Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesBières et dégustations

Tournée brassicole et produits sans alcool dignes d’intérêt

Se faire payer la tournée

La semaine dernière, j’ai été invité à vivre l’expérience City Brew Tour (La Tournée Brassicole) de Montréal. À bord d’une fourgonnette conduite par la dynamique Jade A. Genest, initiatrice du projet, nous avons visité trois microbrasseries dans l’Ouest de l’île : 4 Origines, le Benelux de Verdun et Les Sans-Taverne. L’idée est simple; nous buvons, ils conduisent! Le concept vient avec un brin d’histoire et d’anecdotes sur la bière en général et d’intéressants détails sur les brasseries visitées.

Vous pouvez réserver une soirée avec La Tournée Brassicole de Montréal pour un événement privé (anniversaire, enterrement de vie de fille ou de garçon, shower… ou juste pour le fun) ou participer à leurs visites publiques qui se déclinent en deux forfaits. Personnellement, j’ai participé à la tournée d’une durée de trois heures et demi, incluant la dégustation d’une douzaine d’échantillons de bières, un goûter en accord avec les bières, un accès privilégié aux endroits visités et un transport aller-retour sécuritaire. À ce titre, chapeau à Jade qui réussit trop facilement à stationner son imposant véhicule un peu partout à Montréal! Mention spéciale à Mathieu Bergeron qui accompagnait Jade lors de la tournée pour sa formation de futur guide. Il sait transmettre une information pertinente sur le brassage. D’ailleurs, SCOOP, il est en processus de démarrage de sa propre microbrasserie. Mais il ne faut pas le dire… enfin, je crois. Suivez ce lien pour en apprendre davantage ou pour vous inscrire à une tournée : www.citybrewtours.com/montreal

L’art de ne pas boire

Êtes-vous de ceux qui avez participé au mois sans alcool en février? Pour l’avoir déjà fait, je dois avouer qu’il n’est pas toujours aisé de trouver des alternatives adéquates lorsqu’on décide, du jour au lendemain, de ne plus boire du tout. De mon côté, je me tourne vers le kombucha, plus souvent qu’autrement. Et ce n’est pas le choix qui manque! Il y a pratiquement une ou deux nouvelles compagnies de kombucha par mois depuis l’an dernier. J’aime beaucoup les produits de la compagnie Club en canettes (beau, bon, pas cher, trois superbes saveurs). Il y aussi Nomade Junerie qui me fait vibrer; ils brassent du jun, proche parent du kombucha, fermenté à base de thé, avec du miel brut. C’est un pur délice pour les papilles en sevrage. Sinon, du côté de la bière, c’est la Microbrasserie le Bockale qui remporte la palme. En plus de s’impliquer sérieusement auprès de la Fondation Jean-Lapointe – notamment pour parler de la cause et amasser des dons lors du Défi 28 jours –, ils arrivent à brasser de la bonne bière sans alcool (oui, ça existe). Et ils en ont trois (IPA, Berliner Weisse et Stout). Récemment, ils ont aussi lancé une gamme de sirops pour agrémenter vos plus folles idées de cocktails (avec ou sans alcool). J’ai eu la chance de déguster leur Berliner Sonne avec du sirop de framboise et du sirop d’ananas (les deux séparément et les deux mélangés). Ça le fait! Pour plus détails sur les produits de Bockale, leurs sirops et quelques idées de panachés, je vous invite à suivre ce lien : www.lebockale.com/cocktails