Ne manquez rien avec l’infolettre.
Restos / Bars

Bleu raisin : la créativité dans l’assiette

Une cuisine fraîche du marché, qui met en avant les produits du terroir. Voilà comment on pourrait décrire ce qu’offre Frédéric Mey dans son restaurant du Plateau-Mont-Royal. « Pour nous ce n’est pas nouveau et on ne suit pas la mode, on fait ça depuis onze ans », indique le chef. Ce Français d’origine, dont l’établissement fait partie de l’Association du tourisme gourmand, choisit beaucoup de produits locaux – notamment les alcools, poissons ou fromages. « On veut donner plus de visibilité aux producteurs… »

En ce moment, il travaille par exemple avec la ferme piscicole des Bobines, qui élève des truites depuis plus de quarante ans. Et la cuisine française se marie harmonieusement avec les produits québécois. Au menu du Bleu Raisin : l’onglet de cerf de Boileau, bien fondant et sans gras, servi avec sirop de bouleau, le poisson du jour, bien sûr, du magret de canard, de l’agneau, du foie gras au torchon… Au milieu du gibier, il y toujours un plat végétarien à la carte, « pour s’adapter à la réalité montréalaise ».

Il y a des petits clins d’oeil aux origines lyonnaises du chef et propriétaire du restaurant, comme le nouveau boudin maison ou les grattons à la peau de canard grillée. Et toutes les charcuteries sont faites sur place. Le Bleu Raisin propose aussi un menu dégustation à l’aveugle en cinq services : « C’est pour surprendre notre clientèle fidèle d’habitués, explique Frédéric Mey. C’est de l’improvisation culinaire ; ça me garde un petit vent de fraîcheur ! »

Le chef sait en effet faire preuve de créativité : il s’amuse avec les accompagnements, joue sur l’agencement des couleurs et des textures et créé de belles assiettes en hauteur, avec beaucoup de relief. Si le restaurant a ouvert en 2004, Frédéric et son épouse Audrey, qui l’aide en salle, savent se renouveler. Ils proposent ainsi depuis novembre dernier un brunch mensuel. « Oeuf de caille, foie gras poêlé… Il n’y a qu’un seul brunch par mois, mais il est beau ! » assure le chef.

Céramique bleue sur la devanture et nappes blanches à l’intérieur, ce charmant resto apportez-votre-vin est agrémenté d’une belle terrasse de douze places pour les journées douces. Pourquoi le nom de Bleu Raisin ? « L’ancien propriétaire était fan de fromage, surtout de bleu, raconte Frédéric. Et le fromage se marie bien au vin… On a gardé le nom, car on le trouvait joli et coloré. » Comme sa cuisine.

 

Bleu Raisin

5237, rue Saint-Denis

Montréal

514 271 2333

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie