MTL à Table : sauver novembre
Restos / Bars

MTL à Table : sauver novembre

Pour sa sixième édition, MTL à Table a décidé de mettre les produits québécois à l’honneur. L’occasion pour les restaurants participants de combler le vide du mois de novembre – même s’ils rentrent à peine dans leurs frais. Créé par Tourisme Montréal, MTL à Table (qui se tiendra du 2 au 16 novembre) a pour but de « démocratiser la gastronomie de Montréal et de créer une fête autour des plaisirs de la table », explique Andrée-Anne Pelletier, attachée de presse.

Pour l’édition de 2017, 175 restaurateurs proposent des tables d’hôte variant de 21 à 41$ pour le repas du soir, ainsi que pour certains un brunch à 15 $. La réduction doit être au moins de 50% par rapport au prix que propose généralement l’établissement participant.

Et comme chaque année, le bistro français Le Local participe. « Le mois de novembre est une période creuse pour les restaurants, c’est donc un bon moyen pour faire sortir les gens, parfois un peu sonnés par la morosité de l’hiver qui approche », explique Mathieu Guindon, propriétaire de l’établissement situé dans un édifice patrimonial, sur la rue William.

Sur sa carte à 31$, des côtes levées sauce texane marinées avec des épices, et un poisson dont la présentation n’a pas encore été tout à fait établie par le chef. Les produits du terroir québécois sont à l’honneur cette fois-ci, ce qui n’est pas sans déplaire au propriétaire. « L’Asie était le thème d’une année… Autant dire que nous, en tant que bistro français, on n’avait pas la tâche facile », explique-t-il.

Mais pour les établissements participants, le vrai défi est surtout celui de rentrer dans ses frais. « L’année dernière, nous n’avons pas pu choisir la tranche de prix que nous voulions à cause d’un problème dans notre formulaire d’inscription, on nous a donc imposé la création d’une table d’hôte à 21$. Je n’ai pas perdu d’argent, mais je n’en ai pas gagné non plus », confie Mathieu Guindon.

En effet, le gérant explique qu’un menu à 21$ doit lui coûter 7$ à réaliser pour être rentable. Il compte alors surtout sur la consommation d’alcool : « À ce prix-là, on peut s’attendre à ce que les gens prennent du vin ou de la bière. On se rattrape comme ça », indique-t-il.

Il préfère voir MTL à Table comme un investissement sur le long terme. « Ça ramène des clients qui d’habitude ne viennent pas et qui seront peut-être tentés de renouveler l’expérience. C’est une belle visibilité… »

Le Local
740, rue William – Montréal
514 397-7737
http://lelocal.ca/

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!