Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Bas-Saint-Laurent : Haut les coeurs au mont Citadelle

Attendez-vous à expérimenter plusieurs sensations fortes cet été dans le Bas-Saint-Laurent!

Ce sera la grande nouveauté de la région à partir du 29 juin: la transformation, au coût de 11 millions de dollars, d’une ancienne station de ski à Saint-Honoré-de-Témiscouata (à une trentaine de kilomètres au sud de Rivière-du-Loup) en un parc d’aventure quatre saisons. Mais pas n’importe quel parc d’aventure! Celui-ci offrira des activités vraiment originales. Pour preuve, voici une première liste estivale d’engins utilisés: sherpa des montagnes, rollerbe, dévalkart, crosskate…

Géré par une coopérative de solidarité municipale, le projet a été bâti avec Technofun, un spécialiste français en aménagement de sites de loisirs. La montagne concernée ouvre la voie à des descentes surprenantes. On montera d’abord au sommet sur un tapis roulant électrique dont la base est en plastique recyclé. Ce type de tapis, créé en Europe et déjà installé à Dubaï, est pour la première fois importé en Amérique du Nord. Il permet de déplacer 3000 personnes à l’heure, soit quatre fois plus qu’un télésiège quadruple, à une vitesse d’un mètre à la seconde! Au mont Citadelle, on pourra remonter 600 m en 10 minutes maximum.

D’en haut, il sera facile de dévaler la pente par divers moyens. La principale attraction est une tyrolienne géante Aérofun qui promet de vous couper le souffle. Longue de 1200 m, elle permet d’atteindre en descente une vitesse de 120 km/h! Que ceux qui ont peur de la vitesse se rassurent! Monique Bérubé, chargée du développement des marchés pour le Parc-aventure, dit qu’on pourra contrôler sa vitesse et freiner pour profiter du paysage. La tyrolienne se classe d’ores et déjà neuvième au monde et première en Amérique du Nord!

De drôles de machines sont mises à la disposition des visiteurs. Le dévalkart électrique, par exemple, une petite voiture à grosses roues dans laquelle on s’assoit pour dévaler une piste protégée de 850 m de long. Très sécuritaire, selon Mme Bérubé: elle ne peut reculer et le freinage est contrôlé par le volant. Le rollerbe ressemble, lui, à une trottinette à grosses roues sur laquelle on se tient debout. Le sherpa des montagnes a davantage l’allure d’un vélo sans selle. Quant au crosskate, c’est une sorte de patin à grosses roues alignées utilisable avec des bâtons en descente ou au pied de la montagne. C’est là aussi que se trouve la zone famille, avec jeux terrestres. Les trois à neuf ans pourront y tester des dévalkarts électriques adaptés, avec ou sans leurs parents, sur un circuit fermé. On y a aussi prévu un centre nautique avec piscine, pataugeoire, jeux d’eau et bateaux électriques.

L’hiver, la station touristique offrira encore sa tyrolienne, le dévalkart sur glace, mais aussi le vélo-ski, le snow-run (sorte de mini-motoneige) et le snow-scooter, engins qui ont tous déjà acquis une solide réputation ludique en Europe.

Un beau pavillon multiservice a été construit sur le site, avec deux restaurants, un bistro-bar, une boutique, trois terrasses et tout pour la location d’équipements. Fait notable: l’une des terrasses est réservée aux ados. Monique Bérubé insiste sur le fait que le Parc-aventure est une "station verte qui respecte l’environnement. La coupe d’arbres a été réduite au minimum; on utilise navette, bateaux et tapis électriques. Le pavillon principal est chauffé et climatisé par géothermie et la chaleur dégagée par la climatisation contribuera à chauffer l’eau de la piscine. L’éclairage est solaire et, à terme, la station compte avoir son chauffe-eau solaire, un toit vert et une éolienne".

Tant qu’à faire le voyage, on dort sur place pour prolonger le plaisir! Le site offrira toute une panoplie d’hébergements. Outre un camping de 25 places, 8 chalets et 12 yourtes de luxe ont été construits. Le bois (d’essences locales) a été privilégié. Pour ce projet "innovateur dans le domaine touristique", Monique Bérubé et ses collègues s’attendent à recevoir 30 000 visiteurs par an, dont 20 000 en été!
www.mont-citadelle.com

Carnet d’adresses

Où manger /
Si on passe par Rimouski, au Bistro L’Ardoise pour une bonne cuisine… bistro. On peut aussi s’approvisionner en produits fins ou en plats préparés à la boutique adjacente. (152, rue Saint-Germain Est, 418 732-3131)

Où dormir /
Au camping, en chalet ou en yourte au Parc-aventure.

Comment y aller /
Autoroute 20 jusqu’à Rivière-du-Loup, puis route 185 vers Edmundston pour 20 minutes. À Saint-Honoré-de-Témiscouata, prendre la route du Mont-Citadelle.