Rachid Taha rend l'âme à 59 ans
Musique

Rachid Taha rend l’âme à 59 ans

Le chanteur français est décédé dans son sommeil la nuit dernière.

Figure de proue du raï en France, Taha a succombé à une crise cardiaque, selon ce qu’a confirmé sa famille. «Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve ont le regret et l’immense tristesse d’annoncer le décès de l’artiste Rachid Taha, survenu cette nuit suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas», rapporte un communiqué envoyé à l’Agence France-Presse par la famille du chanteur.

Né le 18 septembre 1958 en Algérie, Rachid Taha a d’abord été connu comme leader du groupe Carte de Séjour, tout particulièrement célèbre pour avoir repris la chanson de Charles Trenet, Douce France. Après plusieurs années avec la formation, il a entamé une carrière solo au tournant des années 1990, en mélangeant raï, rock et funk avec une originalité qui, rapidement, lui a permis de se démarquer sur la scène française. Ses albums Diwân (1998), Tékitoi (2004) et Bonjour (2009) sont des exemples probants de son éclectisme, à l’instar de l’album live 1, 2, 3 Soleils,  qu’il avait enregistré avec Khaled et Faudel lors d’un concert à haut déploiement au Palais omnisports de Paris-Bercy en 1998. C’est d’ailleurs sa facilité à créer des ponts entre les genres et les cultures qui a fait de lui un symbole de la lutte contre le racisme en France.

Bête de scène incomparable, Taha a également obtenu un beau succès de ce côté-ci de l’Atlantique. Chouchou des FrancoFolies dès 1998, suite à une prestation qui avait eu l’effet d’une «véritable tornade», le chanteur algérien aura donné ses ultimes spectacles chez nous en 2016 lors du Festival international Nuits d’Afrique de Montréal et du Festival d’été de Québec. Il s’apprêtait à sortir un nouvel album sous peu.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!