Blogue de Simon Jodoin Cyber-boom! RSS

Rédacteur en chef et directeur du développement des nouveaux médias au Voir.

Radicalisation et islamistes à Concordia: Exégèse d’un reportage à TVA

1 mars 2015 · Divers, Humeur, Société · Simon Jodoin
15

Dans la foulée de la polémique entourant Adil Charkaoui et les liens qu’on a pu trouver sur le site internet du Centre communautaire islamique de l’Est de Montréal (CCIEM) dont il est le directeur, c’est peu dire que nous assistons à une certaine effervescence médiatique. Il y a eu cette entrevue avec Anne-Marie Dussault sur laquelle je reviendrai plus tard. Je n’entretiens aucune sympathie particulière avec ce protagoniste qui se retrouve sous les projecteurs, mais chose certaine, la chasse est ouverte. Hier soir, c’était TVA Nouvelles qui nous arrivait avec une « exclusivité ». Son journaliste Michel Jean avait aussi enquêté dans les lieux sombres du radicalisme islamique. J’intègre ici à titre de référence le reportage que je vous invite à écouter avant de poursuivre la lecture.

une bibliotheque avec des ouvrages d imams radicaux explicat
Je vous propose ici une sorte d’exégèse médiatique. Voyons comment le récit est construit. D’abord, nous trouvons une introduction, tout à fait dans les normes pour ce genre de reportage : C’est à l’Université de Concordia que ça se passe, où il y a 6000 étudiants musulmans et la Muslim Student Association (MSI), très puissante, a ses propres locaux, a sa propre bibliothèque privée. Jusque là, ça va, mais quand on regarde de près les [...]

Lire le billet →

À mes amis travailleurs culturels: Où est Charlie?

24 février 2015 · Arts visuels, Cinéma, Divers, Humeur, Livres, Musique, Scène · Simon Jodoin

C’était le 7 janvier dernier. Je vous ai tous vu, à cette occasion, arborer le logo #hashtag de la liberté. #JeSuisCharlie disiez-vous. Contre un ennemi facilement identifiable, foncé et bougnoule, il n’y avait aucune discussion possible. La liberté, vous disiez, la presse libre, le droit fondamental de ne pas obéir, de ne pas se soumettre. C’était le gros truc : Le droit d’écrire ce que l’on veut, le droit de dessiner, le droit de dire, le droit de publier. C’était le slogan de l’heure. La semaine suivante tout était revenu à la normale. C’était vous, mes contacts relationnistes, habitués de ma boîte vocale et de mon courriel, spinneux culturels de la relation médiatique qui recommenciez le même boulot. Il vous fallait la première page, un article au minimum, votre artiste en entrevue. Vous étiez sans aucune timidité dans votre discours. Je vous cite, texto ou presque : « nous aimerions faire la promotion de notre production dans vos pages, pourriez-vous parler de nous? » Je sais ce que je vous ai répondu. Je le sais par cœur. Je vous disais que la promotion de votre cossin, je comprends. Je vous disais qu’on pourrait même jouer ce jeu, mettons, que nous [...]

Lire le billet →

Documentaire sur Hara-Kiri: la genèse de Charlie Hebdo

18 janvier 2015 · Cinéma, Humeur, Société · Simon Jodoin
1
Documentaire sur Hara-Kiri: la genèse de Charlie Hebdo

On a évidemment beaucoup parlé du Charlie Hebdo au cours des derniers jours et Je suis Charlie est devenu un slogan provoquant l’adhésion spontanée de bien des protagonistes dont la plupart n’avaient que vaguement entendu parler de cette publication avant les attentats. De tous les documents disponibles qui permettent de mieux comprendre la genèse de cette publication, née de l’interdiction du journal Hara-Kiri hebdo en 1970, un reportage réalisé par Pierre Dumont et Marc Schindler pour la Radio Télévision Suisse me semble indispensable. On y voit notamment au travail les Reiser, Gébé, Choron, Cavanna et Wolinski, mort lors de l’attentat du 7 janvier 2015. On comprend certainement mieux, en écoutant Cavanna, l’esprit de la bêtise et de la méchanceté qu’ils revendiquaient à l’origine : « Bête et méchant, oui. On revendique fièrement la bêtise et la méchanceté que tout le monde repousse. Tout le monde se veut intelligent et bon et tout le monde agit avec une connerie merveilleuse et une méchanceté infatigable. Or, dans ce cas-là, autant revendiquer fièrement la bêtise et la méchanceté. » — Cavanna En voyant les notables de tout acabit défiler en tête de manifestations, j’ai souri, un peu quand même, en me remémorant ces paroles. Il y a tant d’esprits bons [...]

