Ne manquez rien avec l’infolettre.
Le MondoKarnaval dévoile ses couleurs
Musique

Le MondoKarnaval dévoile ses couleurs

À l’instar du Festival OFF, mais dans un tout autre créneau, le MondoKarnaval mise gros sur la curiosité des mélomanes. Les accents se mélangent aux abords des berges de la Saint-Charles à l’occasion de cet événement voué à la découverte, au voyage qui aura lieu du 31 août au 2 septembre.

Wesli (récipiendaire d’un Juno) et A’salfo s’imposent comme les têtes d’affiche de cette sixième édition du MondoKarnaval qui se tiendra une fois de plus au Parc Cartier-Brébeuf.

Nombreux sont ceux qui reconnaîtront l’air de Magic in the Air, le brûlot entonné par le leader de la formation ivoirienne Magic System, ce vocaliste baptisé Salif Traoré, mais que tous connaissent sous le sobriquet de A’salfo. Cette chanson, écoutée de 250 millions de fois sur Youtube, a d’ailleurs été choisie pour hymne par l’équipe de soccer de France à l’occasion des plus récents mondiaux. Autant parler de grande visite!

Née en Côte d’Ivoire elle aussi, mais à jamais associé à la Guinée de ses ancêtres, Natu Camara s’est d’abord fait connaître au sein de Ideal Black Girl, un groupe vocal dont les sonorités rap, R&B et dancehall rappellent Destiny’s Child ou TLC. Au tournant du présent millénaire, le trio a connu un succès monstre et fait danser toute l’Afrique.

Émancipée de ses influences américaines, la musicienne d’expérience s’offre un véritable retour aux sources son album solo intitulé Dimedi et paru l’an dernier. La guitare acoustique, qu’elle manie d’ailleurs elle-même et avec adresse, occupe ici le haut du pavé.

Les amateurs de musiques latines en pinceront pour Ramon Chicharron, un Colombien installé à Montréal depuis toute une décennie. Ses compositions sont teintées par la cumbia et la champeta du pays qui l’a vu grandir.

Une autre artiste à surveiller cet été au MondoKarnaval? La rappeuse et vocaliste R&B algérienne Meryam Saci. Politisée au maximum, la fougueuse artiste maghrébine aborde le fameux « travel ban » de Donald Trump sur Concrete Jungle, une pièce terriblement tonique qui donne envie de danser.

Anecdote peu banale: cette Montréalaise d’adoption a offert sa voix aux gars de IAM sur Bien plus beau, une pièce tirée de l’album Rêvolution.

// À lire aussi : notre entrevue avec Meryam Saci

Noubi Trio (Sénégal), Flávia Nascimento (Brésil), OKAN (Cuba) et Carine au micro (Bénin) figurent aussi à la liste des formations et artistes solo invités.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie