Le Prix de l'action culturelle de Montréal remis à PPS Danse
Scène

Le Prix de l’action culturelle de Montréal remis à PPS Danse

C’est la compagnie PPS Danse qui remporte cette année le Prix de l’Action culturelle de Montréal. La deuxième édition a pris fin ce soir, avec l’annonce du participant lauréat.

Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la culture, du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie et du statut de la femme, a procédé à la remise du Prix de l’Action culturelle à PPS Danse et son directeur artistique, Pierre-Paul Savoie, pour son projet Les chaises, de l’idée à la création, réalisé en partenariat avec la TOHU.

Les Chaises, l’atelier

En lien avec son spectacle Les Chaises, PPS Danse propose une série d’ateliers d’initiation chorégraphique basée sur l’œuvre littéraire d’Eugène Ionesco, Les Chaises et son adaptation en pièce chorégraphique par la compagnie. Ces ateliers ont pour but de sensibiliser les participants à la danse contemporaine, au jeu théâtral et au processus de création chorégraphique. Au travers de chacune des explorations proposées, les participants sont invités à se questionner sur la création chorégraphique et le rôle de l’interprète en danse.

L’atelier s’articule autour de différentes activités dont la lecture d’un extrait de la pièce d’Ionesco, l’exploration de la voix et de la gestuelle et la scénarisation d’une séquence chorégraphique. Les participants sont alors parties prenantes de la création en incarnant tour à tour le rôle de l’interprète en danse et celui du chorégraphe. Assisté d’interprètes et de chorégraphes professionnels, chacun développe une sensibilité à la gestuelle de la danse et au jeu théâtral.

Les ateliers d’initiation chorégraphique Les Chaises sont offerts sous la forme de rencontre ponctuelle (un atelier intensif) ou de six rencontres adaptées d’une heure chacune réparties sur plusieurs mois.

Les Chaises, le spectacle

Avec ce spectacle de danse-théâtre pour tous, de 8 à 88 ans, naît une tragi-comédie chorégraphiée, où un couple de vieillards, de 94 et 95 ans, pour égayer l’ennui, la solitude et l’isolement de leur existence, s’inventent une ribambelle d’invités invisibles qui se bousculent à leur porte. Parmi eux le colonel, une Belle au Bois Dormant, un groupe d’enfants, des animaux journalistes et même le Roi en personne.

Dans ce tohu-bohu absurde animé par le mouvement incessant des chaises qu’on dispose dans l’espace pour les invités fantômes, s’amène enfin celui que tous sont venus entendre : l’orateur. Contre toute attente, il se révèle être un enfant muet et danseur. C’est lui qui, par le langage de la danse, livrera au monde, le message universel qui traduit à la fois la pensée du vieillard et celle que les enfants souhaitent pour la suite du monde. Cette adaptation originale de l’œuvre d’Eugène Ionesco intègre harmonieusement la danse, le théâtre et la musique.

Finalistes et prix

Les deux finalistes retenus pour le Prix de l’action culturelle 2015 sont le Centre chorégraphique Circuit-Est pour son projet Alors on crée ?, avec Louise Bédard Danse, et à Patsy Van Roost, pour son projet d’art urbain Un dessin à la fenêtre.

Créé en 2014 par la Ville, le Prix d’action culturelle est une initiative qui vise à souligner l’engagement des artistes et des organismes culturels auprès des populations montréalaises plus éloignées de l’offre culturelle professionnelle, telles que les jeunes, les communautés culturelles et les familles. Il encourage le milieu culturel à développer des partenariats créatifs avec différents milieux et ce, au profit de la qualité de vie des citoyens. Le prix est assorti d’une bourse de 2 500 $, et d’un montant de 500 $ pour chacun des finalistes.

Pour la 2e édition, le jury était composé de quatre membres dont la porte-parole, Manon Barbeau, cinéaste et fondatrice-directrice générale et artistique, Wapikoni Mobile, présidente de Culture Montréal. Mara Gourd-Mercado, directrice générale, Rencontres internationales du Documentaire de Montréal, Danièle Racine, commissaire à la médiation culturelle, Service de la Culture, Ville de Montréal, et Sylvain Bélanger, metteur en scène, directeur artistique et codirecteur général, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, faisaient aussi partie du jury.

Cette 2e édition du Prix de l’action culturelle souligne les 10 ans d’appui de la Ville de Montréal à des projets de médiation culturelle dans le cadre des Programmes de l’Entente sur le développement culturel de Montréal avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que les 10 ans d’une Politique culturelle axée sur l’engagement citoyen.

Rappelons que l’an dernier, les Rencontres internationales du documentaires de Montréal ont remporté la première édition du Prix de l’action culturelle, pour leur projet RIDM en milieu carcéral.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!