Lire le billet →

« On peut rire de tout mais pas avec tout le monde. »

13 janvier 2015 · Humeur, Société · Simon Jodoin
4
« On peut rire de tout mais pas avec tout le monde. »

Une question revient systématiquement lors des foires d’empoigne qui marquent l’actualité et que l’humour est en jeu : peut-on rire de tout? Cette question en résume plusieurs autres qu’on voit apparaître au gré des interventions à ce sujet : est-ce que tout est permis en humour? Est-il possible d’aller trop loin? Si oui, quelle est donc la limite? Peut-on fixer une frontière morale à la moquerie? Bien évidemment, dans l’urgence de l’actualité depuis quelques jours, dans la foulée des attentats au Charlie Hebdo, la question revient toutes les minutes et est presque devenue un problème de politique nationale et internationale. Pour se fixer un étalon afin d’apporter une réponse, une citation, attribuée à Pierre Desproges, est presque toujours mise de l’avant : « On peut rire de tout mais pas avec tout le monde. » Il y aurait donc une limite. De tout, oui, mais… Dans bien des cas, cet énoncé est utilisé de manière tout à fait erronée. On semble vouloir faire valoir que la limite est atteinte lorsque certains se sentiront offusqués s’ils sont présents ou s’ils sont mis au fait des propos humoristiques. Il s’agirait, en quelque sorte, de garder l’humour dans [...]

Lire le billet →

Mathieu Bock-Côté, Richard Martineau, Tania Longpré et cie: Quand spinner est plus urgent que comprendre

12 janvier 2015 · Humeur, Société · Simon Jodoin
12
Mathieu Bock-Côté, Richard Martineau, Tania Longpré et cie: Quand spinner est plus urgent que comprendre

Dans la foulée des tristes événements qui se sont déroulés en France ces derniers jours, une anecdote me semble en dire assez long sur la santé de la liberté d’expression qui est pourtant au cœur de nos préoccupations et du deuil que nous menons collectivement. Je résume. Suivez-moi quelques instants. Hier, à l’occasion des manifestations de solidarité, à 13h45, une citoyenne lambda lance un constat sévère sur Facebook.   « Sur RDI, un “expert” vient de nous expliquer pendant 10 bonnes minutes que ce sont les sociétés occidentales qui sont responsables de la radicalisation de certains immigrants musulmans qui ne se sentent pas intégrés et donc, se tournent vers des sectes et mouvements intégristes. Tout ça aux frais des contribuables. »   10 minutes plus tard, à 13h55, Mathieu Bock-Côté, qui en dix minutes aurait eu le temps de trouver l’extrait en question et d’en prendre connaissance, sans savoir le nom de ce fameux expert, y va de son commentaire idéologique fondé sur une certitude et une froide analyse de la situation.   « L’Occident est toujours coupable. Toujours. Celui qui soutient cette thèse, il passera pour un savant, un esprit nuancé, un analyste. [...]

Lire le billet →

Mariloup Wolfe vs Gab Roy: Conte de fées médiatique

4 décembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
3

Je me mords un peu le bout de la langue depuis qu’est apparu dans les médias le dénouement de la fameuse affaire « Shotgun sur Mariloup Wolfe », lettre de Gab Roy qui a fait les manchettes depuis l’an dernier. Je me mords aussi le coude parce que bien qu’en complet désaccord avec le geste comme tel, la forme du propos, j’ai défendu le principe. Je n’ai pas, à l’époque, condamné Gab Roy. Ça m’a valu pas mal de reproches. Mais je n’ai pas changé d’avis aujourd’hui. Oui, la vulgarité extrême. Oui, ce type déplaisant qui est allé trop loin, plus loin que le trop loin où il s’était déjà rendu dans la vulgarité. Trop, vraiment trop… Et alors? Je ne sais pas ce qui est vraiment si vulgaire au point de s’en indigner. Lors de l’annonce de la séparation du couple Wolfe/Lemay-Thivierge, tous les médias de masse se sont emparés de la rumeur. TVA titrait à l’époque « Guillaume Lemay-Thivierge et Mariloup Wolfe : c’est fini! ». Lemay-Thivierge y allait de quelques révélations : « Effectivement, Mariloup et moi, on s’est disputé, a précisé le comédien. On s’est chicané, comme n’importe quel couple, comme le font aussi les dentistes, les médecins, les avocats… Mais puisque c’était [...]

Lire le billet →

Le viol d’une jeune fille douce

12 novembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
5

Bon, je cherchais un titre. Je n’ai rien trouvé d’autre que celui d’un film de Gilles Carle. Un classique de notre cinéma national. C’est un excellent film. Tentez de le voir si vous pouvez. Je voulais simplement vous dire un mot. Je ne sais si je peux. Je vais commencer par les présentations d’usage. Je ne me souviens plus trop quel âge j’avais. 8 ou 9 ans peut-être. Mon père et ma mère me plaçaient dans un camp d’été à la campagne, administré par des frères. Des religieux. Les gars avec les gars, les filles avec les filles. J’adorais ça. Une sorte de village, pendant quelques semaines, à l’abri des parents. Je ne vous dirai pas c’est où, parce que ce serait moche pour leur publicité. Bon, il y avait le frère Turcotte. Lui, je peux le nommer, parce qu’à l’âge qu’il avait, il est sans doute mort aujourd’hui. Il était responsable de je ne sais trop quoi. Il classait des paperasses. Un jour, il m’a abordé, après le dîner. – Si tu viens m’aider à classer des papiers, je te donne un Cracker Jack. Je n’avais aucune raison de craindre ce vieux frère Turcotte. Ainsi, après le dîner, heureux [...]

Lire le billet →

Attentats au Canada: La terreur de la certitude

28 octobre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
4

Vous ne les trouvez pas terrifiantes, vos certitudes, vous? Même pas un peu? Moi, tous les jours. Je crois vous avoir déjà écrit, à un moment ou à un autre, que selon mon humble perspective, l’homme est un animal qui croit. Je sais bien, je parle de croire, peut-être même de foi, et vous vous braquez. Mais quand même, je persiste. L’humain est intrinsèquement religieux. On peut bien changer les étiquettes, tuer tous les bons dieux, botter tous les culs de toutes les bonnes sœurs hors des services publics, l’humain trouvera autre chose pour croire. Il n’y a pas beaucoup de différence, à mes yeux, entre se prosterner en groupe sur des tapis, faire la file au Costco en lisant la circulaire comme un missel ou laisser des commentaires et des likes sur le mur Facebook de TVA nouvelles. Entre ça et le mur des lamentations, vous savez… Je vois toujours le même animal maladroit en quête d’une certaine certitude. Et quand vous me parlez de terrorisme et de religion, ça me titille un peu. Sans doute, elle est terrifiante, cette religion poussée à l’extrême. Elle sait bien profiter de cette quête de certitude inachevée et si elle tombe sur [...]

Lire le billet →

Breaking News terreur: à la bourse de l’information

26 octobre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
2

Lorsque surviennent des événements assez marquants pour rompre le cours normal de la couverture de l’actualité, comme ce fut le cas lundi dernier à Saint-Jean-sur-Richelieu et le lendemain à Ottawa, il se produit un phénomène qu’on pourrait comparer à une sorte de bulle médiatique. D’une part, la demande pour l’information monte en flèche, très rapidement. Chacun allume son téléviseur ou sa radio, se branche sur le web pour multiplier les recherches, consulter les sites des grands médias et les diverses interventions sur les plateformes sociales. On ne sait pas ce qui se passe, mais on veut savoir, le plus vite possible. D’autre part, les informations, elles, demeurent très rares pendant une assez longue période de temps. On sait qu’il s’est passé quelque chose, mais sans plus. L’offre est pour ainsi dire nulle. Les patrons des rédactions pressent leurs troupes et envoient des journalistes en mission, sur le terrain, sur les médias sociaux, partout où il sera possible de trouver quelques pépites d’actualité. On questionne les passants, les voisins, on scrute les profils Facebook, toutes les pistes sont bonnes. En somme, dans ces moments d’incertitude, qui peuvent durer plusieurs heures, voire même quelques jours, la demande surpasse l’offre, et de loin. [...]

Lire le billet →

Quand Lysiane Gagnon chronique sur elle-même: Réflexion sur le journalisme marketing

27 septembre 2014 · Humeur, Société · Simon Jodoin
1

J’ai appris ce matin que Lysianne Gagnon publiera la semaine prochaine un livre aux éditions La Presse intitulé « Récits de table d’ici et d’ailleurs ». Je ne souhaite pas vraiment vous parler de l’ouvrage, ne l’ayant pas lu, mais simplement vous faire remarquer que je l’ai appris ce matin sur le site web de La Presse de la plume d’une chroniqueuse bien connue, soit… Lysiane Gagnon. Si ce genre de selfiechronique*  a de quoi étonner, il faut dire que c’est devenu le modus operandi des chroniqueurs de La Presse qui écrivent volontiers sur les ouvrages de leurs collègues de La Presse ou de Gesca publiés aux éditions La Presse. La pratique est tellement courante qu’on ne s’en étonne plus vraiment. Champion dans cette catégorie, Marc Cassivi a pu ainsi signer un reportage sur le livre Simple Plan, l’histoire officielle, de sa collègue Kathleen Lavoie journaliste au Soleil, une chronique sur le livre Pas, chroniques et récits d’un coureur signé par Yves Boisvert chroniqueur à La Presse et une autre sur l’ouvrage de son collègue Marc-André Lussier, Le meilleur de mon cinéma dont il avait lui-même signé la préface. De son côté, Nathalie Petrowski signait en février dernier [...]

Lire le billet →
Page 1 sur 1112345678910...11

S’abonner au blogue

@simonjodoin

+ @simonjodoin →

Catégories