Chez Victoire : du vignoble au verre
Restos / Bars

Chez Victoire : du vignoble au verre

Lorsque Chez Victoire a ouvert en 2010, son identité aurait pu prendre un tout autre tournant. Edward Zaki, copropriétaire, se rappelle la visite de chantier avec le groupe d’associés de la Taverne Edgar. « Ils ont fait un méchant saut lorsqu’ils ont vu le cellier, aménagé comme pièce centrale de la salle à manger. Ils m’ont dit qu’on n’avait pas besoin de ça. Ils pensaient plus à un concept cocktails et bières. »

Le trio composé d’Edward, du chef Alexandre Gosselin et de la sommelière en devenir Sindie Goineau partageait cependant une vision forte, celle d’un lieu dédié à une bouffe raffinée et démocratisée autour du vin. Ce que cela impliquerait s’est élaboré au fil des ans.

En marge de l’ouverture du restaurant, Sindie a complété son diplôme de sommellerie à l’ITHQ et s’est consacrée à son rôle de sommelière de l’établissement. « Notre carte change aux deux semaines », souligne le restaurateur, qui estime que l’investissement en temps et en expertise est indispensable.

En plus de procéder à des dégustations hebdomadaires, Sindie demeure en communication constante avec le chef, dont la cuisine évolue au gré des saisons. « Alex, il n’est pas évident. Il va mettre du boudin dans un plat de pétoncles et des légumes dans le dessert. En plus, il aime bien travailler les notes asiatiques, quand ce n’est pas les épices indiennes… »

Le mandat de la restauratrice ne s’arrête pas là, puisqu’une fois qu’elle a réussi à dénicher les parfaits accords elle doit encore transmettre savoir et passion aux serveurs. « Toute l’équipe a un cours de base en sommellerie », affirme Edward, qui s’attend à ce que chacun puisse parler des vignobles et de leurs vignerons, des régions et de biodynamie, ou encore proposer un vin orange funky en toute confiance.

Bain de raisins

sindie-goineau

Afin de pousser l’expérience vin encore plus loin, Chez Victoire est présentement orphelin de sommelière : Sindie a pris un congé sans solde pour devenir, l’espace de deux mois, l’assistante de cave du domaine Turner Pageot, situé dans le Languedoc-Roussillon. Depuis la France, elle raconte son expérience :

« J’ai compris que faire du vin, c’est devoir être très humble devant la nature. L’humain est là pour accompagner les jus en fermentation mais non pour les diriger. Derrière chaque bouteille, il y a une année complète d’intempéries, de travaux à la vigne, de remises en question. Surtout, dans chaque bouteille, il y a de la vie – puisque le vin est un produit vivant et en perpétuelle évolution. »

Celle qui reviendra bientôt Chez Victoire espère transmettre à son équipe – et à sa clientèle – son respect toujours plus grand pour le processus derrière chaque bouteille, une coupe à la fois.

Chez Victoire
1453, avenue du Mont-Royal Est – Montréal
514 521-6789
chezvictoire.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!