Vie

Apprécier l’hiver : De néophytes à passionnés de l'hiver!

Si certains Québécois n’apprendront jamais à apprécier l’hiver, imaginez ce qu’il en est pour quelqu’un qui n’a jamais vu de neige de sa vie! Rencontre avec deux passionnés venus d’ailleurs qui ont adopté la saison froide et comptent bien répandre le mouvement!

Papa Amadou Touré, originaire du Sénégal, est arrivé au Québec en 2004. Stagiaire en chirurgie, il passe ses trois premiers hivers enfermé dans les blocs opératoires. Puis le verdict tombe: il n’obtient pas sa résidence en chirurgie. S’ensuit ce qu’il appelle sa "traversée du désert", où il combine les jobines, question d’arriver à survivre.

C’est en prenant un travail de livreur de courrier à vélo qu’il sera confronté pour la première fois à l’hiver dans toute sa splendeur: "Ma première journée de travail, il y avait une tempête de neige! On croit que c’est impossible, puis on le fait, on rentre le soir, on se sent hyper en forme et on se dit: "C’était quoi l’histoire de l’auto et du métro?""

Depuis ce moment, il y a quatre ans, Papa Amadou n’a plus jamais utilisé le bus ou le métro: "J’ai démystifié l’hiver complètement! Je n’ai plus un rapport de peur avec le froid, avec l’hiver. Mon grand bonheur, c’est de pédaler dans une tempête, sous une neige fine", raconte-t-il.

Il a même fondé son propre OSBL, Caravane, et caresse le projet de traverser l’Afrique à vélo. Depuis mars dernier, il donne aussi des cours de vélo-école et de mécanique 101 aux nouveaux arrivants: "J’aide des gens qui arrivent ici et qui n’ont pas la culture vélo dans leur pays d’origine à vivre à vélo à Montréal. Ultimement, j’aimerais leur faire adopter le vélo d’hiver!" raconte celui qui offre aussi dans son atelier "d’arranger" les vélos pour la saison froide.

Apprivoiser le froid

Adrienne Blattel est une passionnée de plein air et amoureuse de l’hiver. Membre bénévole du C.A. de l’Association récréative Milton-Parc, dont 50 % de la clientèle est composée d’immigrants, elle aimerait bien donner la piqûre de l’hiver aux nouveaux arrivants: "Je vois de nombreux immigrants qui appréhendent beaucoup l’hiver. J’ai vécu dans plusieurs pays au cours de ma vie, raconte cette Ontarienne d’origine. Chaque fois, c’est vraiment en faisant du plein air que j’ai appris à apprivoiser la culture locale, à connecter avec les gens et pratiquer la langue."

Elle organise donc cet hiver deux activités qui s’adressent à tous, mais particulièrement aux immigrants nouvellement débarqués en terre québécoise. La première, un cours d’initiation aux sports d’hiver, où les conditions de neige dicteront le sport choisi chaque semaine: raquette, ski de fond ou patin.

La deuxième activité propose une véritable incursion dans la nature, lors d’une fin de semaine d’hiver dans un refuge rustique chauffé au bois au lac Tamaracouta, où ski de fond, raquette et construction d’un abri de neige seront à l’honneur.

Info /

Cours d’initiation aux sports d’hiver (10 séances): les dimanches après-midi de 13 h à 15 h, dès le 16 janvier, 75 $ (65 $ pour les nouveaux arrivants). Association récréative Milton-Park: 514 872-0566, www.miltonpark.org.

Fin de semaine au lac Tamaracouta: du 4 au 6 mars, 140 $ (120 $ pour les nouveaux arrivants) comprenant nourriture, hébergement, location d’équipement.
Caravane: www.velocaravane.org

ooo

Jouer dehors

Profiter de l’hiver à Montréal? Tout à fait possible! Les férus du patin trouveront patinoire pour aiguiser leurs lames, que ce soit au parc La Fontaine, au parc Maisonneuve ou encore aux Quais du Vieux-Port. Le mont Royal est un incontournable: on peut y patiner, y faire de la glissade et de la raquette (possibilité de louer l’équipement). Les Amis de la montagne organisent d’ailleurs une foule d’activités sur place, dont des sorties de raquette la nuit sur le mont Royal (www.lemontroyal.qc.ca). Envie de dépaysement? Déplacez-vous du côté d’Oka et tentez votre coup au kitesurf d’hiver, un sport alliant planche à neige (ou ski alpin) et voile (aile à caissons). Aérosport et Élément 51 proposent des cours et formations (www.aerosport.ca, www.element51.ca). Le parc national d’Oka offre aussi une foule de possibilités: raquette, ski de fond, trottinette des neiges, glissade… (www.sepaq.com/pq/oka).

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!