Blogue de Simon Jodoin Cyber-boom! RSS

Rédacteur en chef et directeur du développement des nouveaux médias au Voir.

Mariloup Wolfe vs Gab Roy: Conte de fées médiatique

4 décembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
3

Je me mords un peu le bout de la langue depuis qu’est apparu dans les médias le dénouement de la fameuse affaire « Shotgun sur Mariloup Wolfe », lettre de Gab Roy qui a fait les manchettes depuis l’an dernier. Je me mords aussi le coude parce que bien qu’en complet désaccord avec le geste comme tel, la forme du propos, j’ai défendu le principe. Je n’ai pas, à l’époque, condamné Gab Roy. Ça m’a valu pas mal de reproches. Mais je n’ai pas changé d’avis aujourd’hui. Oui, la vulgarité extrême. Oui, ce type déplaisant qui est allé trop loin, plus loin que le trop loin où il s’était déjà rendu dans la vulgarité. Trop, vraiment trop… Et alors? Je ne sais pas ce qui est vraiment si vulgaire au point de s’en indigner. Lors de l’annonce de la séparation du couple Wolfe/Lemay-Thivierge, tous les médias de masse se sont emparés de la rumeur. TVA titrait à l’époque « Guillaume Lemay-Thivierge et Mariloup Wolfe : c’est fini! ». Lemay-Thivierge y allait de quelques révélations : « Effectivement, Mariloup et moi, on s’est disputé, a précisé le comédien. On s’est chicané, comme n’importe quel couple, comme le font aussi les dentistes, les médecins, les avocats… Mais puisque c’était [...]

Lire le billet →

Le viol d’une jeune fille douce

12 novembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
5

Bon, je cherchais un titre. Je n’ai rien trouvé d’autre que celui d’un film de Gilles Carle. Un classique de notre cinéma national. C’est un excellent film. Tentez de le voir si vous pouvez. Je voulais simplement vous dire un mot. Je ne sais si je peux. Je vais commencer par les présentations d’usage. Je ne me souviens plus trop quel âge j’avais. 8 ou 9 ans peut-être. Mon père et ma mère me plaçaient dans un camp d’été à la campagne, administré par des frères. Des religieux. Les gars avec les gars, les filles avec les filles. J’adorais ça. Une sorte de village, pendant quelques semaines, à l’abri des parents. Je ne vous dirai pas c’est où, parce que ce serait moche pour leur publicité. Bon, il y avait le frère Turcotte. Lui, je peux le nommer, parce qu’à l’âge qu’il avait, il est sans doute mort aujourd’hui. Il était responsable de je ne sais trop quoi. Il classait des paperasses. Un jour, il m’a abordé, après le dîner. – Si tu viens m’aider à classer des papiers, je te donne un Cracker Jack. Je n’avais aucune raison de craindre ce vieux frère Turcotte. Ainsi, après le dîner, heureux [...]

Lire le billet →

Attentats au Canada: La terreur de la certitude

28 octobre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
4

Vous ne les trouvez pas terrifiantes, vos certitudes, vous? Même pas un peu? Moi, tous les jours. Je crois vous avoir déjà écrit, à un moment ou à un autre, que selon mon humble perspective, l’homme est un animal qui croit. Je sais bien, je parle de croire, peut-être même de foi, et vous vous braquez. Mais quand même, je persiste. L’humain est intrinsèquement religieux. On peut bien changer les étiquettes, tuer tous les bons dieux, botter tous les culs de toutes les bonnes sœurs hors des services publics, l’humain trouvera autre chose pour croire. Il n’y a pas beaucoup de différence, à mes yeux, entre se prosterner en groupe sur des tapis, faire la file au Costco en lisant la circulaire comme un missel ou laisser des commentaires et des likes sur le mur Facebook de TVA nouvelles. Entre ça et le mur des lamentations, vous savez… Je vois toujours le même animal maladroit en quête d’une certaine certitude. Et quand vous me parlez de terrorisme et de religion, ça me titille un peu. Sans doute, elle est terrifiante, cette religion poussée à l’extrême. Elle sait bien profiter de cette quête de certitude inachevée et si elle tombe sur [...]

