Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesLa vie en BD

Parler de sexualité masculine, en BD

tumblr_oenk4j7xhd1vvywu4o3_1280La sexualité masculine.

Un sujet qui peut être vaste, large, mais dont on ne parle pas tant.

Moteur de gags, peut-être? Mais au-delà de ça? Les hommes échangent-ils tant que ça sur ce qui les préoccupent, sur ce qui les motivent? Sur ce qu’ils vivent et ressentent? Quels sont leurs fantasmes? Quelles préoccupations ont-ils quant à la taille de leur pénis? À quoi pensent-ils lorsqu’ils se masturbent? Et à quelle fréquence?

Tout ça, on le vit, mais on le partage peu.

Ou parfois, tout simplement, on n’a pas l’habitude de chercher à mettre des mots sur une expérience, sur un sentiment. Que ressent-on lors d’un organisme, par exemple? A-t-on déjà cherché à l’expliciter en mots évocateurs?

Bref : sans dire que le sujet est « tabou », reste qu’il se fait subtil, discret.

Après s’être intéressé à un sujet tout aussi discret – les neuf mois de grossesse, mais du point de vue du père en devenir, qu’il a détaillé entre espoirs et angoisses dans Les 9 derniers mois de ta vie de petit con dont je vous avais parlé ici – l’auteur montréalais Cookie Kalkair reviens avec un autre projet, lui aussi pensé pour neuf mois de publication Web, intitulé Pénis de table et dans lequel, justement, il explore la sexualité masculine sous toutes ses facettes.

Mais attention : il ne le fait pas seul.

En amont du projet, Kalkair a monté un groupe d’échange et de discussion, a rassemblé un peu moins d’une dizaine d’hommes qui étaient prêts, avec lui, à échanger, à s’ouvrir, à parler de leur sexualité – entre angoisses et secrets, espoirs et plaisirs, interrogations et expériences. Et attention : tout ça à visage découvert : vrais noms, vraies identités, vraies vies. Pas de secrets. Pas de tabous.

Actuellement, le projet en est rendu à la mi-parcours, ou un peu plus.

tumblr_on2yh4aljc1vvywu4o4_1280L’auteur a choisi ses neufs thématiques, a défini les points sur lesquels ils souhaitent entendre son groupe et, lui aussi, s’exprimer. À chaque mois ou au fil de chaque mois, sur le Web ou dans une « vraie » rencontre, ils échangent, partagent.

Puis, Kalkair part avec ce matériel, et le transpose en BD.

L’objectif? Refléter les discussions, tout simplement. Pour chaque thème, seize planches, publiées par groupe de quatre de façon hebdomadaire. Au cœur de ces planches : le propos porté par ce groupe d’hommes. On les voit, attablés, regroupés. Par la magie de la bande dessinée, le lieu se transforme au gré des thématiques – du bar à la jungle, jusqu’à l’espace (où l’on échange sur l’orgasme). La discussion est animée, et, à travers la mise en scène, dynamisée. À l’image de son précédent projet Web (édité en version papier aux Arènes), Cookie Kalkair s’amuse avec des couleurs saturées, presque fluorescentes. Bref : tout pour que ça se lise bien.

Résultat? Cookie Kalkair livre une œuvre qui vise d’abord et avant tout le partage. Entre les participants, certes. Mais envers les lecteurs aussi – qui se reconnaîtront peut-être dans les propos, réflexions et préoccupations énoncées au fil des échanges.

Une occasion de « jaser », dans le plaisir, d’un sujet pas toujours évident.

Pour découvrir le tout, c’est sur le Web : penisdetable.com.

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur le travail de Cookie Kalkair autour de Pénis de table, j’ai eu l’occasion d’échanger une douzaine de minutes avec lui, récemment. Voici :