Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesArts visuels

Parcours entre VAV et FOFA

C’est la 8e édition de l’exposition des finissants en beaux-arts de Concordia. L’événement a lieu dans deux lieux à la Galerie VAV (1395 René Lévesque Ouest) et à la Galerie FOFA (1515 Ste-Catherine Ouest).
Plusieurs propositions retiennent l’attention.
Débutons pas la Galerie VAV.
Zoe Powell Yuristy y propose un portrait vidéo humoristique intitulé Selfportrait with nerd glasses & ironic moustache after Chuck Close. Taien Ng-Chan y montre un vidéo intitulé 80 du Parc où elle a capté à la dérobée des activités dans un autobus (dont un captivant passage où les gens s’y endorment). Corrie Peters y a créé une Isolation Box faite de matériaux pauvres à la croisée de Hans Haacke et de l’expo Unmonumental. Dans Thin Line, Jonathan Lemieux s’est filmé attaché d’une manière inconfortable un temps qui semble atrocement long.
Que remarquer à la Galerie FOFA ?
Marc-Antoine Pepin (sans accent) a produit une très originale sculpture-bas-relief dont la partie centrale est juste composée d’un délicat fil qui semble dessiner les contours d’un drapé. Le titre, 2 of 1620, fait référence à la quantité de vers à soie utilisé pour son œuvre, car il en faut 1620 pour fabriquer un mètre carré de soie. Les bannières diaphanes de Laura Endacott (Faire face au monde en tant que mère) exhibent deux enfants se promenant avec une immense poupée de chiffon, sorte de mère-jouet. Et il y a bien d’autres interventions très construites.
Jusqu’au 2 juillet.