Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vie

Mauricie : Trois-Rivières danse encore

Le festival DansEncore bat son plein jusqu’à dimanche dans la métropole mauricienne.

Formule renouvelée pour le 17e festival DansEncore! L’accent est mis sur un nouveau volet famille, mais on a aussi concentré les activités au centre-ville plutôt que de les disperser, explique Julie Garneau, chargée des communications. Un "village de la danse" trône donc sur la place de l’Hôtel-de-Ville, avec plusieurs scènes extérieures. On y accède avec un passeport de 20$, valide pour la durée du festival.

Autre nouveauté: les prestations compétitives d’écoles de danse cèdent la place à des spectacles pour la "relève amateur", trois jours de suite en showcase devant public. Deux partys avec danseurs professionnels sont par ailleurs organisés dans une église! Le premier, vendredi, est un party cubain avec de vrais Cubains: 15 musiciens du groupe Klimax et les danseurs de Rakatan. Le party hip-hop, samedi, promet lui aussi d’enflammer les foules avec le groupe Quest Crew de Los Angeles et Blueprint Cru, de Montréal.

En salle, on pourra voir le spectacle de danse contemporaine de Louise Lecavalier Fou glorieux, double programme de duos avec Children, du chorégraphe britannique Nigel Charnock, et A Few Minutes of Lock. La compagnie torontoise Pro Arte Danza envoie pour sa part ses meilleurs danseurs pour une soirée-répertoire de chorégraphies à couper le souffle! En formule gala, sept compagnies se succéderont sur scène vendredi, samedi et dimanche. De quoi goûter, dit Julie Garneau, à la danse "dans tous ses styles": ballet, danse percussive, salsa, tango, hip-hop et flamenco. L’une des compagnies les plus attendues est le Ballet Cristina Hoyos, qu’on a pu voir dans le film Carmen.

Le festival ouvre ses 50 classes de maître du week-end aux élèves en danse, mais aussi à tous les danseurs amateurs, pour qu’ils s’initient au ballet, au flamenco, à la salsa, au hip-hop ou au gumboots (ou pour qu’ils peaufinent leur technique). L’accessibilité est le maître mot du festival, notamment pour les familles, qui n’ont que l’embarras du choix avec des animations et des ateliers pour les enfants tous les après-midi. À noter: l’entrée du site est gratuite pour les moins de 12 ans et il reste des billets pour les spectacles en salle.
www.festival-encore.com

À Shawi…

L’été s’annonce chaud à Shawinigan! À la Cité de l’énergie, on présente, dès le 11 juin, la deuxième édition de L’écho-l’eau, ou comment découvrir l’oeuvre de l’artiste Richard Purdy les pieds dans l’eau! L’expo multimédia Energia revient aussi, tout comme le spectacle extérieur nocturne Eclyps, du 5 juillet au 20 août (citedelenergie.com). Au Centre des arts, on annonce l’arrivée de l’opéra folk Les filles de Caleb, du 24 au 27 août (www.cultureshawinigan.ca).

Sur la route des rivières

La "Route des rivières" est un circuit auto de 250 km à faire le long d’une douzaine de cours d’eau, dont le majestueux Saint-Maurice. Au programme: des points de vue superbes et des attraits touristiques imposant l’arrêt! Les plus sportifs iront au parc de la rivière Batiscan pour un tour sur tyrolienne, un beau parcours dans les arbres ou, pour un supplément d’adrénaline, sur la via ferrata au-dessus des flots tumultueux (www.viabatiscan.com). Pour le rafting ou le kayak sur la rivière Mattawin, direction plein nord au Centre d’aventure Mattawin (www.centredaventuremattawin.com).

Du 2 au 5 septembre, c’est entre La Tuque et Trois-Rivières qu’on pourra suivre la Classique internationale de canots de la Mauricie. Pour sa 78e édition, deux spectacles des Vikings défoncent The Wall, avec notamment Richard Petit, Marie-Denise Pelletier et Eva Avila, sont présentés à Shawinigan. Le marathon en canot se déroule en trois étapes, du samedi au lundi (www.classiquedecanots.com).

Suggestion Resto

Le Castel des prés
Lire la critique du Guide Restos Voir : cliquez ici