Ent'2 Tranches : tout à la main
Vie

Ent’2 Tranches : tout à la main

C’est par amour pour le bon pain que Cindy Veillette a ouvert en 2013 la boulangerie Bonté Divine avec des associés, à Sainte-Flore. Une opportunité d’affaires en 2015 l’a enjointe à faire en plus l’acquisition du bistro Ent’2 Tranches avec la pâtissière Virginie Martin et d’intégrer les deux entreprises afin de formuler une proposition unique en son genre.

« Au moment de la transaction, le bistro ne servait que des hamburgers. Nous avons gardé quelques burgers et ajouté un menu à l’ardoise. Nous faisons absolument tout à la main, explique fièrement Cindy. Par exemple, nous achetons le canard entier et le dépeçons. Nous utilisons la poitrine pour le général tao, la cuisse est confite, les os sont grillés et nous servent à faire le fond pour notre sauce à poutine. Il n’y a aucune perte. »

Si cette façon de cuisiner s’inscrit dans la tradition de la cuisine tête à la queue et dans la tendance zéro déchet, l’expertise en boulangerie-pâtisserie d’Ent’2 Tranches permet d’aller jusqu’au bout de cette logique, du déjeuner au souper… Les rôties 2 œufs-bacon? Tranchées à même le bon pain maison. Le craquelin à l’anis et au sésame avec le gravlax maison? Maison lui aussi. Les hamburgers? Servis dans un pain brioché maison, évidemment!

Comble de la gourmandise, les clients du bistro ont à leur disposition un comptoir de desserts regorgeant de douceurs maison: beignes garnis à la crème légère (le jeudi), tarte au sucre et érable, gâteau Opéra… Il y en a pour toutes les dents sucrées…

Un défi de taille

Guidées par leur passion, les copropriétaires s’investissent sans compter dans leur projet. En période de pointe, comme lors du temps des fêtes, l’entreprise roule presque 24 heures sur 24, le dernier employé de soir quittant à l’arrivée matinale de la boulangère.

« Ça nous prend beaucoup de cuisiniers pour offrir les trois repas par jour. Il faut aussi dire que les exigences de la boulangerie et de la pâtisserie sont différentes de celles de la restauration. Au travers de tout ça, on doit gérer la masse salariale. Même si c’est plus exigeant d’offrir du fait maison à 100%, on ne peut pas vendre nos plats supers chers dans un petit village. »

Cindy est cependant convaincue que ce modèle d’affaires est la clé du succès de l’entreprise, et surtout, de la satisfaction que l’équipe tire de son travail. « Ça serait facile de lâcher ça, mais c’est notre marque de commerce! »

Ent’2 Tranches
3521, chemin de Sainte-Flores – Shawinigan
819 729-0811

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!