Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Le Boudoir : Prendre ses aises

On y discute sans perdre la voix, on y boit sans se ruiner, et on s’y sent vraiment chez soi. Plutôt aisé de prendre ses aises au bar Le Boudoir.

«L’aventure du Boudoir a commencé au milieu des années 90, alors que le Plateau-Mont-Royal était un quartier en transition. À ce moment-là, il n’y avait pas beaucoup de bars et les tavernes y étaient moribondes», se souvient le propriétaire du bar Le Boudoir, Bertrand Hubert.

Depuis son ouverture en 1997, Le Boudoir se veut le bar de quartier par excellence. «C’est un lieu très rassembleur dans le coin. Les gens viennent pour se retrouver, pour discuter et faire connaissance.» Très accueillant, l’endroit ratisse large quant à la clientèle. «Il y a autant d’hommes d’affaires que d’étudiants. Ici, c’est convivial et les barrières tombent. C’est la continuité de leur appart. C’est leur boudoir!»

L’établissement a fait peau neuve au printemps dernier. «C’est important de rénover afin de repartir pour un autre 20 ans.» Pas de transformation extrême. «On a rafraîchi le décor tout en conservant l’aspect général. Tout est resté à la même place. Puisque nous avons beaucoup d’habitués pour qui Le Boudoir est une extension de leur salon, on ne voulait pas tout transformer. D’ailleurs, personne ne s’est perdu à la réouverture», plaisante le propriétaire.

Pour ce bar ouvert tous les soirs de l’année (même à Noël!), cette fermeture de plusieurs semaines a permis de constater le fort sentiment d’appartenance qui anime la clientèle régulière. «Nos clients nous ont attendus et sont revenus. C’est un lieu d’habitués qu’on pousse à l’extrême. Mais attention, il y a toujours une première fois», souligne Bertrand Hubert en laissant la porte toute grande ouverte aux nouveaux visages.

Depuis les débuts, «Les soirs de scotchs» enchantent la faune boudoirienne les lundis et mardis après 20h puisque le gramme est au même prix que le demi. «C’est un produit de luxe qui finit par coûter cher et on voulait offrir à nos clients la possibilité d’en goûter.» Outre le grand choix de scotchs et whiskys (plus d’une centaine!), Le Boudoir propose de nombreuses bières de microbrasseries et une belle sélection de vins dont plusieurs importations privées. On peut aussi s’y sustenter d’olives, rillettes de canard, nachos et autres grignotines…

Le Boudoir
850, avenue du Mont-Royal Est, Montréal
514 526-2819

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie