Blogue de Raymond Poirier La vie en BD RSS

Artisan du milieu des médias et des communications. Et surtout (pour ce blogue), amateur de bande dessinée. J'assure recherche et animation de l'émission "La vie en BD" (sur les ondes de CKRL 89,1) et je collabore à l'organisation de certaines activités à tendance bédéesques de la Capitale. Je suis également membre de l'ACBD (Association des critiques et journalistes de bande dessinée).

Bientôt un opéra, en Belgique, pour les Bijoux de la Castafiore

24 avril 2015 · Livres, Musique · Raymond Poirier
Bientôt un opéra, en Belgique, pour les Bijoux de la Castafiore

Une nouvelle qui m’a fait sourire. Semble-t-il que la bande dessinée Les Bijoux de la Castafiore d’Hergé fera son chemin vers le monde de l’opéra – en Belgique – avec huit représentations prévues (en plein air), entre le 17 et le 27 septembre prochain. Tintin, les Dupondt, le professeur Tournesol, la Castafiore et les autres seront incarnés par des chanteurs lyriques qui offriront des airs plus connus de Mozart, Rossini, Gounod ou Verdi, mais auxquelles les paroles auront été modifées afin de refléter les dialogues de l’album BD. Seule exception? Le capitane Haddock sera, lui, incarné par un acteur : après tout, le personnage abhorre l’opéra! En entrevue pour RTL, François de Carpentries (qui en signe l’adaptation et la mise en scène) assure que l’objectif est de rester fidèle à l’album : «  Nous avons versifié les dialogues pour l’opéra mais en restant le plus près possible de l’oeuvre. Quand on lit les dialogues de Hergé, on s’aperçoit qu’on est devant une oeuvre théâtrale bien structurée. Et Les Bijoux de la Castafiore est l’album le plus musical: il y a même des portées dessinées dans les cases. » Alors, si vous passez au [...]

Lire le billet →

Quand la BD fait l’histoire de la BD: rencontre avec Joub et Nicoby

22 avril 2015 · Livres · Raymond Poirier
Quand la BD fait l’histoire de la BD: rencontre avec Joub et Nicoby

Quelques auteurs en résidence de création à Québec, ces jours-ci. Notamment? Un auteur en résidence qui nous viens de Belgique (Jean-Luc Cornette) (dont je vous reparlerai en mai) et un duo d’auteur de Saint-Malo, qui étaient de passage dans la Capitale en amont du dernier Festival de la BD francophone de Québec (FBDFQ) (et à l’occasion de celui-ci) : Joub et Nicoby. J’ai profité de l’occasion pour échanger un brin avec eux, tout particulièrement autour du volet « documentaire » de leur travail, et cela, essentiellement autour de trois albums : Mes années bêtes et méchantes (sur le magazine Hara-Kiri, précédesseur de Charlie Hebdo), Dans l’atelier de Fournier (sur l’auteur Jean-Pierre Fournier, connu notamment pour son travail sur Spirou) et La Révolution Pilote (à laquelle Nicoby a collaboré, autour d’une « séance de lynchage » de René Goscinny par ses collègues du magazine Pilote qui aurait mené, selon l’hypothèse, à la naissance de la BD moderne). Une occasion donc, d’échanger avec eux autour – certes – de leur résidence à Québec, mais aussi de ces volumes, question de voir de quelle manière ils approchent le travail de documentariste, de journaliste en BD… Et aussi [...]

Lire le billet →

15 minutes avec Emmanuel Lepage

17 avril 2015 · Livres · Raymond Poirier

  Autre auteur que j’ai eu l’occasion de croiser lors du dernier Festival de la BD francophone de Québec : Emmanuel Lepage, l’homme derrière les excellents La Lune est blanche, Printemps à Tchernobyl et Voyage aux îles de la désolation. Bien qu’il ait une riche carrière dans le registre « fiction », j’avais envie d’échanger avec lui sur les trois titres sus-mentionnés, de parler, justement, de BD reportage, de voir les façons par lesquelles il construit ces récits, de creuser (un brin) son approche… Un auteur qui choisit, volontairement, de dessiner des croquis sur place plutôt que de prendre des photos (quitte à ce que ses crayons gèlent en Antarctique!), qui chercher d’abord et avant tout à « raconter des histoires », à trouver, justement, le fil conducteur d’un séjour, d’un périple, d’une exploration, avant de chercher à documenter et témoigner, et, pour qui cette notion de « témoignage » demeure essentielle également, question de s’assurer que le lecteur sache bien où il se situe, où sa subjectivité se trouve, quant au récit qu’il raconte. Regard privilégié, au fil de la rencontre, sur son dernier né, La Lune est blanche, qu’il a réalisé avec son frère [...]

