L'Arrivage, table secrète du Vieux-Montréal
Restos / Bars

L’Arrivage, table secrète du Vieux-Montréal

Où vont se régaler un certain nombre de travailleurs de la Cité des Médias et du Vieux-Port le midi? Dans un resto perché à la cime du Musée-Pointe-à-Callière. Rencontre avec son chef-propriétaire, Alexandre Mercier.

Installer son resto dans un musée, c’est un peu un peu aventureux parce qu’on n’a pas pignon sur rue comme les autres établissements. Mais on comprend tout de suite pourquoi Alexandre Mercier a fait ce choix quand on rentre dans l’Arrivage, un bel espace moderne situé au faîte du Musée Pointe-à-Callière, qui dispose d’une vue imprenable sur le Vieux-Port et d’une jolie terrasse l’été.

Le chef-propriétaire a misé sur deux types de clientèle : les travailleurs du quartier et les visiteurs du Musée. « Je reçois beaucoup de professionnels en semaine. Des architectes, des avocats, des notaires, des comptables, qui ont fait de mon restaurant une destination. Et la fin de semaine, les visiteurs apprécient beaucoup nos brunchs. »

Pour accommoder ce large spectre de gourmands, Alexandre Mercier n’a pas succombé aux tendances. « Je ne crois pas dans ce genre de choses, car j’ai vu beaucoup de restaurants branchés ouvrir puis fermer leurs portes. Je pense plutôt que pour fidéliser sa clientèle, il faut se montrer constant et, surtout, savoir se réinventer constamment. »

Un menu différent chaque semaine

L’Arrivage est devenu en l’espace de dix ans une table régulièrement visitée par les professionnels du Vieux-Montréal. Et ce succès, il le doit avant tout au fait que son menu change chaque semaine. « Je n’élabore pas un menu complexe. Je propose seulement huit choix, mais je m’assure qu’ils sont tous excellents. »

Avec sa brigade (cuisiniers et pâtissier), le chef fait des tests tout le temps selon les arrivages et les produits de saison. « Mon approche, ce n’est pas de repartir à zéro, mais de partir de bases de cuisine française, comme une recette de sole bonne femme, et de la revisiter sur une galette de pommes de terre. »

Les exemples du même type peuvent être nombreux : mahi-mahi à la mexicaine avec des chips de banane plantain, morue au paprika avec du riz au cumin, lapin braisé au safran, aiglefin rôti avec une sauce froide au persil plat et au vinaigre de framboise, une tempura de choux-fleur… Les simples intitulés de ces plats servis en table d’hôte du midi font saliver.

Les cucurbitacées et les plats réconfortants sont bien sûr souvent à l’honneur en ce moment à l’Arrivage. Toutefois, Alexandre Mercier est déjà en train de penser aux produits phare de l’hiver québécois. « Avec l’arrivée des Fêtes, mes prochains menus mettront sans doute en vedette des viandes, des canneberges, des sauces et des fumaisons maison. » De quoi aussi bien plaire aux bonnes fourchettes en semaine qu’aux familles de visiteurs les week-ends.

L’Arrivage
350, Place Royale – Montréal
514 872-9128

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!