Hamac domine aux Rendez-vous du premier roman
Livres

Hamac domine aux Rendez-vous du premier roman

La division littéraire de Septentrion récolte le tiers des nominations. 

Les Rendez-vous du premier roman sont nés d’une union entre le Festival du premier roman de Chambéry et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois. Chaque année, deux livres sont primés de part et d’autre de l’Atlantique.

Deux auteurs de Hamac, une maison d’édition de la Haute-Ville de Québec, figurent au trio de finalistes dans la catégorie des romans québécois. Sarah Desrosiers, d’abord, une ex-ballerine qui s’est inspirée de la docilité dont elle a fait preuve pour écrire son premier ouvrage intitulé Bon chien.  Son collègue Olivier Sylvestre, un dramaturge déjà bien en vue et lauréat du Prix Gratien-Gélinas, récolte les mêmes honneurs pour son livre intitulé Noms fictifs, un récit qui s’articule autour de la vie d’un intervenant en toxicomanie.

C’est Annie Perreault qui complète le podium avec La femme de Valence, une oeuvre publiée chez Alto où s’entremêlent les destins de trois femmes marquées par un même drame.

Du côté des Français, c’est Odile d’Oultremont (Les Déraisons)Pauline Delabroy-Allard (Ça raconte Sarah), Adeline Dieudonné (La Vraie vie) qui ont été sélectionnées par un jury exclusivement composé de lecteurs québécois dispersés un peu partout sur le vaste territoire.

// À (re)lire: notre critique de Ça raconte Sarah par Pauline Delabroy-Allard

Les noms des lauréats français et québécois seront annoncés ce 29 mars 2019 dans le cadre du Salon du livre de Trois-Rivières.

 


Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie