Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Après-ski gourmand : À table au pied des montagnes

Bientôt, le Québec se couvrira de son manteau blanc et les amateurs de sports de glisse pourront enfin s’en donner à coeur joie. Après une journée au grand air, le plaisir continue avec un après-ski gourmand.

Mont-Tremblant, l’incontournable. Le populaire village des Laurentides accueille chaque année des milliers d’amateurs de plein air qui viennent se défouler sur ses pentes de ski. Mont-Tremblant, c’est aussi la maison de Sébastien Houle, l’homme derrière le réputé restaurant sEb l’artisan culinaire, qui vient tout juste de faire paraître un superbe livre du même nom. Il y retrace en récits et en recettes son parcours atypique de chef, des plats liés à l’enfance à la vie de nomade, en passant par la cuisine du marché et les créations de haute voltige du restaurant.

Le temps des Fêtes est le moment de l’année où le chef et son équipe se "lâchent lousses", avec le menu dégustation offert entre Noël et le jour de l’An. Sébastien Houle est particulièrement fier de sa nouvelle création: un pain d’épice au foie gras, cuit sous vide, servi sur raisins de chardonnay confits, gelée de chardonnay et neige de foie gras.

Autrement, le menu d’hiver met de l’avant des plats réconfortants portant la marque originale de Houle, qui veut "faire vivre une expérience et piquer la curiosité". Saucisse d’escargots, soupe à l’oignon réinventée, croquette de tête fromagée et, pour les carnivores, le traditionnel steak de bison sont quelques-uns des mets inspirés sur la carte.

Ailleurs dans les Laurentides

Plus près de Montréal, le Bistro 70 du Mont Saint-Sauveur est idéal pour l’après-ski. Cet hiver, l’endroit fait peau neuve et devient le T-Bar 70. Entièrement rénové et agrandi, le nouveau bar et restaurant offrira son look branché et son menu renouvelé dès le 15 décembre.

À Val-David, le parc régional Dufresne est la destination pour les mordus de plein air, avec ses kilomètres de pistes de ski de fond et de raquette. Un petit creux? Rendez-vous au restaurant Les Zèbres. Ne vous laissez pas intimider par son look chic: ici, on vous accueille sans gêne en combinaison de ski, que ce soit pour déguster des tapas ou le menu créé à la semaine par le chef Jason Bowmer. Cet hiver, les braisés et la macreuse de boeuf seront à l’honneur, confie-t-il.

Direction sud!

À 25 km seulement du centre-ville de Montréal se dresse le mont Saint-Bruno. Dans le village, un bistro au nom original ne dérougit pas le week-end: Louis XIV aurait aimé…. Ici, la cuisine est française, même si, comme le précise le chef Michel Racine, l’inspiration se fait aussi internationale. Poissons, viandes et tartares se côtoient sur la carte changeante. Un petit plus: l’ambiance chaleureuse dans cette maison au décor ancien datant de 1890.

Dans les Cantons-de-l’Est, le mont Sutton est reconnu pour ses sous-bois exceptionnels. Après une journée haute en émotion, l’arrêt obligatoire, c’est le Bistro Beaux Lieux. Le chef Christian Beaulieu y propose une cuisine de bistro créative et inspirée qui se marie parfaitement avec l’esprit chaleureux du village.

Carnet d’adresses /

sEb l’artisan culinaire
444, rue Saint-Georges, Mont-Tremblant
819 429-6991, www.resto-seb.com

L’artisan culinaire
de Sébastien Houle
Éd. Modus Vivendi, 2011, 320 p.

T-Bar 70
350, avenue Saint-Denis, Saint-Sauveur
450 227-4671, www.montsaintsauveur.com

Les Zèbres
2347, rue de l’Église, Val-David
819 322-3196, www.resto-zebres.com

Louis XIV aurait aimé…
1600, rue de Montarville, Saint-Bruno-de-Montarville
450 723-1249, www.bistrolouis14.com

Bistro Beaux Lieux
19, rue Principale Nord, Sutton
450 538-1444, www.bistrobeauxlieux.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie