Ne manquez rien avec l’infolettre.
Le Festival végane revient à Montréal
Vie

Le Festival végane revient à Montréal

Amateurs de cuisine végane, réservez vos 5 et 6 novembre: le Marché Bonsecours accueillera des auteurs et experts pour parler de cette tendance alimentaire. C’est que le véganisme marche fort à Montréal, et même chez certains restaurateurs…

Pas moins de 10 000 personnes se sont rendues au Festival végane de Montréal en 2015. Cette troisième édition était donc fortement plébiscitée; pour accueillir plus de monde encore, le Festival s’étalera cette année sur deux journées, avec une pré-ouverture le 4 novembre au soir avec la projection du documentaire de Jo-Anne McArthur, «Ghosts in Our Machine».

Au programme: recettes, nouveaux produits, ateliers thématiques, discussions autour des aspects santé, éthiques et environnementaux du véganisme… À l’Espace librairie, plusieurs auteurs seront présents pour faire signer leurs livres, dont Élise Desaulniers («Vache à lait», «Le défi végane 21 jours»), Martin Gibert («Voir son steak comme un animal mort») et Jo-Anne McArthur («We Animals»).

D’autres personnalités seront également de la partie pour participer à des conférences, comme Dr. David Jenkins, dont les études ont mené à l’élaboration de l’indice Glycémique, la plus jeune skieuse de l’histoire olympique Seba Johnson, le militant pour les droits des animaux et joueur de hockey Georges Laraque, ou encore Alister Gardner, athlète de course de montagne et coureur d’ultra-marathon.

Le véganisme, la suite logique

Le véganisme a en effet le vent en poupe. À Montréal, si le resto de cuisine végane Aux Vivres a pignon sur rue depuis plusieurs années maintenant, d’autres restaurateurs commencent à flairer le filon… L’Gros Luxe, dont les restos sont déjà à 60% végés, a récemment transformé complètement le menu de son établissement de la rue Saint-André pour ne proposer que des plats végétariens, avec notamment plusieurs options véganes.

«Étant végétarien depuis 20 ans, j’ai toujours rêvé d’avoir un resto végétarien à Montréal car je suis très conscient du manque pour le consommateur, raconte Alex, le proprio de L’Gros Luxe. Le manque d’options véganes est encore plus‎ flagrant, et nous voulions vraiment aller chercher cette clientèle – c’est pas beaucoup plus de travail de rendre végétaliens nos plats végétariens. Et le véganisme est la suite logique pour un végétarien qui veut faire cesser la cruauté envers les animaux.»

Pour le propriétaire, ce resto est notamment parfait pour faire découvrir aux gens la cuisine végétarienne. D’ailleurs, il pense que c’est un style de vie qui va aller en augmentant… Un resto 100% végé, c’était donc un choix logique selon lui: «Beaucoup de végés vont vers le végane et beaucoup d’omnivores vont vers le végétarisme. C’est une super nouvelle, car c’est une façon très efficace de sauver l’environnement et c’est mieux pour la santé de l’être humain…»

Festival végane de Montréal
Les 5 et 6 novembre au Marché Bonsecours

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie