Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Gaspésie : Faire bonne figure

Servant de lien maritime avec la Côte-Nord, Matane (mot micmac signifiant "vivier à castor") vit au rythme fluvial. Petit arrêt automnal dans ce havre de paix.

SANTONS JOLIS DANS LE COIN

La tradition de la crèche de Noël remonte à bien loin. Il semble que Saint-François d’Assise, en 1223, aurait le premier mis en scène la Nativité avec de vrais personnages dans son église d’Italie. La tradition s’est largement répandue, mais les figurines furent rapidement plus populaires que les acteurs. La forme actuelle des crèches s’est retrouvée dans les églises du 16ième siècle. Après la Révolution française, alors que les églises ferment leurs portes et qu’on supprime la messe de minuit, les "santoun" ou "petits saints" font leur apparition en Provence pour égayer les crèches de Noël. La mie de pain fut utilisée pour les premiers modèles, mais graduellement, cette matière périssable laissa place à l’argile et le métier de santonnier est aujourd’hui devenu traditionnel en Provence.

Tout un détour pour en arriver à Matane, n’est-ce pas? Eh, bien, un jour où Gilbert Gagné attrape un reportage parlant de santonnerie, il se dit que ce serait une excellente activité pour démarrer une entreprise d’économie sociale et d’insertion à l’emploi. À l’aide de différents partenaires gouvernementaux, il ouvre donc l’Atelier Grand Fleuve en 2000 et y accueille annuellement entre 10 et 15 travailleurs qui, aujourd’hui, réintègrent ensuite le marché du travail à 70 %. Et tout ça en créant de petits bijoux de pièces artisanales!

Pour ce faire, Monsieur Gagné a dû apprendre ce métier peu commun (il existe deux autres santonniers au Québec, soit à Oka et dans Charlevoix) de façon autodidacte. Six ans plus tard, force est de constater que ça lui a bien réussi et qu’il a su en faire profiter sa communauté. Tout comme les Provençaux, les Matanais ont adapté les santons à leur image. En plus des traditionnels personnages de la Nativité, on peut également se procurer le marin, l’accordéoniste, la belle sur le quai, la veuve du disparu en mer et autres capitaines.

Afin de créer les moules de plâtre qui serviront à former les figurines, Monsieur Gagné compte sur la dextérité de l’artiste Alain Gauthier. Une fois le démoulage effectué, on "ébarbe", c’est-à-dire que l’on enlève le surplus d’argile, puis on laisse reposer et sécher les pièces de 5 à 6 jours. Celles-ci seront repolies et peaufinées avant d’être cuites au four à 1 100 °C pendant 4h30. Une fois les figurines refroidies, les artistes appliqueront à la main les couleurs au pinceau miniature.

Ces oeuvres artisanales trouvent surtout preneurs pendant l’été alors que le touriste afflue dans la région. Grâce au thème de la Nativité, une autre période d’activité se pointe avant les Fêtes. En plus de disposer de plusieurs points de vente en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent, les santons matanais logent chez Desmarais et Robitaille, rue Notre-Dame à Montréal. L’achat de ces pièces permet donc à la fois d’embellir sa crèche et d’encourager l’insertion sociale. C’est le p’tit Jésus qui sera content!

Atelier Grand Fleuve: www.ateliergrandfleuve.com Tél.: 418 562-5333

Desmarais et Robitaille: www.desmarais-robitaille.com Tél.: 514 845-3194

AH! QUE LA NEIGE A NEIGÉ

Ouvert à l’année, le gîte Le Jardin de Givre offre tout le confort douillet et le charme paisible des manoirs d’antan. Avec ses boiseries et ses meubles d’époque, le nid invite à s’y lover. L’un des propriétaires, Gérald Tremblay, étant lui-même écrivain, pas étonnant qu’il ait un penchant pour la poésie, la culture québécoise en général et Émile Nelligan en particulier. Lui et sa compagne, Ginette Couture, se sont d’ailleurs mérité, entre autres, le prix Coup de coeur du public gaspésien en 2000. Leurs déjeuners gourmands avec produits biologiques y sont sans doute pour quelque chose. Situé à environ 15 minutes de la mer et près de nombreux services et activités, ce gîte, classé 4 soleils, semble entourer ses 5 chambres d’une aura de calme et de paix où raffinement et campagne font bon ménage. En bonus, Julius, leur Golden Retriever, s’avère toujours fin prêt pour une caresse ou une promenade. Relaxation garantie.

Gîte Le Jardin de Givre: www.gitescanada.com/jardindegivre Tél.: 1 800 359-9133

À BORD, MOUSSAILLON!

Étant donné qu’il vous faudra tout de même sortir pour prendre les autres repas, vous trouverez de quoi vous sustenter agréablement dans le décor maritime du restaurant Le Rafiot. Poisson, fruits de mer et, bien entendu, crevettes y sont à l’honneur, mais comme il se doit pour plaire à une clientèle variée, le menu se complète de grillades (souvent de la viande de bois) et de pâtes alimentaires. La formule y est originale puisque moitié auto-service, moitié service aux tables. Bien que la farniente y soit encouragée, cette approche permet de déguster une cuisine santé avec une rapidité habituellement réservée aux "fast-food". En d’autres mots, de la fine cuisine dans une atmosphère de bistro. Un rapport qualité/prix comme on les aime. Abrité à l’intérieur d’une ancienne gare maritime, l’établissement en conserve le charme boisé et la convivialité… sans prendre l’eau pour autant!

Restaurant Le Rafiot: Tél.: 1-418 562-8080

Tourisme Gaspésie: www.tourisme-gaspesie.com Tél.: 1 800 463-0323

L’auteur tient à remercier Chlorophylle pour sa contribution à ce reportage. www.chlorophylle.net

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie