Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Destination quartier: Vieux-Québec : Dix idées sorties pour (re)découvrir le Vieux

Vous croyez connaître le Vieux? Marie-Dominique Label, directrice de la Société du patrimoine urbain de Québec (SPUQ), vous met au défi d’identifier le lieu qui apparaît sur la photo accompagnant l’article!

Il s’agit du parc du Cavalier-du-Moulin, un ouvrage défensif dont la construction remonte à 1693, un des innombrables secrets du Vieux-Québec. Ce site fait partie d’un circuit de «GéoRallye» développé par la SPUQ pour le 30e anniversaire de l’accession du Vieux-Québec au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour la modeste somme de 8$ par personne, c’est équipé de GPS que les participants de cette chasse au trésor des temps modernes découvriront ce qui fait du Vieux-Québec un joyau. Et, gens de Québec: vous êtes cordialement invités!

 

Connaître sans connaître

Les patrons de Marie-Claude Brousseau, directrice du marketing au Château Frontenac, lui ont donné un mandat clair: intéresser les locaux à l’illustre établissement. «Ça fait drôle à dire, mais les gens de Québec ne nous connaissent pas. Ils sont familiers avec l’architecture du bâtiment, mais contrairement aux touristes, peu ont franchi le lobby.»

Crédit: Héloïse Leclerc
Crédit: Héloïse Leclerc

Aux gens de Québec qui craindraient les problèmes de stationnement et les prix gonflés, le Château propose d’ailleurs une carte privilège gratuite. Ses avantages: stationnement gratuit, promotions, 20% de rabais pour le bar et les restos… avec en prime la vue sur le fleuve.

Du côté de la Société de développement commercial du Vieux-QuébecMaxime Calixte, son président, est catégorique: «Inviter les locaux à revenir dans le Vieux-Québec, c’est un de nos fers de lance. Il y a des perceptions à changer par rapport à ce secteur de la ville.»

 

Trop cher?

La directrice de la SDC Vieux-Québec, Annick Deschênes, renchérit: «Le Simons du Vieux-Québec ne vend pas ses produits plus chers qu’à Laurier Québec. Plusieurs commerçants ont des programmes de rabais pour la clientèle locale. Il suffit souvent de demander!»

En fait, les 227 établissements du Vieux-Québec intra-muros sont en «petite séduction» perpétuelle avec les 23 000 travailleurs du secteur, ce qui les force à maintenir une offre de qualité à prix alléchant, spécialement du côté des tables d’hôte le midi. On peut déguster des repas allant jusqu’à quatre services en déboursant 20$ ou moins – comme celui offert à l’Entrecôte Saint-Jean –, «soit souvent moins cher qu’ailleurs en ville et dans une plus belle ambiance», rappelle le président de la SDC.

Le fameux steak-frites de l'Entrecôte Saint-Jean (via Facebook)
Le fameux steak-frites de l’Entrecôte Saint-Jean (via Facebook)

 

Attrape-touristes?

À ceux qui s’inquiètent de tomber dans un guet-apens destiné aux touristes de passage, Maxime répond: «Dans le Vieux, les propriétaires sont souvent sur le plancher. Chacun d’entre eux – petit ou gros – est conscient de l’importance de la clientèle locale, et pas juste en basse saison!» Selon Annick, il n’est pas rare qu’un commerçant, pour accommoder un client en banlieue, aille carrément lui livrer le produit chez lui, parce que chaque geste compte. «Eh oui, tu peux rencontrer un Jean-Luc Boulay si tu vas au Saint-Amour. Et il va même te parler!»

Jean-Luc Boulay prend la pose dans son restaurant (via Facebook)
Jean-Luc Boulay prend la pose dans son restaurant (via Facebook)

Maxime note l’arrivée récente d’une trentaine d’entrepreneurs, dont plusieurs jeunes de la relève, pour qui cet aspect humain est primordial. «Ils veulent un quartier vivant, à l’image des plus beaux dans le monde!»

 

Inaccessible?

Sachant que la plupart des sites du Vieux-Québec intra-muros peuvent être rejoints en moins de 10 minutes à pied à partir du Carré d’Youville, le transport en commun est déjà une solide option pour quiconque est prêt à laisser la voiture à maison. En attendant, la SDC vise à rendre disponibles des places de stationnement à rabais aux gens de Québec en basse saison, comme l’offre déjà le stationnement Chauveau, avec des emplacements à 7$ par jour du vendredi soir au lundi matin.

Pour cela comme pour toute chose, il suffit de connaître le secret pour en profiter!

 

À essayer cet été

Une visite du jardin des Ursulines pour 8$

Cloîtré pendant près de 375 ans, le splendide Jardin des Mères des Ursulines de Québec sera accessible aux visiteurs du mardi au dimanche à compter du 24 juin, pour les groupes de 2 à 20 personnes (sur réservation).

La bliothèque du Morrin Centre (Crédit: Maxime Le Flaguais via Facebook)
La bliothèque du Morrin Centre (Crédit: Maxime Le Flaguais via Facebook)

L’heure du thé au Morrin Centre pour 12$

Dégustez thés traditionnels et mignardises à l’anglaise en étant entouré de 20 000 livres, dans une spectaculaire bibliothèque victorienne – l’une des plus belles au Canada!

Un lait frappé du Chic Shack (via Facebook)
Un lait frappé du Chic Shack (via Facebook)

«Trip bouffe» à moins de 20$

— Un milk shake à la crème glacée artisanale de Clara Langhi et un burger végé au Chic Shack

— Un carpaccio de truite au Pain béni

— Un brunch en terrasse à la Bûche

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie