Ne manquez rien avec l’infolettre.
Jacopo : classiques italiens dans un bel écrin
Restos / Bars

Jacopo : classiques italiens dans un bel écrin

Ayant pignon sur la place Jacques Cartier – d’où il tire d’ailleurs son nom -, le Jacopo souhaite ajouter à l’offre locale de cuisine italienne une adresse un peu plus haut de gamme. 

C’est le 15e établissement du groupe Antonopoulos (déjà à la tête du BEVO Bar + Pizzéria, le Méchant Bœuf, la Terrasse Nelligan, le Maggie Oakes, la Terrasse William Gray, le Perché, le Taverne Gaspar, la Terrasse sur l’Auberge, le Kyo Bar Japonais, le Verses Bistro, le Brasserie 701, la Terrasse Place d’Armes, le Modavie et le Vieux-Port Steakhouse). Ce nouveau resto se spécialise quant à lui dans la cuisine italienne, et plus particulièrement «romaine rustique».

Le menu, signé par les chef Giovanni Vella et Matthew Bell (du BEVO), propose des plats faciles à partager, pour respecter la tradition italienne mais surtout la mode tapas du moment. On goûte ainsi aux classiques (mais efficaces) bruschetta al pomodoro ou aux assiettes de fromages et charcuteries, entreposés dans un grand cellier à vieillissement au bout de la salle, qu’on accompagne de la focaccia maison. Mention spéciale à ce doux piave vecchio, servi avec un miel à la truffe.

La spécialité: les plats de pâtes faites sur place. On pense notamment aux succulents ravioli di zucca, farcis à la courge et nappés de beurre noisette à la sauge, ou aux gourmandes campanelles au speck croustillant. Parmi les plats de viandes (rôties dans un four de pierre), on recommande vivement l’entrecôte de bœuf grillée (très belle cuisson), servie avec une légère roquette et du parmesan. Des recettes de nonna, indique le chef Vella.

On créé ainsi son repas sur mesure, piochant à l’envie dans la liste des antipasti et légumes d’accompagnement. Le Jacopo propose ainsi une cuisine traditionnelle très goûteuse et à base de bons produits, et on y retrouve des classiques comme le le caccio e pepe et la burrata. Petit bémol: la forte présence de la truffe – ou plutôt de l’huile aromatisée à la truffe -, qui parfume un peu trop de nombreux plats.

La carte des vins est honorable, avec quelques belles bouteilles et un grand choix de crus italiens, naturellement. Côté prix, la carte est abordable malgré le quartier touristique. Si la cuisine est simple, l’étiquette haut de gamme colle plutôt au service, très affable et distingué.

Et puis il y a l’espace, magnifique salle avec beaucoup de cachet, en trois parties: le rez-de-chaussée au joli mobilier en velours vert et aux poutres historiques, l’étage avec son foyer et ses vieilles pierres, et enfin la terrasse intérieure, grande salle privatisable sous une verrière – si on avait 17 ans, on pourrait dire que c’est très instagrammable. L’ensemble mêle joliment l’ancien et le nouveau, le cachet et le moderne.

Bref, un retour réussi du resto éphémère Terrazza, que le groupe Antonopoulos avait ouvert au même l’endroit l’été dernier. Envie de manger italien? C’est le resto du moment.

Jacopo
436, place Jacques-Cartier – Montréal
514 876-8844
www.jacopomtl.com