Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Manger des sushis sans poisson au Bloom
Restos / Bars

Manger des sushis sans poisson au Bloom

Fan inconditionnelle des sushis végés de Sushi Momo, c’est avec de grandes attentes que je suis allée dans le Vieux-Montréal essayer les fameux «sushis botaniques» du Bloom, le nouveau restaurant qui a ouvert à la mi-septembre dans les locaux du feu Taberna. À l’intérieur, exit la mosaïque portugaise: ici la déco moderne d’influence japonaise a presque des airs scandinaves, avec son bois clair et son design minimaliste. Très tendance.

Parlant de tendance, c’est le fondateur des restaurants LOV, Dominic Bujold, qui est derrière le concept du Bloom. Il s’est notamment associé avec le chef Christian Manuel Ventura, qui a quant à lui fondé Sushi Momo (d’où mon enthousiasme plus haut). Si Dominic Bujold est aussi à la tête de Sushi Shop, il avait cette fois envie d’un menu végétalien, tout en gardant les techniques et les saveurs des sushis.

On commence avec un soupe miso, pleine de goût avec son bouillon crémeux et bien consistant. Belle entrée en matière. S’ensuit une salade à la mangue fraîche et acidulée, où la sauce tamarin et arachide vient ajouter une touche asiatique. Du côté des sushis, on retrouve les classiques makis ou futomakis, mais retravaillés sans poisson – entrent en scène les chou-fleur, tofu et autres courgettes. Les nigiris se parent ainsi de champignons ou de tomates (celui à l’enoki est excellent).

D’autres sont surprenants, comme les Beyond Roll, farcis au Beyond Meat. Si on salue la mission du Bloom de « sauver les océans en réinventant le sushi » et son souci environnemental (composter, éviter le plastique et privilégier les matériaux durables), l’effort d’écoresponsabilité devrait se poursuivre au moins jusqu’à privilégier les produits non transformés en usine, comme le steak sans viande ou les crevettes végétaliennes à la composition mystérieuse.

Retour à la carte. On peut se faire une sélection de sushis sur mesure, mais on vous conseille plutôt d’opter pour un plateau à partager pour goûter à un éventail varié de morceaux. Des sushis gourmands et créatifs (on adore le croustillant Mr. Crunch) qui s’accompagnent en outre d’une belle sélection de sakés et de whiskies japonais, ainsi que quelques cocktails bien travaillés.

Côté ambiance, on aime les deux espaces proposés un Bloom: une zone de dix places où l’on peut s’assoir au bar, devant les maîtres sushis à l’œuvre, et une zone salle à manger d’une quarantaine de couverts avec des tables plus larges. La déco, très travaillée (par la même équipe que pour le LOV), vaut à elle seule le détour, avec les aspects anciens du bâtiment apparents, à l’image des murs en briques apparentes et des vieilles poutres, qui se mélangent aux touches plus modernes.

Bref, le petit frère de Momo est né – et il y a fort à parier que la famille de sushis nouvelle génération va s’agrandir.

Bloom Sushi Botanique
368, rue Saint-Paul Ouest – Montréal
bloomsushi.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie