Québec en trois adresses
Vie

Québec en trois adresses

Que ce soit pour un déplacement professionnel ou un week-end de détente, voici trois idées d’endroits gourmands, confortables et chaleureux pour un séjour idéal dans le quartier historique de la capitale…

Pour le repas : le restaurant Rioux et Pettigrew

dsc_6491_tag
Crédit : Josée Painchaud

Ouvert il y a cinq ans, le Quai 19 s’est refait une beauté en déménageant dans son local originel, situé dans le Vieux-Port de Québec. Le Rioux et Pettigrew a donc ouvert les portes de son nouvel espace en février dernier, avec la même équipe et les mêmes valeurs dans l’assiette. Très travaillée, la déco évoque un magasin général : boîtes de thés, caisses de bois, vieilles bouteilles, sacs de riz, abat-jours en bidons de lait, photos d’époque aux murs…

L’endroit a préservé son cachet avec ses poutres en bois et ses murs de briques apparentes. Coussins moelleux et couvertures sur les dossiers de chaises confèrent une ambiance très chaleureuse qui donne envie de se réfugier au resto pendant l’hiver. Bref, un bravo pour la déco, réalisée en interne par l’équipe et qui se différencie des tendances qu’on voit partout ailleurs, tout en s’adaptant vraiment à l’identité et l’histoire de l’endroit.

En cuisine, c’est toujours le chef exécutif Dominic Jacques, vainqueur de l’émission Les Chefs ! en 2012 et ancien des restaurants Le Panache et L’Initiale, qui gère les fourneaux. Le menu de cuisine bistronomique propose des produits savoureux, des aliments frais et saisonniers (fraises et pommes de l’Île d’Orléans, fromage Migneron de la fromagerie Maurice Dufour, escabèche de moules Tracadigash de Carleton-sur-mer, etc.) Et les crèmes glacées sont artisanales!

On aime notamment l’option table d’hôte, qui propose un quatre services surprise selon l’inspiration du chef. « Nous souhaitons offrir à nos invités une cuisine savoureuse et différente, jamais convenue. Notre carte sera évolutive et audacieuse, toujours renouvelée au fil des saisons », indique le propriétaire Stéphane Grenon. Pari réussi : l’audace est bien là, par exemple dans ce couscous twisté aux légumes d’ici.

Les cuissons très bien maîtrisées, les assiettes copieuses, les produits d’ici rehaussés de touches exotiques. Devant ces plats généreux, on regrette cependant qu’ils aient parfois un peu trop d’éléments, car les saveurs se perdent dans le mélange… Un bémol pardonné avec l’excellent service du personnel, à la fois chaleureux et convivial, tout en étant très professionnel, discret et de bon conseil.

Du côté des breuvages, la carte des vins, internationale mais un peu classique, est complétée par des cocktails maison qui mettent en valeur des alcools locaux (gin Cirka, rhum Chic choc). Une fois n’est pas coutume, on nous propose autant de beaux mélanges sans alcool. On peut également opter pour la bière maison élaborée par le chef en collaboration avec la Micro Orléans, la Narcisse Rioux RYEPA, au poivre des Dunes et seigle québécois…

Bref, une belle découverte resto dans le Vieux-Québec, à tester absolument. Dernier plus : le Rioux et Pettigrew est ouvert du lundi au dimanche!

160, rue Saint-Paul

Crédit : Josée Painchaud
Crédit : Josée Painchaud

Pour prendre un verre : le bar à vin Louise

Attenant à la Taverne Louise, ce bar à vin est situé à deux pas du restaurant, dans l’ancien local de la microbrasserie L’Inox. La carte a été concoctée par le sommelier Simon Jobin : on y trouve une très belle sélection d’importation privée, pour s’offrir un verre avant de rentrer. Plusieurs bières, de microbrasseries québécoises notamment, sont également proposées.

En cas de petit creux de fin de soirée (ce qui ne risque pas tellement d’arriver si vous avez soupé au Rioux et Pettigrew), un menu propose quelques options de salades, snacks et plats crus, en format de plats à partager.

Ici, l’ambiance est relax et élégante, plus calme que du côté taverne. Le bar à vin, qui a ouvert ses portes fin juin dernier, accueille les clients tous les jours. En été, on profite de la terrasse qui peut accueillir jusqu’à cent personnes.

48, rue Saint-Paul


Pour dormir : l’hôtel Le Germain

1-facade

Dans le Vieux-Québec, la question du choix de l’hôtel ne se pose pas : ce quatre étoile est parmi les meilleurs au Canada selon Condé Nast Traveler. Installé dans un bel immeuble patrimonial, Le Germain a su garder le cachet de l’endroit tout en lui conférant une touche moderne mais toujours élégante. Ainsi, boiseries et pierres d’origine se mêlent aux œuvres d’art contemporain.

Fidèle à son concept d’hôtel-boutique, Le Germain offre une petite soixantaine de chambres ; ambiance très intime et calme sont au rendez-vous, en faisant un endroit de prédilection pour se reposer vraiment. La déco des chambres est sobre et élégante, tout en blanc et gris. L’atmosphère : moelleuse, feutrée, confortable…

Côté repas, l’hôtel s’est associé avec l’excellent restaurant du quartier L’Échaudé pour proposer des plats livrés directement à la chambre, à un prix abordable. Pour le matin, le petit-déjeuner continental est offert à tous les clients sous forme de buffet en libre-service.

Les plus du Germain : le vrai souci porté à l’environnement via notamment le recyclage et  l’économie d’énergie, et l’absence d’heure de départ le matin – l’occasion, pour une fois, de ne pas mettre de cadran!

126, rue Saint-Pierre

2-lobby

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!