Vie

Mauricie : Collection printemps-été mauricienne

La Mauricie brille de tous ses feux culturels et sportifs pour la belle saison. Premiers choix pour un programme relevé!

Direction Shawinigan, où la Cité de l’énergie ne manquera pas d’énergie communicatrice, à travers spectacles et expositions. Elle présente d’abord en extérieur Amos Daragon, la première aventure, spectacle nocturne à grand déploiement signé par nul autre que Bryan Perro, auteur de la célèbre série fantastique Amos Daragon (www.spectacleamosdaragon.com). La Cité de l’énergie y va aussi de deux nouvelles expositions du 16 juin au 30 septembre. Intitulée Musée du premier ministre Jean Chrétien, la première donnera accès à une collection de cadeaux protocolaires reçus par le "p’tit gars de Shawinigan": une façon inusitée d’évaluer la place du Canada dans le monde! Originale aussi, l’exposition Tout feu tout flamme fait la part belle au métier de pompier, avec notamment une impressionnante collection de camions, dont certains du 19e siècle.

À deux pas, on file s’épivarder au parc de l’Île-Melville. Au programme, une balade à pied ou en vélo, un pique-nique ou un parcours D’Arbre en Arbre en quatre circuits. Celui des Grandes Tyroliennes, tout nouveau, offre 500 m de sensations fortes! Pour profiter du Saint-Maurice, le mieux est d’opter pour une descente en rabaska avec guides-conteurs-coureurs des bois (www.ilemelville.com; www.animationdautrefois.com). Du 9 au 12 août, le parc organise aussi un événement original: l’Île aux saveurs mêle allègrement découvertes gastronomiques et culturelles. Des dégustations de produits du terroir au parc, on saute à celles de bières de microbrasseries rue Willow, tout en rencontrant des artistes locaux (www.ileauxsaveurs.com).

Maskinongé

À la fois musée et boutique champêtre, le Magasin général Le Brun a plus d’un tour dans son sac. Sous ses allures de bric-à-brac, il dévoile ses trésors: bonbons à l’ancienne, collection de phonographes anciens… Clou de la visite: au Grenier, qui sert de théâtre d’été, de salle de spectacle et de cinéma, trône un remarquable pianola de 1904, ancêtre du piano mécanique (www.magasingenerallebrun.com)!

À Saint-Paulin, un peu plus au nord, on revisite l’Auberge Le Baluchon. Non seulement a-t-elle rénové certaines chambres dans un beau style "rustique chic", mais elle dispose désormais d’un spa nordique (www.baluchon.com).

Fêtes et festivals

De la danse à la truite, en passant par le country, on fait la fête en Mauricie tout l’été. Retenons d’abord le vigoureux Festival international Danse encore à Trois-Rivières (7 au 10 juin). À Saint-Alexis-des-Monts, les pêcheurs ne voudront pas rater le Festival de la truite mouchetée (23 juin au 1er juillet, www.festivaldelatruitemouchetee.com). Le FestiVoix de Trois-Rivières offrira quant à lui 80 spectacles aux accents pop, rock, lyrique, jazz du 28 juin au 8 juillet. Fous de course automobile? Le Grand Prix de Trois-Rivières est une "institution" qui fête sa 43e édition du 3 au 5 août. Mieux: la vénérable Classique internationale de canots de la Mauricie (79 ans) mettra au défi les canoteurs-marathoniens sur le Saint-Maurice (200 km) du 31 août au 3 septembre. Quant au Festival western de Saint-Tite, il fête sa 45e édition du 7 au 16 septembre, avec rodéos et danses country. De Montréal, on peut même prendre le train (www.festivalwestern.com)!

SUGGESTION RESTO /

Auberge Le Baluchon
Pour consulter la fiche du Guide Restos Voir, cliquez ici

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie