Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesArts visuels

Nos grands artistes!

Bon l’inculture continue… Après la glorification de Corno dans les médias, voici celle d’André Desjardins.

Mardi dernier, le Parc olympique annonçait qu’il acceptait la donation d’une œuvre de 12 pieds de haut de Monsieur André Desjardins, oeuvre qui sera placée en 2013 sur l’esplanade devant le stade olympique. Intitulée Recevoir, elle représente une femme qui semble émerger de terre, dans un style s’inspirant vaguement de l’art nouveau… La ministre du tourisme (je n’invente rien) était présente lors de l’annonce. Quant à elle, la ministre de la culture, des communications et de la condition féminine n’a pas daigné se déplacer, croyant sûrement et avec raison que la chose n’était pas du ressort de son ministère. Recevoir est un don… Bien sûr ! L’œuvre est estimée à 1,1 millions (oui, oui), mais le Parc olympique devra débourser 50000 dollars pour l’installer… Gentil cadeau ! Philippe Beauchemin dans Montréal express qualifie Monsieur Desjardins de « grand artiste ». Le Journal de Montréal parle d’une « œuvre importante ». Messieurs, qui êtes mes collègues journalistes, pourriez-vous faire correctement votre travail ? Beauchemin continue en citant David Heurtel, président-directeur général du Parc olympique: « On se souviendra qu’il y a une dizaine d’années, le Parc olympique a perdu « La joute » de Riopelle, qui est maintenant à la Place Riopelle, au Palais des Congrès. Ç’a été un coup difficile pour nous et pour le quartier. Alors, le retour d’un artiste majeur comme André Desjardins chez nous, c’est quelque chose de très symbolique. » Bien sûr, Desjardins remplacera sûrement Riopelle !?! Nous aimerions bien savoir comment la décision d’accepter ce cadeau a été prise. Un jury a été mis en place ? Qui étaient les spécialistes du milieu de l’art contemporain sur ce jury ?

Je vais me permettre de reprendre ce que j’ai déjà écrit à propos de Corno en 2009 : « Mais qui parle de cette artiste prétendument si renommée? La défunte et internationalement reconnue revue Parachute lui aurait consacré un article?  Peut-être que les revues EsseETCCanadian ArtC Magazine ont appuyé son travail? [… ] Mais peut-être sommes-nous trop snobs? Les revues internationales comme ArtforumArt Press ou Art in America ont donc dû louanger ses toiles? Non? La critique d’art dans The Art Newspaper, dans The New York Times ou dans le Guardian? Non plus? Ces oeuvres doivent tout de même faire partie de la collection du Museum of Modern Art, de la Tate Modern, du Centre Georges Pompidou? Non? Tout au moins, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec ou la Art Gallery de Toronto s’arrachent ses œuvres? Non plus?? »

En tant qu’historien de l’art, critique d’art et commissaire d’expositions, je demande aux responsables du Parc olympique de nous expliquer comment et pourquoi ils ont pris une telle décision. Je leur demande aussi de revenir sur ce choix plus que douteux pour l’image culturelle de notre ville.

Mais jugez par vous-même de la qualité de l’oeuvre de Monsieur Desjardins en allant voir ses créations sur Internet :http://galerieroccia.com/artistes/andre-desjardins/

Qu’en pensez-vous ?