Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie de quartier: Sud-Ouest

Vie de quartier: Sud-Ouest

Saint-Henri, La Petite-Bourgogne, Griffintown… des noms de quartiers qui semblent bien à la mode ces dernières années. Voir visite un arrondissement en pleine revitalisation: le Sud-Ouest.

On le redynamise, on le protège, on le met en valeur, on le modernise… Depuis quelques années, l’image de l’arrondissement Sud-Ouest a été complètement renouvelée.

On dit d’ailleurs que c’est l’un des secteurs offrant les meilleurs potentiels de développement à Montréal: près de la moitié de son territoire est composé d’espaces en transformation, d’anciennes usines à reconvertir et de secteurs complets à redéfinir.

S’il ne fait pas partie des arrondissements les plus populeux de Montréal, le Sud-Ouest a toutefois vu sa population augmenter dans les dernières années. Depuis 2001, le nombre d’habitants a fait un bond de plus de 5000 têtes! Dans la pyramide des âges, le groupe des 25-34 ans se trouve en tête, représentant 20% de la population dans ce secteur de 15,7 km2.

«Ce sont les plus anciens quartiers de Montréal; des quartiers ouvriers chargés d’histoire. Ils ont connu des années difficiles, mais ils changent énormément et trouvent un second souffle», remarque Véronique Fournier, conseillère de la Ville dans le district Saint-Henri–Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles.

Ici, les logements sociaux et communautaires côtoient les nouveaux projets immobiliers. «Ça permet de répondre à plusieurs besoins très différents. Cette mixité sociale et cette grande diversité culturelle font la force du secteur. Les quartiers sont très conviviaux et animés. Ici, les gens se connaissent, s’entraident, et partagent un fort sentiment d’appartenance à leur communauté», décrit-elle.

Le Sud-Ouest est l’un des arrondissements où il y a le plus de projets immobiliers. «L’avantage, c’est que ça nous permet de le redéfinir en donnant une place au développement durable, à la culture et à l’histoire», se réjouit celle qui habite d’ailleurs Saint-Henri.

En 2012, les courtiers immobiliers ont vendu 918 propriétés résidentielles dans l’arrondissement du Sud-Ouest, une baisse de 3% par rapport à 2011, alors que l’île de Montréal enregistrait une baisse de 4% de ses ventes. Malgré cette baisse, le prix médian d’une propriété unifamiliale affichait une hausse de 32%, pour atteindre 415 000$. Le même phénomène a été observé du côté de la copropriété et des plex avec une croissance du prix médian de 6% (259 500$) et 3% (380 000$).

«En plus de sa proximité du centre-ville et des services, l’avantage du Sud-Ouest, c’est son identité et son patrimoine très fort. Quand on se promène dans les rues, on voit les anciens pavés et les anciens rails de tramway qui se cachent sous l’asphalte. J’ai toujours aimé le Sud-Ouest et je n’en déménagerai pas!»

Quelques attraits

Lieu historique du Canal-de-Lachine:

S’étirant sur une quinzaine de kilomètres, le canal de Lachine est bien plus qu’une voie navigable. C’est aussi un parc urbain très accessible, permettant non seulement de profiter du plein air en pleine ville, mais aussi de découvrir l’histoire du secteur. Longeant le canal, sa piste polyvalente qui accueille les amateurs de vélo et de patin à roues alignées est l’une des plus anciennes de Montréal.

Le Marché Atwater:

Ouvert depuis 1933, le Marché Atwater (138, avenue Atwater) déploie ses étalages de produits frais et prêts-à-manger dans un bâtiment Art déco notamment accessible par la piste cyclable du canal de Lachine. C’est le paradis des foodies, même s’il faut parfois y mettre le prix.

Le parc Angrignon:

Inspiré par le design des jardins anglais du 19e siècle, le parc Angrignon comporte des sentiers tortueux, quatre étangs bordés de quenouilles, et une forêt d’environ 20 000 arbres. En été, ce vaste parc urbain est donc l’endroit tout indiqué pour trouver de la verdure et un peu d’ombre. En hiver, on s’y rend plutôt pour ses pistes de ski de fond, ses sentiers de raquette et sa patinoire.

Le Théâtre Corona:

L’intérêt patrimonial constitue un aspect majeur de la revitalisation des quartiers de l’arrondissement et de la préservation de son histoire. De nombreux édifices de grande valeur architecturale ont d’ailleurs été remis à neuf dans le secteur, tels la bibliothèque Georges-Vanier, le bain Émard et le Théâtre Corona (490, rue Notre-Dame Ouest). Érigé en 1912, on y présentait du cinéma muet agrémenté de musique ainsi que des vaudevilles. Rénové à la fin des années 90, c’est aujourd’hui une importante salle de spectacle de la ville.

Le quartier Griffintown:

Pour découvrir ou redécouvrir ce secteur de l’arrondissement, consultez cette série de cinq reportages publiée dans le journal Voir l’automne dernier.

Visitez Centris.ca pour voir toutes les propriétés disponibles dans le Sud-Ouest.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie