Ne manquez rien avec l’infolettre.
L'adolescence insouciante de Penny Diving
Musique

L’adolescence insouciante de Penny Diving

Le trio indie pop montréalais nous dévoile en primeur Nineteen.

Formé des jumelles Chantal et Kathleen Ambridge (de The Muscadettes) et de Thomas Augustin (de Malajube), Penny Diving flirte avec le shoegaze et le dream pop sur Nineteen, troisième extrait de son premier album à venir le mois prochain. Portée par un texte nostalgique évoquant «cet instant de flottement où l’on baigne dans une douce confiance naïve face à l’avenir», la chanson marque par sa mélodie enveloppante, ses arrangements doux et son équilibre bien dosé entre guitares et synthés.

«Nineteen, c’est le portrait de cette bulle d’insouciance que j’avais à l’adolescence. Le feeling hâtif de commencer quelque chose qui était à moi, de pouvoir enfin faire un choix, mais aussi de devenir un peu enfermée par un chemin trop rigide», explique Chantal Ambridge.

Le premier album du trio, Big Inhale, paraîtra le 7 février prochain. Composé de neuf chansons, dont les deux premiers extraits tout aussi convaincants Shotgun, She Said et I Surrender, l’opus est traversé par le même genre de thématiques que sur Nineteen (aspirations de jeunesse, urgence de vivre), et mise à la fois sur des arrangements étoffés et un son à l’esthétique lo-fi.

Un spectacle-lancement aura lieu le 14 février à L’Esco.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie