Blogue de Normand Baillargeon Normand Baillargeon RSS

Je suis professeur à l'UQAM. Ma spécialité est la philosophie de l'éducation. J'ai écrit quelques livres sur différents sujets qui m'intéressent, dont celui-là, mais aussi quelques autres.

Je me souviens de Lennon

2 décembre 2012 · Divers, Musique, Normand Baillargeon · Normand Baillargeon
6

Le 8 décembre, dans quelques jours, il y aura 32 ans que John Lennon a été bêtement assassiné par un cinglé. Ce soir-là, le 8 décembre 1980, je m’en souviens comme si c’était hier, la téléphone n’a pas dérougi dans l’appartement d’étudiant que j’occupais. — «Normand: Lennon est mort. Il a été abattu par un fan.» — «C’est une blague?» — «Non, non. Ouvre ta télé, tu vas voir». J’ai ouvert la télé et  j’ai vu. C’était donc vrai: Lennon était mort. Bien des gens de ma génération sont comme moi et se souviennent très bien de ce soir-là. J’ai été marcher dans Montréal en repensant à Lennon, à toutes ces heures de bonheur à écouter sa musique, avec ses trois compères ou en solo. Je lui devais (et aux trois autres) d’avoir appris à gratouiller, puis à pianoter, ce que je fais d’ailleurs encore. J’avais appris l’anglais avec eux et découvert Lewis Carroll, la pataphysique et des tas d’autres choses. En 1980, Lennon était reclus depuis quelques années  déjà et on se demandait quand il reviendrait. Il venait de le faire, avec un album dont il me semblait —  et dont il me semble encore —  qu’il est loin d’être ce [...]

Lire le billet →

Petites énigmes du vendredi: du côté de la littérature

30 novembre 2012 · Divers, jeux et énigmes, Normand Baillargeon · Normand Baillargeon
2

Comme vous l’avez vu, j’ai dû sauter une semaine de petites énigmes. Mais je n’en sauterai pas deux! Revoici donc les petites énigmes du vendredi. Et pour faire changement, je vous propose cette fois une petite incursion du côté de la littérature, où les jeux et énigmes ne manquent pas. 1. Pour commencer, ces vers de Booz endormi, de l’immense Victor Hugo — vous ai-je déjà parlé de mon amour pour Hugo? Je le ferai un jour… Voici donc ces vers, qui ferment ce célèbre poème. Or un mot, là-dedans, a beaucoup fait jaser. Un indice: c’est un nom prore. Voyez-vous pourquoi? Autre indice: Hugo est parfois un petit rigolo…   Tout reposait dans Ur et dans Jérimadeth ; Les astres émaillaient le ciel profond et sombre ; Le croissant fin et clair parmi ces fleurs de l’ombre Brillait à l’occident, et Ruth se demandait, Immobile, ouvrant l’oeil à moitié sous ses voiles, Quel dieu, quel moissonneur de l’éternel été, Avait, en s’en allant, négligemment jeté Cette faucille d’or dans le champ des étoiles. 2. On rapporte différentes versions de cette histoire, qui pourrait bien ête une légende urbaine, je n’en sais rien: mais [...]

Lire le billet →

Mon collègue Julien Bauer …

22 novembre 2012 · Divers, Normand Baillargeon, Politique, Société · Normand Baillargeon
30

Mon collègue de l’UQAM, Julien Bauer, professeur de science politique, est bien connu pour ses positions pro-israéliennes. Il vient d’accorder à la radio un entretien qui cause beaucoup de remous (on peut l’entendre intégralement ici.) Dans cet entretien, il avance notamment (je paraphrase): que les  québécoises et québécois qui manifestent contre Israël en ce moment, par exemple Amir Khadir et Françoise David, sont des imbéciles que les étudiants de Concordia et de  l’UQAM qui ont pris part à ces manifestations ont quant à eux ont un faible niveau intellectuel que ces gens-là, en plus de rien comprendre, sont  fondamentalement des racistes que ces gens mettent leur intellligence au service de Mal qu’ils sont comme ces intllectuels français, britanniques, américains, qui se sont rangés du côté de Hitler, de Staline, de Pol Pot, i.e. des personnages qui ont sur la conscience des millions de morts qu’ils sont comme ces intellectuels qui se conduisent comme des prostitués en allant du côté du plus fort, le plus fort  qui est, en ce moment, pour eux , semble-t-il, l’islamisme ou alors, ils agissent par peur d’être tués par les islamistes — tandis que dénoncer Israël ne fait pas risquer d’être tué. Le département où [...]

