Ne manquez rien avec l’infolettre.
Une bière, un houblon
Vie

Une bière, un houblon

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante herbacée vivace grimpante. Ça, vous auriez pu le savoir en consultant Wikipédia. On utilise les jolis cônes des plants femelles – bien feuillus et résineux – pour aromatiser la bière. Ça aussi, j’imagine que vous vous en doutiez. Maintenant que nous connaissons notre houblon en surface, allons dans le vif du sujet.

Généralement reconnu pour conférer l’amertume à une bière, le houblon a beaucoup plus à offrir que de simples notes amères; il peut être fruité, végétal, floral, résineux ou même épicé.  Le houblon donne du goût à la bière de différentes façons dépendamment de sa nature, de la quantité utilisée et du moment où il est intégré dans le processus de brassage. Si le houblon est ajouté pendant l’ébullition, par exemple, il donnera une saveur amère à la bière grâce à ses acides alpha. En revanche, s’il est ajouté après l’ébullition, à différents stades pendant ou après la fermentation, le houblon offrira plutôt un arôme frais sans ajout d’amertume. Mais tout ça est un peu technique, ne nous perdons pas dans les détails! Gardons-nous plutôt le plaisir d’y goûter…

Il existe beaucoup de variétés de houblon (assez pour que je n’aie pas envie de les compter et les nommer) et ils ont des profils aromatiques qui leur sont propres. La meilleure façon de savoir ce que ça goûte, du houblon, c’est de se décapsuler une bonne IPA (India Pale Ale). Puisqu’il s’agit d’un style qui gagne en popularité, les commerces spécialisés en offrent de plus en plus. À l’image d’une nouvelle tendance qu’on observe chez les brasseurs maison, le SMaSH (Single Malt, Single Hop), il y a désormais des bières qui mettent en valeur un houblon en particulier sur le marché.

«En isolant un ingrédient en particulier, on a la possibilité de savoir ce qu’il apporte à la bière. Ça nous aide à cataloguer les saveurs et les arômes dans notre mémoire.» – Vincent Roy sur le blogue de Bières du Québec.

Si vous avez envie de vous lancer dans le merveilleux monde de l’exploration gustative du houblon, laissez-moi vous recommander quelques produits:

Alexander Keith’s vient de lancer des bières Hop Series qui mettent chacune un houblon à l’avant-plan. Les trois premiers houblons utilisés sont le Cascade, le Hallertau (tous deux déjà distribués) et le Mason (qui devrait sortir sous peu). Prenez une bouteille de Cascade et une bouteille d’Hallertauer et vous constaterez déjà la différence entre un houblon fruité qui rappelle les agrumes (Cascade) et un houblon plus herbacé et épicé (Hallertau). L’idéal est de déguster les deux bières, l’une après l’autre. Puisque que je considère que le goût du houblon est un goût qui se développe, ces deux produits représentent une excellente entrée en matière parce qu’ils ne sont pas trop amers.

Si vous avez envie d’émotions fortes, je vous suggère la Vache Folle Double IPA de la Microbrasserie Charlevoix, qui reviendra sur les tablettes après plusieurs mois d’absence dès la semaine prochaine. La célèbre micro située à Baie-Saint-Paul s’est déjà prêtée au jeu avec plusieurs houblons et la série a connu beaucoup de succès. La nouvelle mouture mettra en vedette le houblon Simcoe, qui a déjà été utilisé dans la série Vache Folle Double IPA, mais un nouveau houblon sera du prochain brassin qui, pour sa part, sera distribué dans environ un mois.

Maintenant, je vous laisse avec vos papilles. Dès que vous aimez le houblon, c’est pour la vie. Et vous en voudrez toujours plus, tant en quantité qu’en intensité. Je vous aurai avertis.