Lire le billet →

Breaking News terreur: à la bourse de l’information

26 octobre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
2

Lorsque surviennent des événements assez marquants pour rompre le cours normal de la couverture de l’actualité, comme ce fut le cas lundi dernier à Saint-Jean-sur-Richelieu et le lendemain à Ottawa, il se produit un phénomène qu’on pourrait comparer à une sorte de bulle médiatique. D’une part, la demande pour l’information monte en flèche, très rapidement. Chacun allume son téléviseur ou sa radio, se branche sur le web pour multiplier les recherches, consulter les sites des grands médias et les diverses interventions sur les plateformes sociales. On ne sait pas ce qui se passe, mais on veut savoir, le plus vite possible. D’autre part, les informations, elles, demeurent très rares pendant une assez longue période de temps. On sait qu’il s’est passé quelque chose, mais sans plus. L’offre est pour ainsi dire nulle. Les patrons des rédactions pressent leurs troupes et envoient des journalistes en mission, sur le terrain, sur les médias sociaux, partout où il sera possible de trouver quelques pépites d’actualité. On questionne les passants, les voisins, on scrute les profils Facebook, toutes les pistes sont bonnes. En somme, dans ces moments d’incertitude, qui peuvent durer plusieurs heures, voire même quelques jours, la demande surpasse l’offre, et de loin. [...]

Lire le billet →

Quand Lysiane Gagnon chronique sur elle-même: Réflexion sur le journalisme marketing

27 septembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
1

J’ai appris ce matin que Lysianne Gagnon publiera la semaine prochaine un livre aux éditions La Presse intitulé « Récits de table d’ici et d’ailleurs ». Je ne souhaite pas vraiment vous parler de l’ouvrage, ne l’ayant pas lu, mais simplement vous faire remarquer que je l’ai appris ce matin sur le site web de La Presse de la plume d’une chroniqueuse bien connue, soit… Lysiane Gagnon. Si ce genre de selfiechronique*  a de quoi étonner, il faut dire que c’est devenu le modus operandi des chroniqueurs de La Presse qui écrivent volontiers sur les ouvrages de leurs collègues de La Presse ou de Gesca publiés aux éditions La Presse. La pratique est tellement courante qu’on ne s’en étonne plus vraiment. Champion dans cette catégorie, Marc Cassivi a pu ainsi signer un reportage sur le livre Simple Plan, l’histoire officielle, de sa collègue Kathleen Lavoie journaliste au Soleil, une chronique sur le livre Pas, chroniques et récits d’un coureur signé par Yves Boisvert chroniqueur à La Presse et une autre sur l’ouvrage de son collègue Marc-André Lussier, Le meilleur de mon cinéma dont il avait lui-même signé la préface. De son côté, Nathalie Petrowski signait en février dernier [...]

Lire le billet →

Line Beauchamp, l’UNESCO et la gratuité scolaire.

12 septembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
9

Ce matin, Marie-France Bazzo a sorti un lapin de son chapeau à l’occasion d’une entrevue avec Line Beauchamp, Ex-ministre de l’Éducation qui vient d’être nommée représentante du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada à l’UNESCO. On se souvient que l’ex-ministre s’est retrouvée au cœur du « printemps étudiant » en 2012, devant défendre l’augmentation des frais de scolarité proposés par le gouvernement. Un lapin, donc. Et Line Beauchamp a eu l’air bien embarrassée.   On peut entendre ici l’extrait en question. Et voilà, madame Beauchamp, alors qu’elle défendait l’augmentation des frais de scolarité pour les cycles supérieurs, irait œuvrer au sein d’une organisation prônant la gratuité scolaire. Qui plus est, elle semble complètement l’ignorer. L’ironie est assez jolie. Bon, je comprends qu’il faut bien s’amuser et qu’il est bon de viraliser un peu sur le dos de Line Beauchamp. Allez, c’est de bonne guerre. Hop, on partage! Il n’y a rien comme un bon vent de médias sociaux pour se réchauffer en ce matin frisquet. Mais mais mais… Dans l’énoncé de position sur l’éducation après 2015 publié par l’UNESCO, les seules références à l’éducation gratuite concernent l’éducation de base. « L’éducation de base [...]

Lire le billet →

Réflexion sur la crise des médias.

5 septembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
2

Difficile semaine dans les médias. Après l’annonce de fermeture de vingt journaux hebdomadaires chez TC, on apprenait hier que le quotidien Le Devoir devra jouer sérieusement du bistouri dans ses opérations, l’année en cours s’annonçant peu reluisante du côté des revenus. Ces nouvelles s’ajoutent à la longue liste des plaies qui s’abattent sur l’industrie de l’information depuis quelques années. On pourrait croire que la concurrence s’amuse du malheur des autres, mais non. D’aucune manière. C’est que la crise semble systémique. Les soucis d’un média concurrent ne font que rappeler que c’est tout l’écosystème médiatique qui est profondément bouleversé. C’est un écosystème  vaste qui va bien au-delà des salles de rédaction et dont les ramifications s’étendent dans tous les secteurs de l’économie locale. N’en doutez pas, si les médias se portent mal, ce n’est pas simplement à cause des mutations causées par le numérique dont on parle tant. Au risque de me répéter un peu, l’ayant déjà fait à quelques reprises, j’aimerais aujourd’hui résumer encore une fois la problématique que les médias locaux doivent tenter de résoudre depuis quelques années et y ajouter quelques réflexions permettant d’envisager l’avenir. La crise donc. Il est possible de la circonscrire en quelques [...]