Lire le billet →

15 minutes avec Benoit Feroumont

16 avril 2015 · Livres · Raymond Poirier
15 minutes avec Benoit Feroumont

Autre rencontre sympathique réalisée lors du dernier Festival de la BD francophone de Québec : l’auteur belge Benoit Feroumont, auteur de la série Le Royaume. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une série jeunesse qui est née de manière un brin inhabituelle. C’est que, sollicité par Spirou pour la création d’une nouvelle série, il n’avait pas de personnage phare à leur proposer, mais plutôt, un décor. Après avoir fait moult recherches pour le développement d’un univers à caractère médiéval pour un projet de film d’animation avorté, il avait envie de poursuivre avec ce petit monde, de l’habiter… Et ce fut la genèse du Royaume, devant un véritable « théâtre de marionnettes » pour l’auteur, qui s’est lui affairé à imaginer une belle galerie de personnages devant l’habiter. Inspiré par son quotidien, par ce (et ceux) qui l’entoure, guidé par son instinct, il a donc amorcé le développement de cette série qui, aujourd’hui, en est à son sixième tome et connaît un beau succès chez le public jeunesse (et leurs parents!). Je vous propose ici une petite entrevue (une quinzaine de [...]

Lire le billet →

15 minutes avec Tom Gauld

15 avril 2015 · Livres · Raymond Poirier
15 minutes avec Tom Gauld

J’ai eu l’occasion d’échanger un brin avec Tom Gauld lors du dernier Festival de la bande dessinée francophone de Québec. Une rencontre que j’attendais vivement, pour avoir particulièrement apprécié son Goliath (L’Association) et son Vous êtes tous jaloux de mon jetpack (Alto). Une occasion donc d’échanger avec ce créateur à l’humour absurde, irrévérencieux et intellectuel, de creuser l’urgence de son mode créatif sur Vous êtes tous jaloux de mon jetpack (pour la petite histoire, ces strips réalisés pour les pages artistiques du journal britannique The Guardian sont pensées et créées sur 24 heures) et de mettre en parallèle cette approche de travail avec celui, de plus longue haleine, qu’il a effectué sur Goliath. Au fil d’un échange d’une quinzaine de minutes (en anglais), aux réponses courtes et directes, on parle donc création, hiérarchisation des pratiques et genres culturelles, Edward Gorey (l’une des principales influences de Tom Gauld), de son style graphique à caractère minimaliste, et plus. Cela, en vous enjoignant, si vous appréciez l’humour atypique, à ne pas hésiter à jeter un coup d’œil sur les deux titres susmentionnés, [...]

Lire le billet →

Les récipiendaires 2015 des prix Bédéis Causa

10 avril 2015 · Livres · Raymond Poirier

Les récipiendaires des prix Bédéis Causa ont été dévoilés tout à l’heure, en 5 à 7 à l’Observatoire de la Capitale, à l’occasion du Festival de la BD francophone de Québec. Verdict? Le Grand prix de la Ville de Québec, destiné au meilleur album de langue française publié au Québec, a été donné à Mikaël pour son excellent tome 2 de Promise, L’Homme-souffrance (avec Thierry Lamy au scénario, chez Glénat Québec). Un récit qui nous rappelle de belle façon que la BD peut s’attaquer sans heurts au genre horrifique, à condition de miser sur l’ambiance, sur la narration, pour faire frémir un brin. Il l’a emporté sur Obom (J’aime les filles), Zviane (Le Bestiaire des fruits), Philippe Girard (La Grande noirceur) et Francis Desharnais (La Guerre des arts). Le Prix Albéric-Bourgeois, remis au meilleur album de langue française publié à l’étranger par un auteur québécois, dessinateur ou coloriste, a causé toute une surprise : en effet, le jury aura préféré souligner l’excellence du travail de Julie Rocheleau au dessin de la série La Colère de Fantomas (pour le tome 2, Tout l’or de Paris, chez Dargaud), plutôt que le dernier opus de [...]

Lire le billet →

8 auteurs à rencontrer au FBDFQ 2015

9 avril 2015 · Livres · Raymond Poirier
8 auteurs à rencontrer au FBDFQ 2015

Il y a, quoi, près de 120 auteurs présents au Festival de la BD francophone de Québec. Qui rencontrer? Beaucoup d’auteurs talentueux s’y trouveront cette année. De mon côté, je vous en liste ici une dizaine qu’il serait bon (pour vous) de rencontrer. Mais, évidemment, ne vous limitez pas à cette seule liste : explorez! Après tout, ces événements sont l’occasion d’un contact privilégié avec les auteurs, autant certains que vous aimez et connaissez déjà, autant d’autres qui méritent aussi largement d’être découverts. Considérez cela comme la « pointe de l’iceberg ». Donc, voici huit auteurs à rencontrer (« absolument ») au FBDFQ 2015. (1) Tom Gauld Invité international pour commencer. J’avais, personnellement, beaucoup apprécié son Goliath. Cette relecture surprenante de l’histoire de David et Goliath, mais où l’on voit le récit sous l’angle du géant qui, finalement, n’est pas le moindrement vilain. Au contraire : un passionné des chiffres, choisi simplement parce qu’il est grand, qui sait qui ne pourra pas le moins du monde combattre du moment où un champion émergera du côté adverse. Et il y a aussi son Vous êtes tous jaloux de mon jetpack, des BD de type « strip » pour journaux, vraiment rigolos [...]