Lire le billet →

Les petites énigmes du vendredi. Le carré magique

16 novembre 2012 · Divers, jeux et énigmes, Normand Baillargeon · Normand Baillargeon
1
Les petites énigmes du vendredi. Le carré magique

Chaque vendredi, je publie sur ce blogue de petites énigmes logico-mathématiques, ainsi que la solution des énigmes de la semaine précédente. Merci de ne pas poster vos solutions ici, afin de permettre à tout le monde de jouer. Les questions demandant des éclaircissements ou des précisions sont par contre les bienvenues. Enigme de la semaine Un carré magique Une très vieille légende chinoise raconte que l’Empereur Yu, étant parvenu à contrôler les flots des fleuves Lo et Jaune, reçut d’une tortue, en remerciement de ses efforts, le bien étrange présent que voici — que les Chinois vont appeler Lo Shu : Ce que la tortue avait offert au Souverain s’appelle en français un carré magique — et cette légende est la plus ancienne référence à ce singulier objet que nous connaissions. Dans un carré magique, si on additionne les chiffres des colonnes, des rangées ou des deux diagonales, on arrive au même total, soit, ici, 15. On dira donc que 15 est la constante de notre carré magique. Les carrés magiques ont fasciné des tas de gens et aujourd’hui encore, dans certaines régions du monde, on en coud comme porte-bonheur dans les vêtements. Par sa [...]

Lire le billet →

Pygmalion en classe

13 novembre 2012 · Divers, éducation, Normand Baillargeon · Normand Baillargeon
17

[Ceci est un work-in-progress. Commentaires bienvenus] Dans la mythologie grecque, le roi Pygmalion, malheureux de ne trouver aucune femme à la hauteur de ses espérances, se fait construire (selon une autre version se sculpte lui-même) une statue d’ivoire représentant la femme à ses yeux idéale. Mais il en tombe éperdument amoureux et son malheur est alors plus grand encore d’aimer une statue sans vie. Voyant cela, Aphrodite, la déesse de l’amour, vient à son secours en donnant vie à la statue et en la rendant amoureuse de Pygmalion. On peut lire cette histoire comme une métaphore des rapports du créateur à la création mais aussi comme un rappel du rôle que peuvent jouer nos attentes et nos expectatives dans la définition d’autrui. Bernard Shaw a fait de ce thème le sujet d’une de ses pièces les plus connues, intitulée justement Pygmalion. Le personnage principal, une jeune bouquetière, y déclare : «[…] Tenez, pour parler franchement, et mises à part les choses que tout le monde peut faire — comme s’habiller et parler correctement — la différence qu’il y a entre une vraie dame et une marchande de fleurs, ce n’est pas la façon dont elle se conduit, mais la façon [...]

Lire le billet →

Les petites énigmes du vendredi. Deux courtes…

9 novembre 2012 · Divers, jeux et énigmes, Normand Baillargeon · Normand Baillargeon

Chaque vendredi, je publie sur ce blogue de petites énigmes logico-mathématiques, ainsi que la solution des énigmes de la semaine précédente. Merci de ne pas poster vos solutions ici, afin de permettre à tout le monde de jouer. Les questions demandant des éclaircissements ou des précisions sont par contre les bienvenues. Enigmes de la semaine 1. Têtes et pattes J’ai rencontré un gardien de zoo qui a la charge d’oiseaux et d’autres animaux. — «De combien de chacun?», lui-ai-je demandé. — «30 têtes et 100 pattes», m’a-t-il dit, en précisant que tous les oiseaux ont 2 pattes et tous les autres animaux en ont 4. De combien d’oiseaux et d’autres animaux doit-il s’occuper?  2. 100 On donne la liste suivante: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Il s’agit d’y insérer où vous voulez de signes + ou –  afin que le total donne 100. Par exemple, on pourra écrire: 12 + 34 + 56- 7 – 89. Mais cela donne 6 et n’est donc pas la bonne réponse. Solutions aux énigmes de la semaine dernière 1. La jeune fille et le roi cruel C’est E. Bono qui propose cette énigme dite «latérale» ou créative puisqu’elle exige de mettre en [...]

Lire le billet →

Une incontournable question préalable: qu’est-ce que l’éducation?

5 novembre 2012 · Divers, éducation, Normand Baillargeon · Normand Baillargeon
10

[J'ai écrit ce texte, à sa demande, pour une publication gouvernementale que je n'ai d'ailleurs jamais reçue. Reproduction permise à condition de m'en informer] Qu’est-ce donc que l’éducation? C’est à cette simple question, qui n’est que trop rarement soulevée, que je souhaite m’attarder ici. Elle me paraît aussi importante qu’incontournable. Comment, en effet, voulez-vous faire le moindre progrès quand vous poursuivez un but qui n’est pas clairement précisé ou, pire, quand les uns et les autres poursuivent des fins différentes, voire opposées ? Comment même serait-il alors possible d’avoir une conversation ? La pire des cacophonies risque de s’ensuivre. On constatera d’ailleurs que c’est souvent ce qui se produit en éducation et que bon nombre de nos désaccords prennent, en partie du moins, leur source dans le fait que nous avons les uns et les autres des conceptions divergentes – et souvent irréconciliables – de ce qu’elle est. C’est ainsi que pour un tel, l’éducation est ce qui permet d’obtenir un emploi, de progresser dans l’échelle économique et d’acquérir des biens ; pour un autre, c’est ce qui, idéalement, permet de vivre une vie heureuse ; pour telle autre, c’est ce qui permet à notre économie de rester compétitive à [...]

