Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesNormand Baillargeon

Une découverte mathématique historique : les clés

Vous l’aviez compris : ma dernière chronique dans le Voir, intitulée : « Une découverte mathématique historique  » était un poisson d’avril. Voici les clés, indices et autres coquineries que contenait ce texte.

  1. Le supposé article est signé I.M. Foney, i.e I’m phoney : je suis un charlatan.
  2. Il est supposé être paru dans la revue Acta Mathematica. C’est le premier nom qui m’est venu en tête : mais vérification faite, cette revue existe bel et bien…
  3. Il est supposé être paru dans le vol. 3, no 14, pp. 15-92. C’est là (3. 141592) le début de pi.
  4. Il aurait pour titre : «Das ist alles ein Witz: Goldbach zu sehen»; ce qui signifie, en allemand : «Tout cela est une farce : voir Goldbach(ou : Goldbach pour [le] Voir ».
  5. Tout ce que je raconte sur la conjoncture de Goldbach et les nombres premiers est exact. (C’est au moins ça de pris…)
  6. La constante d’Einstein existe bien et Einstein l’a en effet déjà donnée comme la plus grande erreur de sa vie. Le reste de ce passage est de la pure poutine, grand cru, spécialement la référence aux théologiens qui cherchent à prouver l’existence de Dieu avec ces supposés résultats et sans rien dire du lien entre un théorème sur les nombre premiers et tout cela….
  7. Il existe bien des constructivistes radicaux et ils disent en gros ce que je leur fais dire sur les mathématiques comme construction sociale. La beauté de la chose, ici, est que cette découverte attribuée à Foney, si elle devait être faite, serait un argument de plus contre ce constructivisme radical en mathématiques. Mais ces gens-là n’en sont pas à une contradiction près….
  8. La fausse citation sur les dinosaures est inspirée d’une remarque de Martin Gardner, quand il ferraillait avec des anti-réalistes en philosophie des mathématiques.
  9. Elle est attribuée à Grasersfeld, ce qui est un clin d’oeil à Glasersfeld, un constructiviste radical qui a été influent au Québec.
  10. Ce dernier professerait à l’université de Schwachkopf, qui signifie crétin…
  11. Le système de codage a clé publique est bien réel et repose en effet sur les nombres premiers.
  12. Le cryptologue allemand s’appelle Kurt Gödel. C’est une référence au plus grand logicien depuis Aristote, Kurt Gödel (1906-1978)
  13. Il déclare, pressentant la fin de la Toile : «La toile a régné». Bref : la toile araignée. Jeu de mot plus qu’approximatif, certes, mais c’est un genre pour lequel j’ai un faible… S’cusez-là…
  14. Gödel est surtout connu pour ses théorèmes d’incomplétude et c’est en clin d’œil à ces importants résultats qu’il déclare que la catastrophe sera: complète, complète!
  15. On se demande vraiment comment ce que Foney est supposé avoir démontré forcera à revoir nos calendriers…
  16.  La professeur cambodgienne qui nous l’assure se nomme Poach Sohnd Haveril, bref : Poisson d’avril
  17. Et si, comme elle le dit, le premier avril tombe cette année le 4, c’est que c’est là le jour de la parution de ma chronique.
  18.  Il y a des années que je veux faire une chronique poisson d’avril, mais tous les textes que j’ai fait paraître en avril paraissaient un autre jour que le premier. J’ai donc trouvé cette astuce pour  me faire plaisir et j’espère que vous aurez rigolé un peu vous aussi.