Des ruches au resto
Restos / Bars

Des ruches au resto

À ce jour, la cause précise du déclin des populations d’abeilles suscite la controverse au sein des communautés scientifiques. Tandis que certaines pointent du doigt des insecticides de la famille de néonicotinoïdes, réputés néfastes pour le système nerveux des insectes pollinisateurs, d’autres incriminent des virus, certains parasites, de même que l’aménagement intensif des territoires. À l’échelle des abeilles, la perte des habitats nécessaires pour soutenir leurs colonies entraîne famine et malnutrition.

Le hic? 71 des 100 espèces végétales cultivées procurant 90% des aliments à l’échelle mondiale sont pollinisées… par des abeilles. Même si le problème semble dépasser le spectre de l’action individuelle, plusieurs entreprises québécoises ont décidé de le prendre à bras-le-corps en aménageant des infrastructures visant à favoriser la survie des pollinisatrices.

Inspiré par l’implantation de mesures d’apiculture urbaine dans deux hôtels de Québec, Fairmont Le Château Frontenac et l’Hôtel Château Laurier, Fabrice Piquet, chef du Domaine Château-Bromont, a convaincu son équipe de la pertinence de l’initiative dans leur coin de pays.

« Ça fait deux ans qu’on travaille sur le projet. En janvier, on a finalement fait la connaissance de Jean Forest, un apiculteur de Nicolet, avec lequel on a pu aller de l’avant en toute simplicité », explique Gilbert Lemieux, vice-président aux ventes et au marketing de l’établissement.

20 000 abeilles

Jean Forest, à qui l’on doit notamment l’installation de ruchers sur le toit de l’Assemblée Nationale, a d’abord sondé les 186 acres de terrain du domaine afin d’identifier l’emplacement idéal pour la nouvelle colonie: au sud, à l’abri du vent.

Il a ensuite installé huit ruches en mai, en marge du stationnement, soit assez d’espace pour accueillir 20 000 abeilles. Les premiers prélèvements de miel auront lieu bientôt; dès juillet, le chef utilisera une partie de la récolte dans ses créations, tandis que le reste sera mis en pots destinés à la vente aux clients de l’établissement.

« On dirait qu’à chaque année, on se rapproche de Montréal, observe Gilbert. Je veux dire que l’espace urbain ne cesse de s’étendre. Mais il faut penser pérennité: si on exploite tout à tort et à travers, il ne nous restera rien. On doit donc faire ce qu’on peut, à notre échelle. »

L’aventure apicole au Domaine Château-Bromont ne fait que commencer, car dès l’an prochain, l’entreprise prévoit de procéder à la plantation de fleurs dont les abeilles sont particulièrement friandes et qui augmenteront leur productivité. Une mesure qui ne manquera pas de plaire à tous… gourmands et abeilles.

Restaurant Les Quatre Canards
90, rue de Stanstead – Domaine Château Bromont
450 534-3433
chateaubromont.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!

Senthé + 25 à 40 %
Restos / Loisirs / Voyage / Alimentation

Senthé