Lire le billet →

Les petites énigmes du vendredi. Une énigme? Non deux. Et puis c’est la même chose, 1 et 2 …

2 novembre 2012 · Divers, jeux et énigmes, Normand Baillargeon · Normand Baillargeon
1

Chaque vendredi, je publie sur ce blogue de petites énigmes logico-mathématiques, ainsi que la solution des énigmes de la semaine précédente. Merci de ne pas poster vos solutions ici, afin de permettre à tout le monde de jouer. Les questions demandant des éclaircissements ou des précisions sont par contre les bienvenues. Enigmes de la semaine 1. Il était une fois un roi cruel et fourbe qui souhaitait épouser une belle jeune fille d’une grande intelligence. Mais celle-ci refusait les avances du roi qui, lassé, la fit jeter au cachot en l’informant qu’elle n’en sortirait que lorsqu’elle accepterait de devenir son épouse. Le temps passa et la jeune fille persistait dans son refus. Elle demeura en prison une année entière. Un jour, le roi la fit venir et, devant toute la cour, lui fit une étrange proposition. «Voici un tas de billes blanches et noires, lui dit-il. J’en prendrai une noire et une blanche et en mettrai une dans chacune de mes mains. Tu choisiras une des mains. Si la bille qui s’y trouve est blanche, tu seras libre; si elle est noire, tu devras m’épouser». La jeune fille se doutait qu’il y aurait un piège; mais elle ne voulait pas retourner en prison [...]

Lire le billet →

Magie et propagande

27 octobre 2012 · Divers, Normand Baillargeon, Politique · Normand Baillargeon
10

[Une essai paru dans la revue À Bâbord. Reproduction en revue ou livre autorisée à condition de m'en informer] La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des comportements des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme secret de la société forment un gouvernement invisible qui exerce véritablement le pouvoir. Edward Bernays, (Propaganda, Chapitre I) Les innombrables guerres qui ensanglantent l’Histoire ont bien entendu été menées pour des raisons géo-politiques variées et souvent complexes. Mais chacune d’entre elles a mis les pouvoirs devant l’obligation de la légitimer aux yeux de leurs populations: c’est que l’appui, sinon enthousiaste, au moins tacite du public, est indispensable à la déclaration et à la poursuite de la guerre.   Comme on pouvait s’y attendre — et comme en témoignent notamment les documents classés secrets qui finissent par devenir accessibles — ces justifications ne reflétaient typiquement, en bout de piste, que très peu, voire en rien, la réalité des raisons objectives ayant conduit à la décision d’entrer en guerre.   L’écart entre les justifications données et les raisons véritables est creusé par des omissions, des semi-vérités, des mensonges, des simplifications et chacun [...]

Lire le billet →

Les petites énigmes du vendredi. Trois jeux de Georges Perec

26 octobre 2012 · Divers, jeux et énigmes · Normand Baillargeon
5

Chaque vendredi, je publie sur ce blogue de petites énigmes logico-mathématiques, ainsi que la solution des énigmes de la semaine précédente. Merci de ne pas poster vos solutions ici, afin de permettre à tout le monde de jouer. Les questions demandant des éclaircissements ou des précisions sont par contre les bienvenues. Enigmes de la semaine Connaissez-vous Georges Perec (1936-1982)?  Un sacré personnage. Comme le dit joliment l’article sur Wikipedia qui lui est consacré, «Perec fonde ses œuvres sur l’utilisation de contraintes formelles, littéraires ou mathématiques, qui marquent son style».  Il a par exemple écrit un roman qui est un lipogramme (i.e. qui retire, enlève – leipein une lettre  — gramma ) . La lettre non utilisée est le «e».Pensez-y! Un  vrai roman, un roman qu’on peut lire sans s’apercevoir dela chose! La lettre «e»! Fichtre!  Il est presque impossible de prononcer une  seule phrase sans l’utiliser, cette lettre, la plus courante en français! Et le roman s’appelle … La disparition! En voici un extrait: « Là où nous vivions jadis, il n’y avait ni autos, ni taxis, ni autobus : nous allions parfois, mon cousin m’accompagnait, voir Linda qui habitait dans un canton voisin. Mais, n’ayant pas d’autos, il nous fallait courir tout au long du [...]

Lire le billet →
Page 6 sur 161...234567891011...16

S’abonner au blogue

@nb58

+ @nb58 →