Lire le billet →

Petit parcours événementiel du FBDFQ pour festivalier marathonien

8 avril 2015 · Livres, Scène · Raymond Poirier
1
Petit parcours événementiel du FBDFQ pour festivalier marathonien

C’est parti pour le 28e Festival de la BD francophone de Québec. Comme à l’habitude, il y aura moult séances de dédicaces et rencontres d’auteurs dans l’espace Festival du Salon international du livre de Québec. Avec près de 120 auteurs présents, il y aura de quoi faire (d’ailleurs, je me permettrai quelques propositions de « rencontres incontournables » demain). Mais, évidemment, le Festival ne se limite pas à son occupation du Salon : plusieurs événements sont au programme, de mercredi à dimanche. Et pour qui le veut bien, ces cinq jours peuvent facilement se transformer en sympathique marathon. Alors, vous voulez vivre le festival « au max » (à défaut d’une meilleure expression)? Voici un petit parcours de marathonien événementiel du Festival de la BD francophone de Québec. (et par équité pour ceux qui oeuvrent de jour, je prendrai la liberté de commencer ces parcours à 17h pour mercredi, jeudi et vendredi) Mercredi 8 avril 17h. On fait quoi? On se rend du côté du Frigo (330 rue St-Vallier Est) pour le vernissage de l’exposition « La BD de Québec au Frigo ». En collaboration avec FRIMA, le Festival offre une chouette exposition d’illustrations et de planches (ouverte à [...]

Lire le billet →

Henriette Valium, Sophie Yanow et Julie Delporte parmi les finalistes 2015 aux Doug Wright Awards

7 avril 2015 · Livres · Raymond Poirier
Henriette Valium, Sophie Yanow et Julie Delporte parmi les finalistes 2015 aux Doug Wright Awards

Les finalistes 2015 pour les Doug Wright Awards ont été dévoilés ce dimanche. Et, comme à l’habitude, quelques publications et auteurs québécois figurent parmi les nominés : on peut mentionné notamment Sophie Yanow dont le War of Streets and Houses avait été publié d’abord en français chez La Mauvaise tête (La Guerre des rues et des maisons), ou encore Henriette Valium, donc la publication était également destinée d’abord au Québec francophone. Enfin, on peut souligner également présence de Julie Delporte dans ce palmarès, une auteure BD francophone de talent qui est plus active et compte plus de publications dans la sphère anglophone, ces dernières années (via Drawn & Quarterly). Meilleur livre : Ant Colony, de Michael DeForge (Drawn & Quarterly) Fatherland, de Nina Bunjevac (Random House) Safari Honeymoon, de Jesse Jacobs (Koyama Press) The People Inside, de Ray Fawkes (Oni Press) This One Summer, de Jillian et Mariko Tamaki (Groundwood) Prix Doug Wright Spotlight, visant à reconnaître le bédéiste canadien qui mériterait une reconnaissance plus large de la part du public : Aaron Constain (Entropy #10) Elisabeth Belliveau (One Year in America, chez Conundrum Press) Julie Delporte (Everywhere Antennas, chez Drawn [...]

Lire le billet →

Clin d’oeil à l’expérience Rouge Ketchup

24 mars 2015 · Livres, Scène · Raymond Poirier
Clin d’oeil à l’expérience Rouge Ketchup

Belle expérience de création, ces jours-ci (ce qui explique d’ailleurs le calme relatif de ce blogue). C’est que je me consacre, depuis la semaine dernière, à la réalisation d’un projet multidisciplinaire autour de la bande dessinée, intitulé Rouge Ketchup. Au départ, l’objectif était simple : l’organisme Parenthèses 9 cherche à développer des projets autour de la bande dessinée, à la « faire sortir des planches ». Déjà, quelques explorations ont été menées de front, au fil de la récente année (notamment avec La Fièvre des planches présentée au Festival de la BD francophone de Québec en 2014, ou encore avec Paroles sur images, offert dans le cadre de Québec en toutes lettres, l’automne dernier). Thématique commune à ces propositions? La rencontre. Entre artistes. Entre domaines de création. Au fil des derniers projets, des communions à trois : musique, dessin, littérature; musique, dessin, danse swing. Avec un récit visuel qui était axé sur la narration, à la manière d’un livre illustré (pour l’un), ou à l’expression de la dynamique de la danse (pour l’autre). Avec Rouge Ketchup? L’objectif était d’élargir un brin cette rencontre. La bande dessinée y côtoie donc quatre disciplines : arts visuels, art audio, [...]

Lire le billet →
Page 1 sur 2212345678910...22

S’abonner au blogue

@R_Poirier

+ @R_Poirier →

Catégories