Le pub n'est plus un endroit où l'on mange mal
Restos / Bars

Le pub n’est plus un endroit où l’on mange mal

Le pub garde l’image d’un lieu où l’on se retrouve en 5@7 pour boire une bonne bière, mais pas forcément pour y déguster un bon plat. Certains établissements tentent pourtant de briser ce cliché.

Lieu de sociabilité né en Grande-Bretagne il y a plus de 2000 ans, le pub (abréviation de public house) a désormais conquis le monde entier. Alors que traditionnellement le lieu était fréquenté par les ouvriers et les paysans, toutes les classes sociales s’y retrouvent aujourd’hui.

De Rimouski à Québec en passant par Montréal et Gatineau, les pubs ne manquent pas au Québec, surfant ainsi sur la vague des microbrasseries dont le marché est actuellement en pleine expansion. Et en plus de pouvoir y boire de bonnes bières, parfois même d’importation, les pubs proposent toujours de quoi manger.

Frites maison et tempura à la bière

Le plus souvent, frites, poutine et fish’n chips sont au menu. Rien de très élaboré, ni de très sain. Dans la culture culinaire, l’endroit ne brille donc pas par ses petits plats. Un cliché que tente de démonter Hugues Néron, « prorio », comme il aime se faire appeler, du Saint-Sau Pub gourmand.

« Les pubs mettent souvent l’emphase sur la bière, la boisson, négligeant ainsi tout l’aspect culinaire. On y sert de la bouffe surgelée, des frites industrielles », déplore le fondateur de l’établissement basé au pied des montagnes, à Saint-Sauveur.

Il a décidé de garder l’ambiance conviviale, abordable et sans prétention du pub, ainsi que son esprit festif, avec ses 200 spectacles par années, mais d’y ajouter une touche bistro. Pour briser les clichés, Hugues compte ainsi miser sur ses produits frais tout droit venus du jardin de l’établissement, sur ses frites maison et ses tempuras faites à la bière « le matin même ».

Et pour changer de la friture et du poisson pané, et grâce à ses neuf années passées en France, Hugues a décidé de donner une touche de « cuisine des montagnes européenne » à sa carte en y incluant plutôt des tartiflettes, de la charcuterie, des fondues ou encore un gratin dauphinois.

L’endroit se veut familial, comme les vrais pubs irlandais, « où les gens viennent avec leurs enfants. Un pub, c’est le resto de tout le monde… »

Le Saint-Sau Pub Gourmand
236, rue Principale – Saint-Sauveur
450 227-0218
www.lesaintsau.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!