Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Laure Waridel / Expo Manger santé et vivre vert 2011 : Toujours plus vert

Pour Laure Waridel, chaque geste vers un mode de vie plus sain et vert compte. Discussion avec la porte-parole scientifique de l’Expo Manger santé et vivre vert 2011 qui fait paraître ces jours-ci une version actualisée du guide alimentaire L’envers de l’assiette.

Au moment de sa parution originale en 1997, le livre L’envers de l’assiette de l’écosociologue Laure Waridel avait trouvé écho surtout auprès des associations environnementales et des éducateurs en environnement. À sa réédition en 2003 aux Éditions Écosociété, des milliers de Québécois s’appropriaient l’ouvrage traitant de meilleurs choix alimentaires et habitudes de consommation. "Je pense que les gens sont plus prêts aujourd’hui à aller vers un outil comme celui-là. Je l’ai écrit de manière à ce qu’autant un épicier qu’un médecin, un élève fin secondaire ou un cégépien s’y intéresse."

Lutter contre le gaspillage

Si la cofondatrice d’Équiterre se réjouit des avancées des Québécois quant à certaines habitudes de consommation – l’emploi de sacs réutilisables, l’approvisionnement direct auprès d’agriculteurs bio locaux, la prolifération de marchés locaux, de produits équitables sur les tablettes et de boutiques de produits du terroir, etc. -, elle demeure néanmoins inquiète quant à la situation globale. Lors de ses recherches, elle a été particulièrement frappée par la question du gaspillage, tant industriel que domestique. "Je ne l’avais pas abordée autant dans l’édition précédente. Je suis tombée sur les travaux de Timothy Jones de l’Université de l’Arizona, qui a constaté que de la ferme à la maison, entre 40 et 50 % de la nourriture était gaspillée. C’est absolument gigantesque quand on a une industrie qui nous dit qu’il faut produire plus pour nourrir la planète! s’insurge l’auteure. On gagnerait tous, même économiquement, à moins gaspiller dans nos familles. Ça demande de cuisiner un peu plus, d’avoir un autre mode de vie alimentaire."

Un guide pour les familles

Or, comme le reconnaît l’auteure, "popoter" en famille des ingrédients frais, biologiques et locaux n’est pas donné à tous les foyers et à tous les milieux. "Je souhaite que les familles s’approprient ce livre et l’adaptent à leur réalité. Je pense qu’il y a plein d’outils là-dedans, notamment dans les rubriques Consommaction à la fin des chapitres. Mais la règle générale demeure le gros bon sens: on économise en réduisant le gaspillage, en diminuant notre consommation de viande tout en diversifiant nos apports en protéines, en découvrant des recettes avec nos enfants, en leur apprenant le plaisir de cuisiner… On évite le suremballage, on limite l’achat de produits transformés qui contiennent des additifs alimentaires nocifs pour la santé."

Elle-même mère de famille, Laure Waridel constate que l’apprentissage du "bien manger" et de la cuisine demeure le plus bel héritage. "La cuisine, c’est des couleurs, des odeurs, des saveurs, de la texture… c’est fascinant pour un enfant, ça éveille ses sens et stimule son intellect. Ce sont des activités familiales à la fois plaisantes et éducatives." À vos casseroles!

L’envers de l’assiette
de Laure Waridel
Éd. Écosociété, 2011, 212 p.

ooo

Expo Manger santé et vivre vert

Sous le thème de l’écogastronomie, la 14e édition de l’Expo Manger santé et vivre vert aura lieu les 26 et 27 mars au Centre des congrès de Québec. En tout, 350 exposants tenteront de verdir notre assiette en dévoilant les nouvelles tendances au moyen de démonstrations, d’ateliers, de dégustations et de rencontres. Le porte-parole Joël Legendre sera épaulé par trois porte-parole scientifiques représentant chacun une thématique de l’Expo: la nutritionniste Anne-Marie Roy abordera l’alimentation saine, Laure Waridel, l’écologie et l’équitabilité, alors que le pharmacien Jean-Yves Dionne s’intéressera à la santé globale. www.expomangersante.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie