Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Où bien manger à Noël et au jour de l'An

Cette année, l’envie de dépoussiérer vos traditions des Fêtes vous titille? Pas de buffet maison ni de dinde qui prennent des heures à cuisiner. Choisissez plutôt de faire confiance aux restaurateurs de la région.

Bien que votre salon soit des plus invitants avec son manteau de cheminée décoré, sachez que le Manoir Hovey n’a pas son égal côté chaleur avec ses 37 foyers. «Depuis très longtemps, nous offrons des forfaits pour Noël et le jour de l’An. Nous avons un brunch de Noël très élaboré avec une bonne sélection de fromages, de viennoiseries et de fruits de mer. Pour le souper de Noël, notre restaurant est éclairé aux chandelles, et le soir du 31, c’est vraiment une expérience gastronomique très élaborée. La soirée débute avec des canapés, elle se poursuit avec un sept services et du champagne», explique le directeur général du domaine de North Hatley, Jason Stafford.

Au Lo Ré à Sherbrooke, le chef-propriétaire vous accueille comme si vous étiez de la famille. «Nous sommes un petit resto, donc l’ambiance est familiale. Les gens sont comme à la maison. La clientèle commence à revenir chaque année», indique Stéphane Lo Ré, qui fidélise les convives avec deux menus alléchants pour la veille de Noël et celle du jour de l’An. Noix de pétoncles flambées à l’amaretto et jambonnette de pintade farcie de foie gras et pruneaux font partie des plats élaborés cette année.

[kl.media.resource.image id= »197908″]
[kl.media.resource.caption id= »197908″]

Bonne année!

Si Auguste fait relâche à Noël, le passage à la nouvelle année est toutefois souligné tous les ans depuis son ouverture. «Depuis cinq ans, le 31, c’est vraiment comme un gros souper en famille rempli d’amour qui se transforme en gros party à minuit. Tout le monde se lève, on boit des bulles et on danse. Avant, pour la musique, on choisissait quelque chose de plus traditionnel, mais l’an passé, notre groupe a fait du swing, a poussé la note et a fait lever le party», raconte d’un ton enjoué la copropriétaire du restaurant, Anik Beaudoin.

Voisin de l’Auguste, le Sballo vivra quant à lui son premier décompte de fin d’année au centre-ville de Sherbrooke. «Je propose un menu spécial. Ça reste un menu italien haut de gamme, avec entre autres des raviolis maison, de la longe de veau de Charlevoix et des panettones, et à minuit, on sert du prosecco», avance le propriétaire Antonio Iafrancesco, qui promet d’ajouter une touche musicale à la soirée.

[kl.media.resource.image id= »197909″]
[kl.media.resource.caption id= »197909″]

Comme au resto

En cette période de réjouissances, vous pouvez aussi choisir de rester à la maison sans toutefois vous épuiser dans la cuisine. «On espère que les gens accueilleront leurs invités sans être fatigués. C’est à ça qu’elle sert, Augustine, elle donne un coup de main», exprime Anik Beaudoin, également copropriétaire du café traiteur qui propose des repas complets ou des bouchées chaudes et froides, dont les réputées poutines inversées de son grand frère Auguste.

Avec autant de bonnes idées pour célébrer, une nouvelle tradition est peut-être sur le point de débuter!

Manoir Hovey

575, rue Hovey, North Hatley

819 842-2421

manoirhovey.com

Lo Ré

17, rue Peel, Sherbrooke

819 822-4177

restaurantlore.com

Auguste

82, rue Wellington Nord, Sherbrooke

819 565-9559

auguste-restaurant.com

Sballo

34, rue Wellington Nord, Sherbrooke

819 791-3559

sballo.ca

Chez Augustine

1836, rue King Ouest, Sherbrooke

819 562-0004

chezaugustine.com