Rap local : FouKi & QuietMike, Only Revl, Bad Nylon et EN.NOIR
Rap local

Rap local : FouKi & QuietMike, Only Revl, Bad Nylon et EN.NOIR

Chaque semaine, cette chronique vise à mettre en lumière les prochains shows et les plus récentes sorties des scènes rap et hip-hop instrumental québécoises.

FouKi & QuietMike, actifs //

De plus en plus reconnus sur la scène hip-hop montréalaise, le rappeur FouKi et le producteur QuietMike signe un quatrième projet en huit mois, Pre_Zay.

«C’t’un good vibe, le genre de musique que les gens vont peep à 3 heures du matin dans leurs partys», explique Fouki. «En fait, c’est une accumulation de beats qu’on a faits dans les derniers mois, et on a trouvé une ligne directrice pour relier tout ça. La première moitié, c’est 4-5 beats pour te faire viber avec des textes légers, plus humoristiques. Ensuite, l’autre moitié, c’est vraiment plus introspectif. J’me pose plus de questions.»

Originaire de Montréal, le rappeur de 20 ans aborde sa relation avec son mode de vie urbain sur Roi lion : «Y a un constat de notre différence en tant que Montréalais. On vit nécessairement pas la même chose qu’à Gatineau avec notre petit char pis notre grosse baraque. En même temps, des fois, y a un désir de s’évader d’ici parce que ça devient épuisant.»

Sur Meilleur, il évoque le stress qu’il ressent en tant que jeune rappeur ambitieux : «J’ai l’impression que je dois toujours donner le meilleur de moi-même afin de toujours progresser. J’ai plein de questionnements par rapport à tout ça, mais aussi par rapport à la solitude qu’on vit sur un stage. Même quand le show est sold-out, on est seuls dans notre monde.»

Musicalement, QuietMike replonge dans la proposition de Plato Hess, premier projet collaboratif entre lui et Fouki paru à l’automne 2016. «J’aime bien échantillonné des guitares et créer un vibe autour de ça», dit le producteur de 19 ans. «J’ai toutefois voulu pousser un peu plus le côté technique de la production et diversifier ma palette d’influences dans la deuxième moitié du EP.»

Expression typique du slang des deux acolytes, «Zay» est un clin d’œil au langage coloré et à la prononciation décalée du rappeur français Swagg Man, qu’ils aiment tout particulièrement. Le titre de cet EP, Pre_Zay, se pose donc comme un avant-goût d’un projet plus complet qui s’intitulera Zay. «C’est un aperçu du vibe qu’on veut amener en 2018. En ce moment, on travaille fort là-dessus, et le but, c’est que chacun de nous deux approuvent que chaque chanson est un classique», relate Fouki.

Palpable, la chimie qui permet aux deux artistes de créer rapidement et de manière aussi soutenue remonte à 2012. «On s’est rencontrés en secondaire 3 à l’école Jeanne-Mance sur le Plateau», raconte Fouki. «Dans ce temps-là, Mike voulait me vendre des beats, mais moi j’étais trop broke. On chillait quand même souvent ensemble et, peu après, j’ai formé le groupe Ségala avec des amis. Tranquillement pas vite, Mike a embarqué.»

«Le gros switch up qui m’a amené dans le groupe s’est déroulé quand j’ai vu les gars donner un show aux Katacombes», poursuit le producteur. «Y avait un gros line-up d’artistes, mais Ségala est de loin celui qui a le plus fait bump la foule. Je savais qu’il y avait de quoi à faire avec eux, donc je leur ai permis de prendre mes beats gratuitement.»

Inspirés par Koriass, Alaclair Ensemble, Dead Obies, Monk.E et autres figures clés du renouveau rap québécois qui s’est initié au tournant de la décennie, QuietMike et Fouki ont tout naturellement commencé à travailler à deux. «À un certain moment, on s’est rendus compte qu’on était souvent juste les deux dans les meetings de groupe. On a choisi de prendre ça au sérieux et de mettre la musique en priorité dans nos vies», indique Fouki.

Et l’ardeur au travail est au rendez-vous. Depuis la fin du mois d’octobre dernier, les deux collègues ont livré quatre projets : l’album Plato Hess ainsi que les EPs Extendo, Sour Face Musique (en collaboration avec Kevin Na$h) et Pre_Zay. «C’est très spontané ce qu’on fait. La recette, c’est qu’il n’y en a pas», dit QuietMike. «Disons que je fais peut-être trop d’instrus, je sais pas.»

Fort de leurs apprentissages, ils désirent maintenant se laisser du temps pour voir leurs chansons prendre de la maturité, ce qui explique la sortie éloignée du prochain album.

Très inspiré, FouKi ne lésinera toutefois pas sur l’écriture d’ici là : «Si les autres veulent continuer à suivre le mouvement, va falloir qu’ils soient actifs.»

Nouveautés d’envergure //

Le trio montréalais Only Revl lance un premier EP, Provocative.

Le vilain Colo propose un autre clip pour une chanson de Pardonne-Moi Seigneur D’Avoir Sorti Ça.

Le jeune Salimo se dévoile avec Une histoire, un début.

Lanns (alias le jeune bambin pacifique) est très prolifique ces jours-ci. Parue sur Youtube, sa mixtape Let Me Vomit Alone While You’re Having Fun explore des horizons cloud, trap et lo-fi.

Le mystérieux G0$U 고수 fait équipe avec Jimi Lordsays sur Cant Stand When Im Alone.

Encore méconnu, Lil Reek fait preuve d’une certaine ingéniosité sur ce nouveau titre.

Allié de QuietMike et FouKi, le rappeur anglo-montréalais Kevin Na$h montre l’étendue de son talent sur ce freestyle.

Comme chaque semaine, Flawless Gretzky propose une nouvelle pièce.

Une évolution remarquable pour Bad Nylon, qui présente officiellement sa nouvelle mouture dans ce clip léché.

Sur un beat hip-hop aux teintes indie R&B, EN.NOIR se révèle habilement.

Découverte aux côtés de Maxime Gabriel, OneNessa présente la chanson titre de son EP à venir, Coming Through.

Les rappeurs Mitch Donovan et 36 Fahrenheit ainsi que le producteur Roby forment le nouveau groupe Save Yours. En attendant la sortie de leur projet Phoenix, voici Parapluie, en collaboration avec l’infatigable FouKi.

Alaclair Ensemble montre ses habiletés au micro et au panier dans ce nouveau clip.

Dans un style jazzy rap lo-fi planant, le producteur THEYELLOWBEATS propose WRONGFORGOOD, un premier EP en près de deux ans.

Oeuvrant dans un rap old school aux teintes rock, Shem G. suit sa propre voie sur le mini-album One Of Many.

Le prometteur groupe HelloTaxi!?! continue ses explorations dance rap.

Le jeune et talentueux brtrnd continue d’impressionner avec ce nouvel extrait.

S’éloignant du hip-hop, le producteur Tibe livre l’impeccable Purity.

Filmé à Mexico et réalisé par Carlos Guerra, Eres Una Bomba nous montre un Boogát toujours en pleine possession de ses moyens.

3 shows à voir //

Dead Obies

Dans le cadre du 30e anniversaire des Concerts de la Cité, Dead Obies donnera un spectacle gratuit à Sherbrooke mercredi.

Place de la Cité (Sherbrooke), 12 juillet (20h)

Loud

Quelques semaines après son passage aux FrancoFolies, Loud remet ça à Québec au festival Signaux de nuits. Il sera entouré de Shash’U, Morpheus’ Arms et David Lee.

Le Cercle (Québec), 8 juillet (22h)

Manu Militari

Manu Militari sera de la partie du Festival d’été de Québec et assurera la première partie du Torontois Jazz Cartier et du trio georgien Migos.

Parc de la francophonie (Québec), 11 juillet (19h)

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!