Lire le billet →

Nathalie Elgrably-Lévy et le conflit israélo-palestinien: Comment spinner du spin de guerre en quelques tweets faciles

24 juillet 2014 · Divers, Humeur, Société · Simon Jodoin
31
Nathalie Elgrably-Lévy et le conflit israélo-palestinien: Comment spinner du spin de guerre en quelques tweets faciles

Chroniqueuse au Journal de Montréal et enseignante en économie à HEC Montréal, Nathalie Elgrably-Lévy proposait hier à ses lecteurs une analyse du conflit israélo-palestinien afin, disait-elle, de « remettre les pendules à l’heure ». Déjà, il faut sourciller un peu. Qu’une intervenante n’ayant jamais écrit à ce sujet et n’ayant aucune expertise dans ce domaine puisse sortir de nulle part pour présenter en 349 mots un conflit aussi complexe, avec la prétention de jouer le rôle de l’horloger qui saura bien régler les engrenages du temps qui passe, c’est un peu louche. C’est un conflit grave, aux racines historiques profondes et aux multiples ramifications politiques religieuses et économiques. Des experts en géopolitique s’y perdent en analyse, les historiens et des politicologues publient des centaines d’articles à ce sujet, se prononcent dans des colloques lors de conférences. Il faut se garder une petite timidité… Peu d’entre nous pouvons prétendre, par le biais de notre vision médiatique du monde, à une compréhension approfondie qui pourrait mener à une prise de position en bonne et due forme. Qu’à cela ne tienne. La chroniqueuse est prête à foncer pour rappeler des « faits » auxquels elle a accès afin de nous aider à mieux comprendre… D’où viennent ces faits? [...]

Lire le billet →

La bouffe, c’est pas de la culture? Sérieusement… Allez chier.

25 avril 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
1
La bouffe, c’est pas de la culture? Sérieusement… Allez chier.

J’entends les mêmes remarques depuis des années à propos du Voir. Dans notre journal imprimé et sur nos plateformes web, nous faisons une bonne place à la bouffe et à la restauration. Rien de neuf ou d’étonnant, nous publions annuellement un Guide Restos et nous avons même ouvert un site web, boutique.voir.ca, où les restos occupent une très grande place. Toutes les semaines, nous parlons de bouffe, de restos, de gastronomie et autres sujets puisés dans le paysage de la culture québécoise. Les mêmes remarques donc. Ce faisant, nous délaisserions la « Culture » avec un grand C pour les « restos ». C’est louche pour plusieurs et pour certains, c’est un signe de l’échec de l’humanité. Je rigole toujours quand je lis de telles critiques. Aujourd’hui, c’était Jean Barbe, celui qui occupait naguère les fonctions de rédacteur en chef de notre humble média, qui y allait d’un constat empreint de tristesse sur Facebook. Je le cite. — — Voilà. Évidemment, Jean Barbe n’a pas su porter attention à tous les contenus « culturels » -au sens où il l’entend- mis en ligne à toutes les heures sur voir.ca et largement diffusés. On [...]

Lire le billet →

Défaite du PQ: L’usure du nationalisme millénariste

11 avril 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
13

On a bien retourné dans tous les sens la volée de bois vert administrée au PQ lors du dernier scrutin. On a cherché des coupables et on en a trouvé. Le référendum, cette chose maudite, mais aussi le spin! Le spin de la peur du référendum, auquel on a répondu par la peur de ne pas avoir peur de parler de référendum.  On s’étonne que ça puisse fonctionner, ce genre d’explication facile. Aussi facile que de parler des « vraies affaires »… Ce n’est pas tant la peur d’un référendum ou encore le refus pur et simple du projet indépendantiste qui devrait retenir notre attention. On n’en est pas là. Un référendum est une consultation populaire et l’indépendance demeure un projet politique tout à fait défendable qui consiste à fonder un état. Certains le jugent souhaitable, d’autres non et ces avis gagneront ou perdront en popularité au gré du temps et des contextes politiques. Rien ne changera de ce côté et il n’est pas dit qu’un jour, impossible à prévoir, une vaste majorité de québécois jugeront que la fondation d’un état s’avère la meilleure avenue possible. En science sociale, prévoir l’avenir demeure une supercherie. C’est le nationalisme millénariste qui meurt lentement depuis [...]

Lire le billet →
Page 1 sur 1112345678910...11

S’abonner au blogue

@simonjodoin

+ @simonjodoin →

Catégories