L’Olivier, Olivier Orange, Dostie et Jeff Meth présentent Still.

Quelques semaines après la sortie de Snow Mexican, Wasiu s’allie avec le producteur jåmvvis.

Chanteuse et rappeuse au sein de Nomadic Massive, Meryem Saci livre un clip énergique pour On My Way, à l’image de la pièce.

Enfin, on sort du microcosme rap pour souligner le travail du producteur Anomalie, qui mélange classique, jazz et nu-funk sur l’éminent Métropole.

3 shows à voir //

Lancement officiel du clip RAPPA

Le collectif hip-hop Bad Nylon présente le court métrage musical de sa chanson RAPPA, réalisé par Caraz (Martine aimait les films). Une mini performance live suivra ainsi qu’un DJ set d’Audrey Bélanger.

SUWU (Montréal), 4 juillet (19h)

Kurtis Lo X GrandHuit

Le Parisien Kurtis Lo se joindra au producteur d’adoption montréalaise GrandHuit (de Tour de Manège) pour une agréable soirée de platines.

Laïka (Montréal), 5 juillet (21h)

Mori$$ Regal & Yerly

Le duo d’origine trifluvienne Mori$$ Regal & Yerly présente les chansons de son excellent nouvel EP Blue en compagnie de la révélation Mike Shabb.

L’embuscade (Trois-Rivières), 30 juin (22h)

 

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!