Vie

Circuit lumière du Vieux-Montréal : Montréal, ville lumière

En 1996, la Ville de Montréal a adopté son Plan lumière afin de faire briller le Vieux-Montréal dans la nuit. Alors qu’on parcourt le circuit lumière du Vieux-Montréal à la tombée du jour, de nouvelles formes se dessinent et sont mises en valeur par la lumière…

"La lumière nous permet de regarder ce qui est réellement important", explique Ivan Drouin, en charge du circuit lumière du Vieux-Montréal. Selon lui, un éclairage intelligemment conçu fait ressortir les éléments architecturaux importants qui font l’unicité d’un bâtiment. Dans ce quartier historique de Montréal, l’éclairage extérieur est pensé afin de créer une ambiance nocturne invitante, sans tomber dans le clinquant. "On n’a pas voulu en faire un Walt Disney! La luminosité n’est pas le spectacle, c’est plutôt le quartier qui l’est et la lumière ne fait que le mettre en valeur", précise le guide. Pour redécouvrir le secteur grâce à son éclairage, on peut aller et venir à son gré, tout simplement y flâner le soir ou opter pour la visite guidée du circuit lumière, où informations historiques et architecturales bonifient l’expérience. À vous de choisir.

Éclairage de rue

La nuit venue, la petite rue Sainte-Hélène s’éclaire grâce à de magnifiques lampadaires au gaz. On a voulu recréer ici l’éclairage existant en 1835. Le cachet unique de ce petit bout de rue en fait d’ailleurs l’un des plus prisés des réalisateurs de cinéma à la recherche de lieux historiques. Un peu plus loin, on a voulu nous ramener encore plus en arrière en recréant des lampadaires à l’huile de baleine. Aujourd’hui, des ampoules sont camouflées à l’intérieur de fausses lampes à l’huile pour créer l’illusion. C’est de cette manière que les rues étaient éclairées avant l’installation du gaz et de l’électricité.

En poursuivant notre route vers le sud, on aboutit rue Saint-Paul. Cette artère pavée et sinueuse qui longe le fleuve se transforme le soir. On y sent les parfums des grillades et on y entend les rythmes des chansonniers. La lumière y est aussi particulière. Pour mettre l’accent sur l’emprise étroite de la plus vieille rue de Montréal, on a dirigé la lumière à la verticale sur les façades.

Entourant la place Jacques-Cartier

En marchant le long de la rue Saint-Paul, en plus de l’éclairage de l’avenue comme tel, certains monuments valent le coup d’oeil. Le Marché Bonsecours est sans contredit l’un des plus impressionnants à observer au clair de lune. Sa façade, avec ses poutres et sa coupole, demeure LE symbole du Vieux-Montréal. Tout juste à l’est, on s’arrête devant la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours. Un éclairage chaud transperce les magnifiques vitraux qui ornent la façade. Du côté sud, on remarque les statues qui trônent sur le toit de la chapelle.

Devant la chapelle, on remonte la rue Bonsecours vers Notre-Dame. À notre gauche, on aperçoit un édifice qui a gagné le prix du bâtiment le mieux éclairé au pays en 2001, en compétition avec les édifices de l’Assemblée nationale à Québec et du Parlement à Ottawa. Il s’agit de l’hôtel de ville de Montréal. Attardez-vous aux fenêtres, vous remarquerez que la fenestration change d’un niveau à l’autre, c’est une caractéristique de l’architecture du Second Empire. Les lumières éclairent aussi le fameux balcon où Charles de Gaulle a prononcé ce fameux discours… À quelques pas de là, un arrêt s’impose sur la place Jacques-Cartier. L’éclairage souligne l’axe piétonnier et diminue l’aspect de la côte parcourue.

Arrêts de prestige

Le Vieux-Montréal, c’est aussi le chic, les affaires et le prestige. Pour terminer ce parcours lumière, on remarque les façades des institutions financières renommées comme l’édifice de la Banque de Montréal, la plus ancienne banque au Canada. Ensuite, le bâtiment de la New York Life Insurance vaut aussi le coup d’oeil. Son horloge immense arbore une lune et un soleil sur les aiguilles.

Finalement, on fait une pause devant un des plus prestigieux hôtels de la métropole, où les stars et dignitaires aiment bien loger: Le St-James. L’illumination précise des poutres, des lucarnes et du toit fait ressortir le côté luxueux de la bâtisse. En clôture de parcours, pour se réchauffer et prendre une bouchée, le restaurant de l’hôtel, le XO, propose un menu bar, en plus de sa carte régulière très raffinée. Le menu Salon XO est offert tard en soirée et offre des plats réconfortants comme les mini-burgers de boeuf Kobe et la lasagne de ris de veau et homard… Une récompense bien méritée après ce petit périple à pied!

Adresses /

Circuit lumière du Vieux-Port:
www.vieux.montreal.qc.ca/planlum/circuit.htm
Réservations requises pour la visite guidée. Les prochaines à l’horaire ont lieu les 23 et 30 octobre. 514 990-1872, www.calendrierdupatrimoinedemontreal.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!